Wolf and Dragon

Le pays du Fantasy!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'oeil du Malk.

Aller en bas 
AuteurMessage
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 27
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: L'oeil du Malk.   Sam 5 Mai - 19:45

1. Le chasseur.

Matt se réveilla en sursaut. Un rapide coup d’œil lui permit de vérifier que tout était calme. Il serra un peu plus son pistolet à balles ectoplasmiques électriques contre lui. L’arme était révolutionnaire. Elle lançait des espèces de projectiles de gelée compacte et collante qui se recroquevillait sur elle-même en libérant des décharges électriques au contact de sa cible. Mais cette arme n’était pas utilisée contre des gens ordinaires. Le mot gens étant un peu inaproprié. En réalité, ce pistolet servait à tirer sur des créatures fantastiques comme les goules, les fantômes, les zombies, les vampires, les loups-garous… Matt n’était pas non plus un jeune homme ordinaire. Il était chasseur de créatures. Il avait commencé ce métier il y a de cela deux ans, alors que son âge plutôt jeune pour la profession lui avait valu de nombreuses critiques et un nombre incalculable de moqueries. Matt grogna. La plupart de ses collègues, si on peut appeler ça comme ça, étaient des charlatans. Les véritables chasseurs étaient rares, ceux assez expérimentés et en assez bonne condition physique pour survivre constituaient un nombre risible. Il y a deux ans, il avait réussi à passer le test d’entrée du haut de ses vingt-trois ans, bien que l’âge minimum requis était en général d’environ trente ans. En deux ans, il avait acquis la meilleure réputation du pays et son nom était une référence dans la profession, en France aussi bien qu’à l’étranger.
Mais aujourd’hui, il se sentait mal à l’aise. Il traquait un esprit frappeur particulièrement agressif dans un vieux manoir au sud de Londres. Il mit ses lunettes à infrarouges et les régla de telle sorte qu’il puisse voir les fantômes. Son fidèle « Turbo blaster2000 » était déjà sur la position –ectoplasmes-. Il quitta l’abri (une vieille trappe rongée par les termites) sous lequel il avait dormi. A peine avait-il fait un pas qu’un projectile siffla à ses oreilles. Un vieux vase s’écrasa à vingt centimètres de sa tête. Le fantôme poussa un cri étrange suivi d’un caquètement, puis il s’envola à l’étage supérieur en traversant le plafond. Le chasseur jura et se rua dans l’escalier branlant. Son pied passa au travers d’une des marches pourries et il se rattrapa de justesse à la rampe pleine d’échardes.
Aux bruits de vaisselle et d’objets que l’on démolit, le jeune homme en déduit que l’esprit frappeur devait tout démolir dans une pièce proche. Il se mit en embuscade près de la porte de ce qui devait être la bibliothèque et attendit. Il respira un bon coup et sortit de sa cachette, ce qui fut une très mauvaise idée. Il faillit se faire arracher la tête par le gigantesque piano à queue vermoulu qui fut projeté vers lui à toute vitesse. Il roula sur le tapis moisi pour l’éviter, et le piano termina sa course en passant par une fenêtre brisée. Le fantôme flottait près du lustre en cristal recouvert de toiles d’araignées. Il se mit en tête de balancer divers objets sur le chasseur. Matt avançait vers son ennemi sous une pluie de livres antiques, de vases ébréchés et de chandeliers ternis. Entre deux bombardements, le jeune homme visa et tira sur le spectre. Il rata son objectif de quelques petits centimètres. Le revenant en profita pour filer dans d’autres pièces. Le chasseur le suivit. Cette fois, l’esprit frappeur avait décidé de se rendre dans ce qui ressemblait beaucoup à une salle d’armes. Lorsqu’il propulsa des objets vers son assaillant, c’était des haches, épées et autres hallebardes. Matt faillit y laisser sa tête. Il devenait urgent de capturer cette créature qui devenait franchement agressive. Il bondit vers le spectre et tira. Un poignard vint se ficher dans son bras. Il grogna de douleur. Le projectile avait cependant atteint son objectif. Le spectre était piégé. Le chasseur arracha le poignard de son bras et le jeta au sol. Il ne prit pas garde au flot de sang qui coula sur le sol (une saleté de plus ou de moins…) et emprisonna l’esprit frappeur dans une espèce de cage de verre. Puis, il sortit son téléphone portable haut de gamme et dit : « Créature capturée, je vous la ramène tout de suite au quartier général. »

2. Nouvelle mission.


Il entra au Q.G. d’un pas triomphal, sa prise dans la cage. Son bras blessé le faisait souffrir mais peu lui importait pour le moment. Ses collègues le regardaient passer avec estime, puis un homme se jeta presque au cou de Matt. Il lui fit un savon sur le crâne puis les deux amis se frappèrent dans les mains.
«Le retour triomphal du meilleur chasseur de l"organisation. Content de te revoir.
-Pareil pour moi, Brian.
-Alors, qu’est-ce que tu nous amène là ?
Le dénommé Brian désigna le spectre dans sa prison.
-Un esprit frappeur complètement toqué.
-C’est lui qui t’a fait ça ? demanda-t-il en montrant la blessure.
-Oui, avec un poignard.
-Aïe! Tu devrais aller à l’infirmerie, qu’on te désinfecte et qu’on te recouse cette vilaine plaie !
-Attends. Pas d’autre affaire en vue ?
Brian hésita.
-C’est que…
-Quoi ?
-Il y a bien une nouvelle affaire, mais elle concerne le Canada, au fin fond de son territoire.
-Et alors ?
-Et en plus, ce n’est pas banal. Rien à voir avec nos monstres et créatures classiques.
-Lis toujours, ça m’intéresse.
-C’est ce que je craignais. C’est un appel au secours venant apparemment d’habitants d’une petite ville isolée et ayant un sorcier indien dans leur population.
-Je ne vois pas le rapport.
Brian s’éclaircit la gorge et lut.
-Augmentation des attaques de Malks, demandons renforts de toute urgence, question de vie ou de mort.
-De Malks ? Qu’est-ce que c’est ?
-On n’en sait rien, et c’est bien le problème. On a trouvé des textes écrits dans une langue ancienne. Le peu qu’on a pu en tirer, c’est que ça a la taille d’un gros chien, des yeux triangulaires rouges et sans pupilles, que ça court aussi vite qu’un guépard et que c’est immortel.
-Immortel tu dis ? Je ne connais rien d’immortel. Chaque créature a une faiblesse qui peut lui être fatale.
-On patauge dans le brouillard Matt ! On ne sait rien de ces créatures !
-Raison de plus pour que j’y aille, on aura plus de renseignements !
-Tu sais que tu peux courir vers une mort certaine ?
-Et alors ? Personne ne m’attends à la maison.
-Si, ta famille.
-Tu vois très bien ce que je veux dire.
Brian eut un petit rire.
-Tu as toutes les filles de chaque ville où tu passes à tes pieds !
-Là n’est pas le problème. Je vais accomplir cette mission.

Plus tard, il ressortit du bureau de son patron avec un air satisfait sur les lèvres. Brian l’attendait avec d’autres personnes.
-Alors ?
-J’ai la mission.
-Je m’en doutais. Je t’ai réuni une équipe de choc.
Il désigna les quatre hommes qui se tenaient derrière lui.
-Une équipe de choc ?
-Oui. Tout d’abord, Oliver, expert en technologie de pointe. Il t’équipera et t’assistera dans ta mission pour tout ce qui touche à l’électronique.
-Bonjour, dit Oliver en serrant la main du chasseur.
-Salut, répondit ce dernier avec un signe de tête.
-Ensuite, Ryan, espion, qui t’aidera à déjouer d’éventuels complots et à résoudre des énigmes complexes.
-Ravi.
-Moi de même.
-Puis, Lucas, maître incontesté de l’informatique. Il cherchera tout renseignement dont tu auras besoin.
-Prêt à partir ?
-Fin prêt.
-Et pour finir, Max qui te servira de guide. Il te trouvera toutes les cartes nécessaires et te guidera pour ne pas que tu te perdes.
-Ca marche. Je rentre au bercail, histoire de préparer mes bagages.
-N’oublies pas de te faire soigner le bras.
-Oui maman !
-Très drôle… »

3. Départ de mission.

Matt ouvrit la porte de son appartement, dans la banlieue de Londres. Il jeta son sac sur le sol et rangea soigneusement son arme dans un étui de protection en cuir de grande qualité. Il plaça l’arme dans un coffre-fort situé dans un mur et se dirigea vers sa chambre. Il se préparait à prendre une bonne douche lorsqu’un poids énorme s’abattit sur ses épaules et le plaqua au sol. Un superbe tigre de Sibérie, crocs découverts, le maintenait par terre. L’animal approcha son imposante tête du chasseur et fixa ses yeux verts sur lui. Alors, il se mit à lui lécher le visage à grands coups de langue, comme l’aurait fait un chien.
«Saphir, ça suffit, tu m'écrases !
Le fauve le laissa se relever, puis il s’assit à côté de lui et frotta sa tête contre sa jambe en ronronnant.
-Oui, mon beau, moi aussi je suis content de te voir.
Saphir lui jeta un regard qui laissait apparaître un air de reproche.
-Je sais, tu voulais venir avec moi. Mais contre un esprit frappeur, tu ne peut rien faire, tu risques juste de te faire blesser.
Son tigre était habituellement de toutes ses missions. Lors d’une chasse à un quelconque démon russe, il avait trouvé le bébé tigre, seul, et l’avait recueilli. Il l’avait élevé et nourri au biberon. Du moins, au début, car à présent, il mangeait presque l’équivalent d’une vache par jour !
L’animal se dirigea tout naturellement vers sa propre chambre. Matt lui avait aménagé une pièce avec une sorte de piscine, des repas servis à heures régulières par un système automatique, un taureau mécanique un peu spécial pour qu’il s’entraîne à la chasse ou aux combats et un matelas pour dormir. Bien entendu, les femmes avec qui le jeune homme était sorti avaient toujours fait une drôle de tête en se trouvant face à face avec le prédateur tigré, même s’il était apprivoisé !
-J’ai une autre mission, vieux frère. Ca te tente ?
Saphir leva la tête de son demi bœuf (repas du soir) et feula avec force.
-Je m’en doutais. »
Le chasseur laissa son tigre à son repas et alla se doucher, puis il prit son propre dîner. Il partait le soir même, le jeune homme prépara donc sa valise. Saphir apparut un peu après et se coucha à côté du lit de son maître. Il souffla bruyamment lorsque Matt referma ses bagages. Celui-ci sourit et ouvrit un tiroir. Il en sortit un magnifique collier de cuir solide et épais, serti de saphirs. Un cadeau d’un riche sultan qu’ils avaient débarrassé d’un mutant ressemblant à un loup-garou. Il passa le précieux collier autour du cou de Saphir. Le tigre se releva d’un bond. Ce geste était le signe d’un imminent départ en mission. Il fonça comme une flèche dans sa chambre et le chasseur mit en marche le taureau mécanique. Le fauve se jeta sur la machine d’entraînement. Le cuir était profondément entaillé par ses griffes et ses crocs en de nombreux endroits. Lorsque son quart d’heure d’entraînement fut passé, le jeune homme lui passa une laisse de cuir double épaisseur, renforcée par une chaîne au milieu. Cela aurait suffit à tenir un rhinocéros en laisse. Saphir laissa juste le temps à Matt de prendre ses valises puis il l’entraîna au-dehors.
Ils arrivèrent rapidement à l’aéroport dans la camionnette noire que le chasseur utilisait lorsqu’il transportait son tigre. Un jet privé les attendait avec toute l’équipe de la mission. Le félin marchait au pied de son maître, comme un chien bien dressé, et c’est sans peine qu’ils prirent place dans l’avion avant de décoller pour le Canada.


Une fic qui me reste d'il y a un bout de temps, j'espère qu'elle va vous plaire!

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.


Dernière édition par le Dim 6 Mai - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: L'oeil du Malk.   Sam 5 Mai - 19:54

Waouh ! J'aime beaucoup ! Cela ressemble aux "experts pokémons", voilà pourquoi j'aime !

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akela Myusuran
Loup-garou
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 26
Localisation : foret obscure .... au fin fond des tenebre
Avertissements : le premier qui me met un averto je l'egorge %) voila comme sa c'est dit u_u
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: L'oeil du Malk.   Sam 5 Mai - 20:07

c'est super tu a vraiment un talent pour l'écriture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'oeil du Malk.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'oeil du Malk.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vends chrysobéryl oeil de chat
» Oeil de chat
» Help, petite souris avec blessure à l'oeil...
» Volcan islandais, la poussière dans l'oeil ...
» Andromède dans l'oeil de Wise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf and Dragon :: Créations :: Fanfics-
Sauter vers: