Wolf and Dragon

Le pays du Fantasy!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Wolf's Heart

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Akela Myusuran
Loup-garou
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 26
Localisation : foret obscure .... au fin fond des tenebre
Avertissements : le premier qui me met un averto je l'egorge %) voila comme sa c'est dit u_u
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Dim 24 Juin - 21:39

^^ encore un (debut de ) chapitre super Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 25 Juin - 13:26

La suite et fin du chapitre. Bonne lecture! Wink

Ils progressaient à présent sur un lit d'aiguilles sèches. La neige avait du mal à passer, et il faisait un peu plus chaud. A part quelques bruits mineurs, tout était silencieux, et rien de bougeait. Spyder s'arrêta.
-Ca sent... Le sang. Il y a un animal blessé pas loin de nous.
Son frère renifla. Effectivement, sous la forte odeur de sève filtrait l'odeur du sang. Il plongea dans les buissons, en direction de l'origine de l'odeur. Un oiseau passa au raz de la tête de Perle. Le loup gris jeta un regard étonné à cette dernière.
-C'est un loup mourant. Gravement blessé. On peut y aller, la voie est libre.

Cobalt trouva vite le blessé. Ou plutôt, la blessée. C'était une louve noire. Elle était couchée sur le flanc, dans une mare de sang. Elle était couverte de blessures dues à un combat: morsures, griffures... Le loup blanc s'approcha doucement. Elle ouvrit une paupière et riva sur lui sa prunelle grise. Cobalt nota que ses oreilles étaient un peu plus longues que la moyenne, et que ses côtes saillaient. Elle n'avaient pas dû passer par des moments agréables. Elle leva une babine, dévoilant ses crocs blancs. L'autre s'arrêta et s'assit à quelques pas d'elle. Elle se mit à grogner avant de reposer sa tête entre ses antérieurs.
-Tu es dans un sale état... Que t'est-il arrivé?
La louve grogna.
-Laisse-moi tranquille!
Le loup blanc se lécha une patte.
-Quel est ton nom?
Elle leva la tête, dévoilant à nouveau ses crocs.
-Fiche-moi la paix, je te dis!
Il se leva. Il aperçut ses amis.
-Que se passe-t-il, Cobalt?
-Rien, mieux vaut la laisser tranquille.

Ils s'arrêtèrent un peu plus loin. Il ramenèrent de quoi manger. Rien de faramineux. Guehjone attrapa un écureil. Ils mangèrent tant qu'ils purent, avant de se préparer à dormir. Ils se couchèrent au pied d'un arbre. Tous sauf Cobalt. Spyder se mit un peu à l'écart, et Perle et Guehjone se chargèrent de tenir chaud à Sienna. Le loup blanc disparut rapidement. Il retourna auprès de la louve blessée. Ses flancs se soulevaient par saccades. Son état ne semblait pas s'améliorer. Elle l'entendit et leva la tête pour le regarder. Il s'assit à nouveau à bonne distance. Le regard de la louve noire exprimait un profond agacement.
-Tu es encore là? Pourquoi tu ne me laisses pas tranquille?
Le mâle pencha légèrement sa belle tête blanche sur le côté.
-Parce que nous ne sommes pas loin, et que ton odeur de sang est omniprésente.
L'autre reposa sa tête au sol. Elle avait perdu beaucoup de sang.
-Tu n'es pas en forme. Qu'est-ce qui t'es arrivé?
-Ce n'est pas ton problème.
Cobalt feignit le désintéressement et s'en alla. La louve soupira. Elle ferma les yeux. Elle évitait de trop réfléchir. De plus, elle avait très mal.

Une bonne heure plus tard, le loup blanc réapparut, un lièvre mort entre les crocs. Il trottina calmement jusqu'à la blessée et le lui posa devant le museau. Elle le regarda. Il lui sourit.
-Il faut que tu manges.
Il recula un peu, pour l'observer à loisir. Elle lui jeta un regard suspicieux, mais commença à manger malgré tout.
-Je m'appelle Cobalt. Et toi?
Entre deux bouchées de viande, la louve consentit à lui répondre.
-Akela.
Le loup blanc s'approcha d'elle et se mit à lécher une plaie qu'elle avait sur l'épaule. Elle sursauta, mais se laissa faire.
-Tu es trop faible pour faire ça toi-même, mais il faut bien aider les plaies à se fermer.
-Pourquoi fais-tu cela pour moi?
Cobalt la regarda.
-Qui t'as mis dans cet état?
Il y eut un moment de silence. Akela avala une autre bouchée de lièvre avant de répondre.
-La louve dominante de ma meute.
L'espace d'un instant, le souvenir de Bargho traversa l'esprit du mâle. En cela, ils se ressemblaient.
-J'ai toujours été sa rivale. Mais ma vie dans la meute n'était pas simple. Le couple dominant empêchait les loups de sympathiser avec moi. J'étais même obligée de chasser pour moi-même. Et ce matin, j'ai passé un peu trop près des petits de la dominante. Elle en a profité. Je me suis traînée jusqu'ici. Et puis voilà...
Le loup blanc l'observait en silence. Elle se remit à manger.
-Il m'est arrivé une histoire similaire. Le dominant de ma meute m'a aussi chassé.
La louve riva sur lui son regard gris. Il remua la queue.
-Mais tu sais, la vie continue. Tu peux te joindre à nous, si tu le souhaites.
-J'en ai assez des meutes.
-Ca peut se comprendre. Mais regarde-toi. Tu ne tiendras pas un jour seule.
-Je sais me débrouiller. Je dois juste récupérer.
-Tu ne crois pas que ta dominante t'achèvera si elle te croise? Tu seras en danger tant que tu seras seule sur leur territoire.
-Tu n'en démordras pas, pas vrai?
Cobalt sourit.
-Je suis du genre têtu. Allez, lève-toi, je vais t'aider. »
Akela se remit lentement debout, ses pattes tremblantes. Elle était faible. Le loup blanc la soutint. Il la conduisit à un cours d'eau, pour qu'elle puisse se désaltérer. Mais elle était trop faible pour regagner l'endroit où les autres dormaient. Les deux loups s'éloignèrent un peu et se couchèrent à l'abri d'un rocher. Le mâle se mit de manière à tenir chaud et à pouvoir défendre la femelle en cas de besoin. Ils rejoindraient Spyder et les autres le lendemain.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
Akela Myusuran
Loup-garou
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 26
Localisation : foret obscure .... au fin fond des tenebre
Avertissements : le premier qui me met un averto je l'egorge %) voila comme sa c'est dit u_u
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 25 Juin - 21:36

KYAAAAA !!!!! super c'est exactement comme sa que j'imaginait akela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mar 26 Juin - 13:05

Et moi, je m'en fous, je dors %) Nan, c'est super !

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mer 27 Juin - 23:25

Super prime exclu (dans le genre le mec qui s'y croit... %)), le début du chapitre 4!

4. Rencontre dangereuse.



Malgré sa méfiance instinctive, Akela fut vite intégrée au groupe. Ils durent passer plusieurs jours au même endroit, le temps qu'elle reprenne des forces. Au bout du troisième jour, ses plaies étaient convenablement cicartisées, et elle avait suffisamment d'énergie pour trottiner. Au bout du cinquième jour, elle était suffisamment rétablie pour partir chasser avec Cobalt. Pendant ce temps, les trois autres protégeaient Sienna en cas de besoin. Quoiqu'il ne serait pas sûr que Spyder se bougerait pour aider la jeune humaine.

Durant leur temps de repos, il avait cessé de neiger. C'était plutôt une bonne chose, car les proies en profitaient pour sortir. Les deux loups étaient embusqués près d'une sortie de terrier de lièvre. Cobalt regardait fixement sa compagne de chasse. Cela finit par agacer cette dernière.
«Quoi?
Le mâle détourna le regard en souriant.
-Rien.
-Si, il y a quelque chose.
-Je me demandais juste si tu étais assez en forme pour chasser.
-Si je... Mais tu t'imagines quoi? Avant, j'ai déjà chassé en étant très faible! Et je ne suis pas morte de faim!
-Tiens donc, pourtant, tu n'as pas grand-chose sur les os...
La louve se hérissa. Le loup blanc la regardait à nouveau, muscles tendus pour bondir sur sa proie, sens en alerte, mais queue battante et l'air calmement ironique.
-Peut-être, mais je suis rapide et agile! Toi, tu es un peu plus en chair...
Le regard de Cobalt se mit à pétiller.
-Tu as perdu l'habitude de voir un loup nourri à peu près correctement. Je dis à peu près parce que nous avons déjà jeûné quelques jours...
-Bien sûr, mais pour un ancien loup solitaire, tu ne me sembles pas trop mal nourri...
-Le talent... On reconnais un grand chasseur à son allure.
Akela émit un grondement agacé. La queue de l'autre battit davantage.
-Ta modestie me laisse sans voix...
-Tu es jalouse?
-N'IMPORTE QUOI !!
Sans y prêter garde, elle avait haussé le ton, faisant s'enfuir deux lièvres qui s'étaient enfin décidé à se montrer. Le loup blanc prit un air faussement consterné.
-Ah, mais quelle plaie tu fais! Boulot d'amateur, tu as fait fuir nos proies!
Piquée au vif, la louve noire ne remarqua pas que son compagnon la taquinait.
-Très bien, monsieur Je-sais-tout, le surdoué de la chasse! On fait un pari! Celui qui ramène une proie le plus vite aux autres!
Elle s'était levée, muscles vibrants d'excitation, prête à partir au galop à travers les fourrés. Cobalt s'étira nonchalament, baîlla un bon coup avant de répondre.
-Ma foi, je ne sais pas... Affronter une femelle... Et faible en plus...
L'autre grogna.
-Je prends ça pour un oui!
Et elle disparut d'un bond. Le loup resta un moment figé, l'air serein, oreilles bougeant dans tous les sens.
-Tiens, je crois que je vais aller par là...
Il prit la direction opposée à celle qu'avait pris sa concurrente.
-------------------------------
Le capitaine n'aimait pas ça. Approcher leur Maître à moins de trois bons mètres le mettait toujours dans un état de nerfs incroyable. C'était comme s'il approchait la Mort en personne à chaque fois. Malheureusement, il n'avait pas le choix. Il rajusta le col de sa cape rouge sombre tirant sur le violet, et passa machinalement la main sur la garde de sa rapière tout en enfilant couloir sur couloir. Il faisait froid, et tout était silencieux. Les sombres tapisseries toujours accrochées sur les murs de briques ajoutaient à l'atmosphère oppressante qui régnait dans le château. Il arriva devant les portes de la salle du trône. Deux soldats en gardaient l'entrée. Ils s'effacèrent poliment devant leur supérieur, mais celui-ci les arrêta.
-Attendez!
Il ôta son heaume de métal noir, dévoilant une longue cheuvelure de la même couleur, un bouc assez correct et des yeux gris foncé, d'habitude perçants, mais qui exprimaient actuellement son angoisse. Il lissa ses sourcils dans un geste nerveux.
-Je suis présentable, comme ça?
-Oui, capitaine.
-Alors vous pouvez ouvrir.
Les deux hommes s'arque-boutèrent contre les lourds battants de bois qui pivotèrent lentement avec un grincement métallique. Le capitaine entra d'un pas qu'il voulait assuré, mais son arumure avait tendance à trahir les tremblements de ses genoux. Assis sur le trône, comme dissimulé dans un nuage d'ombres, le Maître attendait. Sur ses genoux reposait une épée à la lame noire d'encre. Sur sa garde de confection compliquée était incrustée une Onyx tout aussi noire. Une tenture noire et rouge foncé était accrochée au mur derrière lui. Dessus était brodé son emblème, une créature étrange en train d'égorger un loup. Le capitaine s'arrêta au niveau de la première marche et s'agenouilla. Il baissa la tête et ferma les yeux. Il tenta de recouvrer son calme. La voix douceâtre du Maître retentit à ses oreilles. Un frisson glacé le parcourut de la tête aux pieds.
-Relève-toi. Allons, quelles nouvelles apportes-tu?
Le capitaine se redressa, et se passa une main sur le front afin d'en éponger discrètement la sueur qui y perlait.
-Les dernières poches de résistance ont été balayées. La ville est à vous. Le pays est à vous.
-Fort bien... Mais ce n'est pas tout. Nous ne sommes pas hors de danger. -Les loups.
-Les loups, Sire?
-Oui, les loups. Il est dit que le plus grand danger vient d'une fille accompagnée de loups.
L'homme déglutit. Il recula lentement d'un pas. La voix du Maître ne semblait pas avoir abandonné son calme, pourtant, elle semblait grondante, comme si elle le menaçait.
-Que doit-on faire?
-Envoyez les Traqueurs de loups.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 28 Juin - 11:45

C'est super !

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 29 Juin - 19:19

Suite et fin du chapitre 4!

----------------------------------
Cobalt trottait tranquillement à travers les buissons, une perdrix morte entre ses crocs. La tête de l'oiseau se balançait au rythme de ses pas. Il avançait contre le vent. C'était pratique: il pouvait sentir les autres, mais les autres ne pouvaient pas le sentir. Il remarqua soudain quelque chose d'anormal. Le bruit habituel de la forêt avait cessé. Une impression désagréable s'insinua en lui. Les poils de son cou se hérissèrent insctinctivement. Il renifla. Il y avait effectivement une odeur anormale. Impossible de lui donner une origine. Il accéléra l'allure. Il n'était pas très loin de là où se trouvaient les autres. Il sentit vaguement l'odeur d'Akela, mais il la vit presque tout de suite. Il lui tomba pratiquement dessus. Elle ramenait un faisan. De surprise, elle lâcha sa proie.
-Cobalt? Mais qu'est-ce que...
Le loup blanc posa sa propre proie au sol. Il semblait grave.
-Tu ne sens rien?
La louve huma l'air.
-Si. Ca sent... bizarre...
-Je n'aime pas ça. Laissons nos proies ici, et allons voir. »
Akela ne protesta pas. Il se mirent à trotter en silence, épaule contre épaule, tels deux ombres. Un sentiment de danger grandissant les étreignait. Il s'accentua davantage lorsqu'ils entendirent les aboiements et cris de détresse de leurs compagnons. Ils se mirent à courir et décrouvrirent bientôt l'origine du danger. Une créature étrange. Haute comme un cheval, la fourrure noire de jais, une crête violette tout le long du dos, les yeux jaunes dénués de pupilles, au corps taillé comme celui d'un loup, aux pattes arrières identiques, aux antérieurs à trois doigts, fomés comme des mains, et aux longues griffes rétractiles violettes. Sa queue hérissée de piquants était violette également. Les loups tentaient de protéger Sienna sans trop s'approcher de la créature. Spyder avait le museau en sang. Guehjone boitait. Perle semblait encore en forme. Un faucon lui tournait autour, attaquant parfois le monstre.
La louve noire se mit à gronder furieusement. Ses poils se hérissèrent et elle retroussa les babines avant de foncer. Cobalt restait figé. Un Traqueur! Ses membres semblaient paralysés. La créature ouvrit sa longue gueule reptilienne et tenta de happer la louve blanche qui fit un bond en arrière. Son frère se décida enfin à bouger. Il se mit à courir derrière Akela, qui venait de sauter sur le Traqueur. Elle lui tenait la peau du cou entre ses crocs. Le monstre se mit à gigoter dans tous les sens pour se débarrasser d'elle. Il réussit à l'écraser violemment contre un arbre. La louve tomba, momentanément sonnée. La créature s'avança, crocs découverts... et le loup blanc lui sauta en pleine tête. Le Traqueur se dressa sur ses pattes postérieures en secouant sauvagement la tête pour faire lâcher prise au loup. Il lui donna un puissant coup de patte qui le fit tomber. Cobalt grognait. Le monstre lui attrappa la gorce dans sa large patte et commença à serrer. Le loup suffoquait. La louve noire revint à l'assaut, imitée par Spyder. La créature fit voltiger sa queue hérissée de pics venimeux. La louve blanche recula et bouscula Akela qui avait manqué de sa faire toucher. Cobalt s'agitait désespérément dans la poigne de fer du Traqueur. Il commençait à avoir des vertiges. Sienna s'avança. Elle fut repoussée. Elle se dirigea alors vers le côté de la créature, tandis que le faucon que contrôlait Perle attaquait les yeux du monstre. Profitant de la diversion, la jeune fille leva la main... et une énorme boule de feu orange vif alla percuter le Traqueur de plein fouet. Il relâcha aussitôt le loup blanc qui resta prostré au sol, le temps de reprendre ses esprits. La créature finit par abandonner la partie, et fuit sans un regard en arrière.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
ai-lee
Esprit
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 26
Localisation : avec des chevaux dans les cieux
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 29 Juin - 22:20

super chapitre vraiment ;] j'ai hate de voir les autres personnages que reserve ta fic ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Sam 30 Juin - 15:09

Il m'a mis le museau en sang ? Il a voulu me tuer ? Sale bête ! Et dire que ce truc est employé par les humains ...

Sinon, super chapitre !

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon des plaines
Co-admin
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 22
Localisation : Dans une plaine sauvage...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Dim 1 Juil - 19:42

ahhh! Il est utile mon don quand même!
super chapitre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Sam 14 Juil - 17:45

Avec tout ce que j'ai à recopier, je vais vous mettre la suite par petits bouts!

Bon, début du chapitre 5.

5.Après leur passage...


Sienna regarda ses mains d'un air effaré. Les loups formèrent un cercle autour d'elle, hésitants. Le faucon qui se tenait sur l'épaule de Perle s'envola dans la direction qu'avait pris le monstre en poussant un cri perçant. Cobalt se remit debout en chancelant.
«Tout le monde va bien?
Divers grognements d'approbation lui répondirent. Guehjone ne posait pas sa patte blessée au sol, et Spyder se passait doucement son antérieur sur son museau ensanglanté. La louve noire fixa le mâle blanc dans les yeux.
-C'était quoi ça?
-Un Traqueur. Le tueur de loups.
Il lança un regard circulaire à ses compagnons.
-Si nous sommes encore là, c'est grâce à Sienna.
Il riva ses yeux dorés sur sa soeur qui tourna précipitamment la tête dans la direction opposée, visiblement gênée. La jeune humaine intervint d'une petite voix.
-Je ne sais même pas comment j'ai repoussé le Traqueur. En plus, sans Spyder, Guehjone et Perle pour me défendre, je ne serais plus en vie...
-En tous cas, tu sembles posséder pas mal de pouvoirs. Ce qui me chiffonne, c'est pourquoi cette créature de légende fait son apparition maintenant. Et surtout, j'ignorais qu'elle existait pour de bon!
Cobalt secoua la tête et esquissa un sourire qui se voulait convainquant. Il s'approcha de Spyder.
-Ton museau n'est pas empoisonné?
Il lui lécha affectueusement la joue, comme en les temps pas si lointains où ils n'étaient que deux louveteaux.
-Non, il m'a blessée d'un coup de griffe.
-Tu as eu de la chance. Contre le poison...
Le faucon revint à tire d'ailes. Il se posa sur l'épaule de la louve brune en poussant des cris frénétiques, accompagnés de nerveux battements d'ailes.
-Il y a toujours du danger, annonça Perle.
-Il faut quitter cet endroit. Et vite.
Akela avait la tête dressée, museau au vent et sa queue battait l'air avec hésitation.
-Par là...
Au lieu de quitter le territoire, elle les conduisit plus en avant dans les terres. Les autres suivirent sans trop poser de questions. Sienna se mit à marcher à côté de Cobalt.
-Dis Cobalt, tu as quel âge?
-Quatre hivers. Pourquoi?
-Je me demandais. Pour un loup, tu es adulte, alors que je vais sur mes quatorze ans et je suis toujours une enfant.
-C'est comme ça.
Un silence s'installa quelques secondes.
-Cobalt?
-Mmm?
-Pourquoi Spyder me déteste-t-elle?
-Spyder... déteste tous les humains.
-Pourquoi?
-Lorsque nous étions petits, notre famille a été décimée par les Hommes. Nous sommes les seuls survivants.
Nouveau silence.
-Et toi? Tu ne nous détestes pas?
Le loup blanc battit calmement de la queue.
-Tous les humains ne sont pas détestables...

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.


Dernière édition par Silver Wolf le Lun 21 Avr - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
seven nation army
Esprit
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 23
Localisation : Je suis en répète avec SEVEN NATION ARMY, ne me dérengé pas SVP!
Avertissements : 3/3
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Sam 14 Juil - 18:19

Super! vraiment bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Dim 15 Juil - 23:35

Suite et fin du chapitre 5.

Il se figea, la truffe au vent.
-Ca sent la mort... Je passe devant.
Il trottina jusqu'à Akela, qui marchait en tête.
-Tu sens?
La louve noire poussa un léger grondement et se hérissa.
-Oh, oui! Et ça ne me dit rien qui vaille.
Elle s'ébroua et reprit sa marche. Ils découvrirent bientôt ce qui dégageait cette effluve désagréable. Ils venaient d'arriver au coeur du territoire de la meute des lieux, aux abords de la tanière du couple dominant. Les vingt loups de la meute étaient là, mais ils ne représentaient aucun danger pour les cinq étrangers et la jeune humaine. Ils étaient étendus pêle-mêle au sol, dans des positions des plus grotesques, baignant dans leur sang. Leurs cadavres étaient à moitié dévorés, et en état primaire de décomposition. De plus, leur chair déchiquetée avait pris une teinte violacée, signe d'un empoisonnement violent. L'oeuvre d'une troupe de Traqueurs, sans nul doute possible. Akela s'avança parmi les corps sans vie de ceux qui avaient été ses compagnons de meute. Les autres la regardaient, guettant le signe d'une émotions quelconque. Si elle éprouvait de la tristesse ou un sentiment similaire, elle n'en laissait rien transparaître. Elle s'arrêta et observa le corps méconnaissable du mâle alpha, étendu sur le sol à l'entreée de la tanière. C'était un loup grand et massif, en pleine possession de ses capacités musculaires. Il ne lui restait pratiquement plus de chair sur les os. La louve risqua un oeil à l'intérieur du trou. La dominante et quatre de ses petits baignaient dans leur sang. Le cinquième louveteau, miraculeusement épargné, grimpait sur leurs corps en piaulant misérablement. Ce n'étais déjà pas le plus vigoureux de la portée, mais en plus il ne devait pas avoir été allaité et réchauffé depuis deux jours. Son pelage gris était mouillé et plaqué sur son corps grêle, et il sentait le sang.

Tandis qu'Akela mesurait l'étendue des dégâts, ses compagnons restaient à l'écart, à la fois pour la laisser tranquille et pour faire le guet. Cobalt s'était assis avec un air grave. Perle était assise près du tronc épais d'un sapin, tête basse, le faucon toujours sur son épaule. Spyder tournait résolument le dos à la scène, trop écoeurée pour dire quoi que ce soit. Sienna se cachait les yeux d'une main, et Guehjone avait fourré sa truffe dans la paume de sa seconde main, en un geste réconfortant. Un craquement les fit tressaillir. L'oiseau quitta l'épaule de la louve brune pour disparaître définitivement entre les branches des conifères. Le loup blanc localisa rapidement la source du bruit. Quelque chose marchait non loin d'eux.
-Qu'est-ce que c'est?
Cobalt tenta de capter une odeur avant de répondre à sa soeur.
-Je ne sais pas. Il est sous le vent. Je vais aller voir. Si c'est un Traqueur, décampez en vitesse.
Aussi silencieux qu'une ombre, il approcha des ronces et branches mortes qui dissimulaient leur ennemi. Il se ramassa sur lui-même et bondit, crocs découverts. Il atterrit sur un loup aux longs poils noirs, et portant une fine cicatrice à l'oeil gauche. Ils roulèrent pèle-mêle dans la poussière et les aiguilles dessechées. Le noir montra rapidement sa soumission au blanc.
-Je ne vous veux aucun mal!
-Qui es-tu?
-Serris. Je fuis les Traqueurs.
Cobalt s'écarta afin de le laisser se relever.
-Tu te trompes de chemin. Ils sont passés ici.
-J'ai remarqué. Et je sais pourquoi ils sont là.
Ses paroles éveillèrent l'intérêt du loup blanc, sans endormir sa méfiance.
-Tu le sais?
-J'arrive directement de Guallian, la capitale.
-Le roi a intensifié ses battues?
-Le roi est mort. La capitale est ravagée. Il y a eu un coup d'Etat.
Serris observa les réactions de son interlocuteur.
-Par qui?
-Un homme étrange. Il sentait la Magie Noire à plein nez. Et il était accompagné d'une centaine de Traqueurs.
-Hum... il semble vouloir se débarrasser de notre espèce. Mais pourquoi?
Ils rejoignirent le groupe. Le loup noir fut accueilli avec une certaine méfiance.
-Nous devons fuir. Partir vers l'ouest.
-L'ouest n'est pas une bonne idée, objecta Spyder. Cette direction nous envoie vers les territoires des plus grandes meutes...
-L'ouest nous éloigne des Traqueurs, donc nous irons à l'ouest. Akela!
La louve noire revint, le survivant entre les crocs. Il n'était pas encore en âge d'être sevré, mais mieux vallait pour lui qu'il le soit rapidement.
-Un louveteau?
Le seul rescapé de la portée de mon ancienne dominante, expliqua Akela en déposant son colis entre ses pattes.
-Tu comptes l'emmener?
-Je ne vais pas le laisser mourir ici!
-C'est ce qui risque de lui arriver s'il ne mange pas vite quelque chose, annonça la louve blanche.
Cobalt fit rouler la boule de poils du bout du museau. Le petit tenta de lui lécher les babines en gémissant doucement.
-Problème, répondit Akela, aucune de nous n'allaite...
-Il y a une solution, dit Serris. Nous devons nous rendre au sud et voler du lait dans un village.
-Voler? Qui en serait capable?
-Moi, annonça le loup noir avec un sourire.
-Bon, nous allons donc prendre vers le sud-ouest le plus vite possible. Pas de temps à perdre.
Ils commencèrent à s'éloigner. Serris hésita un instant. Spyder s'arrêta et lui lança avec un sourire.
-Alors, tu viens, le balafré?
Le loup noir les rejoignit. Cobalt s'arrêta et interrogea du regard Akela, qui n'avait pas bougé d'un pouce.
-Tu fais quoi?
-J'arrive, partez devant, je vous rejoins.
Le loup blanc lui lança un regard interrogateur.
-Je lui fait juste un brin de toilette, s'expliqua-t-elle.
-D'accord. Ne tarde pas trop, c'est dangereux. »
Il rattrappa les autres, et fit mine de ne pas entendre la plainte déchirante empreinte de tristesse qui retentit derrière eux.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
seven nation army
Esprit
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 23
Localisation : Je suis en répète avec SEVEN NATION ARMY, ne me dérengé pas SVP!
Avertissements : 3/3
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 16 Juil - 10:51

ouais! trop bien! j'kiffe!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon des plaines
Co-admin
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 22
Localisation : Dans une plaine sauvage...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 16 Juil - 12:06

Génial le chapitre 5! J'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 16 Juil - 18:50

"Alors, tu viens, le balafré ?" XD Il est super ce chapitre, comme tous les autres !

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mar 17 Juil - 19:56

6.Prémonition.

Membres:

-> Mononoke, Princess Okami


Durant trois jours, la situation n'alla pas en s'améliorant. Certes ils s'éloignaient des Traqueurs, mais c'était bien là le seul point positif. Sienna était épuisée par ces longues marches rapides, le louveteau s'affaiblissait à vue d'oeil, et ils traversaient les territoires des plus grandes meutes. Au quatrième jour, ils croisèrent enfin un village. De plus, la température s'était légèrement réchauffée. Serris savait ce qu'il devait trouver: ces espèces de bourses de cuir perméables remplies de lait dont les paysans se servaient parfois pour allaiter leurs nourrissons.
«Bon, je volerais seul. Mais j'aurais besoin d'un guetteur. Si je me faisais prendre, je finirais épinglé sur la porte d'une grange!
-Moi! s'exclama Guehjone en bondissant frénétiquement. Moi, moi, moi, moi!
-Non Guehjone, l'interrompit Cobalt. Ta patte se remet à peine de sa blessure, et tu n'es pas assez discret.
Le jeune loup s'assit et baissa la tête d'un air déçu en examinant sa patte.
-Je pense que Perle est la mieux placée pour ça. Il y a des oiseaux dans le village, ils pourront l'aider. En plus, elle est particulièrement douée pour se faire oublier.
-Moi? Enfin, euh...
Prise au dépourvu, la louve montrait une nouvelle fois son incroyable timdité.
-Ben, euh, oui, d'accord, mais je n'y connais rien...
Le loup noir lâcha un aboiement de rire.
-Ne t'en fais pas, je suis passé maître dans l'art. Tout ce que tu auras à faire, c'est vérifier que personne ne nous voie.
-Je pense que c'est dans mes cordes.
Les deux loups prirent la direction du village, mais le loup blanc les retint un instant.
-Serris, essaie de trouver des vêtements à Sienna. Elle en a bien besoin.
-Compris!
Ils entrèrent dans le village, la louve sur les pas de son compagnon, les plus discrets possible. Les autres virent un moineau s'envoler d'un toit de chaume pour venir se poser sur l'épaule de Perle avant qu'ils ne soient hors de vue. Les loups restants suivirent la jeune humaine qui était partie à distance respectable des habitations. Ils se couchèrent sur la terre froide qui commençait à dégeler. Akela posa le petit au sol. Il se mit à ramper vers son flanc, dans l'espoir d'un repas qu'il n'avait pas eu depuis plus de cinq jours, et qui tardait à venir. La louve le repoussa d'un coup de museau et l'amena entre ses antérieurs.
-Espérons qu'ils trouveront. S'ils ne ramènent pas de lait, il mourra.
-S'il survit, il faudra lui trouver un nom, lança Guehjone.
-Pourquoi pas Bakkara? proposa Sienna.
-C'est pas mal, approuva Spyder.
Cobalt releva que depuis l'incident avec le Traqueur, sa soeur se liait peu à peu avec l'humaine. Il posa sa tête entre ses pattes avant pour somnoler.
-Oui, Bakkara, c'est bien, dit-il en baîllant.
-------------------------
Le moineau s'approcha de la louve en sautillant et se mit à pépiller.
-La voie est libre, annonça Perle.
-Parfait.
Les deux canidés s'extirpèrent de sous la charrette de fumier où ils étaient cachés et s'approchèrent de l'atelier d'une vieille femme.
-Quand même, dit la louve en retroussant la truffe, on était obligés de se cacher sous ce truc nauséabond?
-Ca sent tellement fort que même les chiens du village ne pouvaient pas nous sentir. C'est une abomination pour la truffe, mais au moins, ça peut nous dissimuler.
Devant la maison, des habits de toutes sortes étaient étendus. Une femme ratatinée et ridée à l'extrême, aux cheveux hirsutes et gris cendre était occupée à coudre des peaux d'animaux ensemble pour confectionner une veste. Les loups se plaquèrent au sol, dans l'ombre d'un mur.
-Problème, grogna le noir, cette vieille chouette a tellement de plis dans la peau qu'on ne voit même pas ses yeux. Impossible de savoir où elle regarde...
-Tu comptes faire quoi?
-Prendre le risque de me faire voir, je n'ai pas le choix!
Sur ces mots, il rampa vers les vêtements appropriés les plus proches, qui devaient se trouver à six mètres d'eux. Ses yeux jaunes ne quittaient pas la vieille humaine. Il parvint à son objectif sans encombres, et saisit doucement un gilet en poils de renard entre ses crocs. Il tira délicatement l'habit vers lui. Aucune réaction de la femme. Il partit le donner à Perle et revint se saisir d'un pantalon en tissu grossier. Il le tira à lui. La commerçante s'arrêta. Le loup se figea. La vieille femme agita négligemment la main et reprit son travail. Le loup donna sa prise à sa complice.
Le moineau passa au-dessus d'eux avec un sifflement de mise en garde... Et un chien de bonne taille, exemplairement ébouriffé tenta de happer une patte de Serris avec un aboiement furieux. Le loup fit un bond sur place et ils partirent en courant, le molosse à leurs trousses. Ils enfilèrent les ruelles étroites et crasseuses les unes après les autres sans que leur poursuivant lâche l'affaire. Il débouchèrent dans un cul-de-sac. Cette fois, Serris se retourna, crocs découverts, les poils du dos hérissés. Le chien hésita une fraction de seconde en face de lui. Le loup noir lui bondit à la gorge et serra la jugulaire. Son adversaire agonisant se débattit de plus en plus faiblement. Il rendit l'âme rapidement. Serris lâcha le corps et souffla d'un air dédaigneux.
-Il courait à sa mort. Idiot qu'il était...
Il avisa une paire de bottes à peine usées posées devant une pore et les happa.
-Bon, Perle, on ramène ça aux autres et on revient.

Quelques instants plus tard, ils se trouvaient non loin de la place centrale du village, délestés de leurs premiers larcins et dissimulés par un grand abreuvoir de bois. Le lait qu'ils convoitaient se trouvait à l'autre bout de la place, sur un rebord de fenêtre. Entre eux et leur objectif: bon nombre d'humains, leur bétail et leurs chiens. En effet, de nombreux paysans venaient faire boire leurs bêtes sur la place. Les troupeaux pouvaient les cacher. Inconvénient: ils étaient terrorisés à la vue d'un loup.
Serris observa le terrain un bon bout de temps. Lorsqu'il vit une femme conduire une bonne centaine d'oies à l'aide d'un long bâton de frêne entre les lourds sabots des boeufs, il lui vint une idée.
-Perle, tu contrôles les oiseaux, non?
-Euh, pas exactement, mais...
-Tu peux leur faire faire ce que tu veux, non?
-Euh, oui...
-Alors essaie de faire faire une diversion à ces oies. Crée un capharnaüm.
-Je vais essayer.
La louve se concentra un moment. D'abord, rien ne se passa. Puis, les oies se mirent à faire un boucan de tous les diables. Certaines s'envolèrent, d'autres attaquèrent les animaux ou gens passant à leur portée. Le chaos qui en résultat fut parfait.
-Bien joué, Perle!
Le loup noir se jeta entre les pattes des boeufs et zigzagua habilement jusqu'à leur objectif. Il saisit la gourde de fortune et la passa à sa compagne qui arrivait, un brin nerveuse.
-Ben tu vois, c'était pas bien du...
-Là, regardez! Des loups!
Certains paysans les avaient repérés. Leurs chiens de troupeau se précipitèrent vers eux.
-Aïe, ça se gâte... On se sépare, toi, file chez les autres, je vais essayer de les attirer.
Perle acquiesça en silence. Elle partit vers la sortie du village, tandis que son compagnon faisait face à leurs poursuivants. Le premier des chiens périt sous ses crocs. Il n'en fallut pas davantage aux autres pour se désintéresser de la louve brune et se concentrer sur la traque du noir. Ce dernier courut au hasard dans le village, afin de semer la meute enragée qui n'avaient pas l'intention de le laisser tranquille. Il parvint à se glisser dans un trou étroit, et il déboucha dans la cour d'une grange. La sortie du village n'était pas loin. Les chiens survoltés se mirent à gratter la terre pour agrandir le passage. Le loup s'ébroua et examina son evironnement, afin de trouver une issue. Son regard tomba sur un animal aux poils noirs, roulé en boule sur le sol, attaché à une chaîne. Prudent, il décrivit un arc de cercle discret en lui tournant autour. L'animal leva la tête vers lui. C'était un loup. Ou plutôt une vieille louve. Son poil grisonnait légèrement sur son museau. Une de ses oreille était un peu déchirée. Mais le plus impressionnant, c'était ses yeux. L'un jaune, l'autre bleu. L'oeil bleu était recouvert d'un voile blanc laiteux, ce qui laissait penser que la prisonnière devait être borgne. Elle le dévisagea un long moment. Aucun des deux canidé ne bougeait.

Ils furent tirés de leur torpeur par les aboiements triomphaux des chiens qui touchaient au but. Serris bondit sur la vieille louve, et s'attaqua au collier de cuir qui la maintenait prisonnière. Il parvint à le casser juste au moment où le premier chien s'extirpait du trou. Tandis que la prisonnière avançait vers l'issue, le mâle attrapa son ennemi par la peau du cou et le jeta violemment sur le côté. L'animal se brisa la nuque en retombant sur le pavé.
-Par là!
Il bondit sur les traces de la vieille femelle. Tandis qu'ils entendaient les cris rageurs de leurs poursuivants, ils atteignaient la sortie du village. Ils durent passer un fossé glissant, qui les dissimula. Ils restèrent là, au fond de la tranchée, haletants. Mais les chiens ne vinrent pas jusque là. Ils étaient sauvés.
-Merci.
La louve avait une voix un peu rauque. Serris se demanda un moment quel âge elle pouvait avoir.
-C'est normal. Je m'appelle Serris.
-Moi, c'est Mononoke.
-On ne va pas s'éterniser. Allons rejoindre les autres.
Sans poser de questions, Mononoke emboîta le pas à son libérateur. Un peu avant de sortir du fossé, elle se figea, raide comme la pierre.
-Mononoke?
Aucune réponse. La louve avait un air un peu hébété.
-Mononoke! Ca va?
Elle s'écroula, haletante.
-J'ai... j'ai vu...
-Vu?
-Une meute. Huit loups. Deux humains. Le chaos. Les Traqueurs. La mort nous attend tous. Sauf si les élus nous sauvent.
-Les élus? Mais de qui parles-tu?
Mononoke riva son regard étrange sur lui.
-De nous... »

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mar 17 Juil - 20:01

Vraiment, vraiment bien ^^

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Okami
Griffon
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 360
Age : 23
Localisation : nulle part >>"
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mar 17 Juil - 21:58

Je suis l'é-lue Taré

J'aime bien le passage ou Serris vole le manteau en renard Content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seven nation army
Esprit
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 23
Localisation : Je suis en répète avec SEVEN NATION ARMY, ne me dérengé pas SVP!
Avertissements : 3/3
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mer 18 Juil - 11:43

J'kiff! et pourquoi s'est pas moi qui est fait le guet?? Crying or Very sad lol! je dec'!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mer 18 Juil - 23:17

7.Nouvel humain.


Cela faisait deux semaines que Mononoke avait intégré le groupe et avait fait sa prémonition. Malgré tout, les loups restaient perplexes. L'idée qu'ils soient les seuls à pouvoir sauver le royaume avait du mal à s'imposer comme une vérité. Depuis ces deux semaines, ils restaient sur un territoire donné, qui avait le mérite d'être inoccupé par une meute, d'avoir une bonne réserve de proies, et aussi loin des humains que des Traqueurs. Les sept loups étaient partis chasser. Sienna était restée là où ils dormaient, assise dos contre le tronc d'un chêne, Bakkara dans les bras. Le louveteau avait presque atteint ses deux mois et avait repris des forces. Par ailleurs, il avait été sevré en une semaine environ, et il se nourrissait à présent de viande prémâchée.

La jeune fille passa ses doigts dans la douce fourrure grise aux reflets de bronze du petit loup. Ce dernier roula sur le dos pour se faire gratter le ventre. L'humaine allait fêter ses quatorze années une semaine plus tard. Un peu songeuse, elle sursauta lorsqu'elle entendit des pas non loin d'elle. Le jeune animal se releva et avança avec curiosité vers la source du bruit. Sienna le rattrapa par le bout de la queue et le tira vers elle. Elle le cacha précipitamment derrière son dos lorsqu'elle aperçut les bottes d'un homme. Ce dernier émergea des buissons. Il devait avoir environ dix-sept ans, et la nature s'était montrée clémente avec lui. Grand, musclé, il avait la peau très légèrement bronzée, des yeux couleur d'émeraude et des cheveux châtain foncé plutôt proprement coupés. Le haut d'une armure de cuir dépassait du col de sa chemise bleu foncé, le fourreau d'une dague pendait à sa ceinture et ses bottes étaient de qualité. Une cape de voyage noire était attachée autour de son cou à l'aide d'une broche en argent en forme de licorne. Son arme était dans son poing, prête à l'emploi. Son visage fut un instant marqué par la surprise lorsqu'il aperçut la jeune fille.
«Que fais-tu là?
-Je... je me repose au calme, répondit Sienna qui maintenait à grand-peine un Bakkara dévoré de curiosité derrière son dos.
Le garçon lui jeta un regard suspicieux, sans doute causé par les gesticulations que son interlocutrice voulait discrètes. Néanmoins, il s'inclina légèrement en se présentant.
-Je m'appelle Lorens. Je ne m'attendais pas à trouver une présence humaine par ici. Pour tout dire, je cherchais un lièvre qui m'a échappé.
En guise de preuve, il leva légèrement sa dague, qui se trouvait à présent à hauteur du cou de la jeune fille. L'arme était de bonne facture. La lame légèrement argentée avait un filigrane en or qui courait de la garde à la pointe, et était tranchante des deux côtés. Deux licornes soutenaient le pommeau, et un unique gros rubis en ornait le bout. Sienna était certaine de ne pas avoir affaire à un membre du bas peuple.
-Moi, c'est Sienna. Heureuse de te connaître.
----------------------------------
Cobalt précédait ses compagnons, un faisan dans les mâchoires. Il sentit l'odeur de l'inconnu avant de le voir. Il avança sans bruit, dissimulé par les taillis. Ses poils se hérissèrent. L'odeur ne lui plaisait pas. A travers un trou du feuillage, il aperçut les deux humains. Le jeune homme tenait son arme près de la gorge de Sienna! Avec un grondement de rage, le loup lâcha sa proie et bondit vers l'intrus. Ce dernier l'entendit et se retourna vivement, dague pointée vers l'avant, s'interposant entre la jeune fille et l'animal. Sienna profita du court instant où Cobalt jugeait son adversaire pour se mettre entre eux.
-Cobalt, non! Ce n'est pas un ennemi!
Le loup blanc lui lança un regard perplexe.
-Il te menaçait, pourtant.
-Non, il me montrait juste son arme. Rien de plus. Sinon, il m'aurait tuée avant que tu interviennes!
-Tu n'as pas tord.
Mais il continua à observer Lorens d'un air méfiant. Ce dernier avait pâli.
-Tu... tu parles avec ce loup?
La jeune fille le regarda.
-Ben... oui, en fait. Je vis avec eux.
-Parce qu'il y en a d'autres?
Elle fut consternée d'entendre de la peur percer dans sa voix. Ce fut le moment que choisit Bakkara pour venir lui flairer les bottes. Il eut un mouvement de recul, puis se figea. Il hésita un instant et se pencha vers le louveteau. Cobalt se tendit, prêt à bondir. Mais le garçon se contenta de caresser le petit qui ne voyait en lui qu'un nouveau camarade de jeu.
-Sans rire, ils te comprennent?
Sa voix était redevenue calme.
-Oui.
-Et toi aussi?
-Oui.
-Comment ça se fait?
-Aucune idée. J'étais étonnée moi-même quand je m'en suis rendu compte.
Les autres loups commençèrent à se montrer. Sienna les rassura quant à la présence de Lorens.
-Bon, ben, Lorens, je te présente Cobalt, le grand blanc, Bakkara, le louveteau, Akela la louve noire aux poils courts, Spyder, la louve blanche et soeur de Cobalt, Guehjone, le jeune gris un peu fou, Perle, la louve brune timide, Serris, le loup noir avec la cicatrice sur l'oeil et Mononoke, la louve borgne un peu âgée au pelage noir.
Spyder se hérissa à la vue du jeune homme. Guehjone, au contraire, lui fit une véritable fête.
-Guehjone adore les humains, expliqua la jeune fille. En revanche, Spyder les déteste. Enfin bon, en somme, elle nous déteste.
-Pas tous, grommela l'intéressée.
Ils mirent les proies en commun, afin de préparer un repas pour le moins correct. Le jeune homme fut étonné par les pouvoirs de Sienna. En effet, elle utilisa ses boules de feu à petite puissance pour faire cuire sa viande. Elle avait bien eu le temps de s'entraîner. Vers la fin du repas, tandis que Bakkara jouait avec les os des carcasses, la conversation dériva vers la prémonition de Mononoke, tout en gardant une certaine réserve. A la surprise générale, Lorens avait entendu parler d'une légende similaire.
-Il me semble même que j'avais vu une tapisserie sur cette légende dans une salle du...
Il s'interrompit comme s'il allait dire quelque chose qu'il n'aurait pas dû.
-Enfin bon, là n'est pas la question...
Mononoke poussa un grondement rauque.
-Mononoke voudrait que tu nous parles de cette légende.
Le jeune homme fonça les sourcils en observant la vieille louve. Les sept adultes le fixaient sans ciller.
-Bon, je ne sais pas tout mais...
Il attendit encore un peu avant de se lancer.
-Cette légende raconte qu'un tyran pas totalement humain allait s'emparer du Royaume de Ridallion. Il maîtriserait la Magie Noire, et aurait avec lui des céatures redoutables et redoutées du nom de Traqueurs de Loups. Les seuls à pouvoir sauver le royaume d'une destruction inévitable seraient un petit groupe de loups, accompagné d'une jeune fille aux grands pouvoirs...
-Et d'un jeune homme aux intentions obscures, souffla Mononoke.
Naturellement, Lorens ne comprit absolument rien.
-Seuls les loups avaient le pouvoir de se débarasser de ce tyran.
-D'où la présence des Traqueurs, ajouta Serris.
-Cet homme, a-t-il eut vent de cette légende?
-Sans nul doute.
-Que sais-tu sur lui?
-Pas grand-chose. Son nom est le Seigneur Doronte, mais ses hommes l'appellent Le Maître. Il semble leur inspirer une grande terreur.
Il se tut. Un silence pesant planait sur le groupe, seulement troublé par les grognements joueurs du louveteau. Le jeune homme se leva, et épousseta ses vêtements du revers de sa paume.
-Bien, je ne vais pas vous embêter plus longtemps...
Il s'éloigna, et disparut rapidement à travers les buissons.
-Bon débarras, grommela Spyder.
-Ne dis pas ça, l'asticota Mononoke. Je l'ai vu dans ma prémonition. Si nous voulons réussir, nous aurons besoin de lui.
Cobalt regardait dans la direction qu'avait prise le garçon. Il avait une expression impénétrable.
-Cobalt?
-Si Mononoke dit qu'on a besoin de lui... Va le chercher, Sienna.
La jeune fille se leva et se lança sur les pas de Lorens.
-Va avec elle Guehjone, si elle ne le trouve pas, tu flaireras sa trace.
Le loup gris se releva d'un bond et galopa joyeusement à la suite de Sienna.

Elle retrouva assez rapidement le garçon. Il se tenait debout devant un jeune étalon à la robe alezan.
-Lorens! Lorens, attends!
L'intéressé se retourna.
-Sienna?
-Tu... tu ne veux pas rester avec nous? Au moins un peu?
Pliée en deux, elle reprenait son souffle après avoir caracolé derrière lui. Il hésita. Guehjone le regardait en battant de la queue, l'air suppliant.
-Bon, c'est d'accord. De toute façon, je n'ai pas grand-chose à faire.
Il attrapa les rênes du cheval et l'entraîna à sa suite.
-Ah, au fait, je te présente Subtil, dit-il en désignant l'alezan.
-Il est beau! Il est à toi?
-Oui, répondit le jeune homme avec une pointe de fierté. Je l'élève depuis qu'il est poulain. Je l'ai même dressé moi-même!
La jeune fille poussa un sifflement admiratif et flatta l'encolure de l'animal.
-Vous comptez faire quoi maintenant, toi et tes copains à poils?
Sienna éclata d'un rire joyeux.
-Je ne sais pas trop, un truc du genre sauver le pays, par exemple... »

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.


Dernière édition par Silver Wolf le Dim 20 Avr - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
seven nation army
Esprit
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 23
Localisation : Je suis en répète avec SEVEN NATION ARMY, ne me dérengé pas SVP!
Avertissements : 3/3
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 19 Juil - 14:00

Ouais! trop bien! en plus, tu mets vite les suites, pas la peine d'attendre longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 19 Juil - 19:23

Vraiment super, c'est trop trop bien ^^

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 27 Aoû - 18:32

Le début du prochain chapitre...

8. Sombre piste.


Les semaines suivantes qu'ils passèrent en compagnie de Lorens atténuèrent un peu la méfiance des loups. Leur nouveau compagnon se révéla fort agréable, plutôt rieur et de bon conseil. En revanche, le fait qu'il ne puisse communiquer directement avec les loups constituait un handicap majeur. Il était également très mystérieux par rapport à sa vie privée, évitant les questions ou donnant des réponses évasives. Ils avaient tout de même pu lui découvrir des talents de voleur, puisque le jour des treize ans de Sienna, il était revenu d'une escapade nocturne avec une dague courte et simple et un cheval à la robe souris qu'il avait baptisé Soupir. Depuis, il tentait de lui inculquer quelques notions d'équitation et de combat à la lame. Le jeune homme était bon ferrailleur et cavalier. Il avait même réussi à doubler les loups en tuant le cerf qu'ils poursuivaient d'une flèche habilement ajustée.

Les loups observaient les deux humains en pleine leçon. Sienna s'en sortait plutôt mal. Son professeur faisait tourner sa monture autour de la sienne et frappait en des endroits stratégiques. La jeune fille arrivait rarement à le toucher. Pourtant, elle s'appliquait sérieusement. Son adversaire affichait un sourire amusé, et elle éclatait parfois elle-même d'un rire joyeux. En bref, ils s'amusaient bien.
«Pfff, se faire ridiculiser ainsi...
Cobalt se tourna vers Akela.
-Elle s'entraîne, c'est tout...
-Elle a intérêt à réagir, ça devient ridicule là...
Le loup blanc leva les yeux au ciel. Il reporta son attention sur le combat. Des grognements joueurs le firent se retourner.
-Guehjone, Bakkara, vous ne pourriez pas faire moins de bruit?
Les deux jeunes loups jouaient à se chamailler avec force grognements et claquements de mâchoires. Spyder les rabroua.
-Cobalt a raison. Surtout toi Guehjone. Tu devrais avoir passé l'âge de faire ça. Tu n'es plus un louveteau.
Le jeune loup émit un grognement boudeur. Son compagnon de jeu s'approcha de sa mère d'adoption et se mit à lui mordiller la queue.
Mononoke lui lança un regard amusé tandis qu'Akela dégageait sa queue avec un mouvement d'humeur. Soudain, une explosion retentit, suivie par le bruit d'une chute. Les loups se retournèrent d'un bloc vers les humains. Lorens était à terre, échevelé, l'air hagard. La paume de Sienna fumait encore et elle riait aux éclats.
-Eh, on avait dit pas de boules de feu! Tu exagères!
Il se releva en époussetant ses vêtements, l'air maussade.
-Désolée, mais... T'aurais dû voir ta tête!
La jeune fille était hilare.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.


Dernière édition par le Mar 28 Aoû - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
Dragon des plaines
Co-admin
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 22
Localisation : Dans une plaine sauvage...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 27 Aoû - 18:37

Vraiment bien comme chapitre! J'espère que je fais bientôt de nouveau apparition! Cheese! Content

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wolf's Heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolf's Heart
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Révélations du Dr Michael Wolf (1/5)
» Révélations du Dr Michael Wolf (5/5)
» Révélations du Dr Michael Wolf (2/5)
» Révélations du Dr Michael Wolf (3/5)
» MY HEART IS NOT FOR SALE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf and Dragon :: Créations :: Fanfics-
Sauter vers: