Wolf and Dragon

Le pays du Fantasy!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ère des Pokémon

Aller en bas 
AuteurMessage
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: L'ère des Pokémon   Dim 27 Mai - 13:37

Prologue

Bruxelles, mardi 21 juin 2050, hôpital Saint-Jean, 12h44, BELGIQUE

En cette première journée d’été, un couple était heureux. Dans quelques heures, Mme Stella allait accoucher de jumeaux, un garçon et une fille. Mr Stella avait déjà choisi les noms : Aurore et Laurent.

Hôpital Saint-Jean, 20h53

L’accouchement allait mal. Les enfants ne voulaient pas sortir et ils risquaient de mourir. On en perdait déjà un. Les médecins devaient pratiquer une césarienne. Avec la technologie un peu plus évoluée qu’aujourd’hui, il n’y avait aucun danger pour la future maman mais on ne pouvait pas certifier que les enfants seraient vifs.

Hôpital Saint-Jean, 23h59

On avait déjà perdu un des enfants et l’autre était entre la vie et la mort. Les médecins n’arrivaient pas à réactiver ses fonctions vitales. Quand sonna le premier coup de minuit, un souffle sortit des poumons de la petite fille. Personne ne remarqua alors le croissant de lune sur son front et la perle dans sa main. Alors naquit Aurore Stella. Tout le monde braqua ensuite ses yeux sur ce qui venait d’apparaître…Une créature sortie de nulle part se trouvant au fond de la pièce commença à parler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Dim 27 Mai - 13:39

Livre 1 : Les créatures mystérieuses

I : Aurore


Bruxelles, lundi 3 décembre 2063, Maison d’Aurore, 15h30 BELGIQUE

-Bonjour Aurore ! L’école s’est bien passée ?
-Pas mieux que d’habitude !
-Tes amis t’ont encore fait des misères ?
-Si on peut appeler ça des amis. Marraine, que faisais-tu dans ces cas là à mon âge ?
-Eh bien, je leur montrais que je n’étais pas celle qu’ils pensaient, répondit-elle.
Aurore était devenue une belle jeune fille. Ses cheveux roses et ses yeux bleu ciel enviaient beaucoup ses camarades. Sa marque frontale avait pris une teinte argentée qui avait un très bel effet avec ses cheveux. Malgré cela, presque tous ses camarades la détestaient et seuls Nathalie et Quentin, ses amis d’enfance, l’acceptaient comme elle était. Sa mère travaillait à l’Atomium et son père devait tout le temps partir à des congrès scientifiques. Elle était assez riche mais seuls sa marraine et son parrain pouvaient la voir.
-Mais c’est ce que je fais tout le temps ! s’écria-t-elle. Ils ne m’écoutent jamais ! Ils croient que j’ai la vie facile en étant riche et parce que je peux profiter des nouvelles technologies. Que je peux appeler quelqu’un qui m’instruit directement dès que j’ai des mauvaises notes sans que cela m’ennuie mais ils ont tout faux ! Et dire qu’il y a une soixantaine d’années tout le monde voulait que le monde évolue afin de profiter de ces technologies et que moi j’aimerais bien être à leur époque ! Là au moins, les enfants ne rejetaient pas tout le monde parce qu’ils étaient riches.
-Je vois que tu n’es toujours pas calée en histoire, ma chérie, dit calmement sa marraine.
-Qu’insinue-tu là ? demanda sa filleule.
-Qu’à cette époque là, la guerre était toujours en actif, et que les enfants mourraient par millions jusqu’à ce qu’en 2020, la grande paix soit établie. Et ils rejetaient aussi les enfants riches.
-Par si nulle que ça ! Je sais très bien que l’attentat du 11 septembre 2001, la révolution française et cette grande paix dont tu viens de parler qui s’appellent d’ailleurs les prophéties des « Centuries astrologiques » ont été prédis par Michel de Notre-Dame appelé aussi…euh…
-Nostradamus, Aurore, Nostradamus !
-Oui ! C’est ça ! Bon moi je vais étudier dans ma chambre !
Une fois entrée, Aurore pris dans son tiroir une petite perle aux reflets de l’écume et de la couleur du ciel juste avant que le Soleil n’apparaisse. Elle l’avait appelée l’Ecume de l’Aube à partir d’un roman du même nom où la perle correspondait exactement à cette description (NDLA : ce roman existe vraiment. Il a été écrit par Roger Leloup pour raconter l’enfance de Yoko Tsuno). Elle prit son GSM et composa un numéro.
-Nathalie ? On se rejoint à la Grand’place à 4 heures précises ! Préviens Quentin !
Elle raccrocha et lut quelques pages de son livre de Math avant de se préparer pour sortir.

Bruxelles, lundi 3 décembre 2063, Grand’ place, 16h BELGIQUE

Aurore consulta sa montre. 16 heures, elle n’était pas en retard. Nathalie et Quentin se trouvaient devant elle. Elle les rejoignit. Nathalie était une fille brune du même âge qu’Aurore. Elle pouvait quelque fois, grâce à sa concentration, soulever des objets par la pensée mais elle manquait de s’évanouir à chaque fois que cela se produisait. Ses beaux yeux verts charmaient beaucoup de garçons et en particulier Quentin. Ce dernier est très intelligent. Du même âge que ses deux amies, il est capable d’expliquer en une minute la théorie d’Einstein sur la relativité. Ses cheveux blonds et ses yeux bruns cachés sous ses lunettes de soleil ont attiré la jalousie de plusieurs autres garçons.
-On a un contrôle de géographie pour jeudi. On va à Mini Europe ? demanda Nathalie
-Euh… La géographie, ce n’est pas mon truc et c’est la seule matière donc je dis oui, répondit Quentin.

Bruxelles, lundi 3 décembre 2063, Mini Europe, 17h25 BELGIQUE

-Les effets spéciaux sont impressionnants.
-Tu l’as dit ! Un moment, j’ai cru que ce mini volcan allait vraiment entrer en éruption.
Aurore attira son attention sur un distributeur à jouet. Elle sortit une pièce l’inséra dans le distributeur et une boule tomba. Elle l’ouvrit et découvrit une figurine qui ne ressemblait à rien de particulier. Elle lui faisait juste penser à l'ADN sans savoir pourquoi.
-Qu’est-ce que c’est Aurore ? demanda Nathalie.
-Je ne sais pas, ça a juste attiré mon attention, dit-elle simplement.
-C’est un Pokémon, répondit Quentin.
-Un quoi ? l’interrogèrent les deux filles.
-Un Pokémon, répéta-t-il. Ce sont des créatures inventées par un Japonais, Satoshi Tajiri. Ce dernier a mystérieusement disparu en 2015.
-Et c’était amusant ?
-Tu parles ! Ca a fait fureur dans le monde entier, on a créé plein de sortes de jeux vidéo se rapportant aux Pokémon, on en a fait un dessin animé, il y a eu 10 ou 11 longs-métrages qui mettaient en avant les Pokémon légendaires. On en a même fait des sites célèbres, des questions d’émissions pour gagner de l’argent et j’en passe des meilleures… la série s’est arrêtée jusqu’à la 4ème génération et les fans ont été très déçus. Il en existe encore des sites.
-Bon, si on rentrait ? Il se fait tard et Marraine m’attend

Maison d’Aurore, 20h30

-Mmmh … Ce n’est pas mal comme jeu. Je comprends qu’il ait fait fureur.
-Aurore ! Tu ferais bien de te coucher, tu as école demain !
-Non Marraine, c’est un jour de congé demain et après-demain, j’ai mis le papier d’information sur la table.
-Ah oui, c’est juste.
« Tu en as de la chance »
-C’est vrai… Hein ? Mais… Qui a parlé ?
« J’ignore qui je suis, je vois ce que tu vois mais je ne sais pas du tout comment je me suis retrouvé ici »
-C’est bien la première fois que je t’entends, pourquoi ne tu ne t’es pas manifesté avant ?
« Je me posais trop de questions et c’est seulement aujourd’hui que je me dit qu’il faut que je te révèle ma présence. J’ai juste un souvenir lointain, je voyais la Terre de très haut dans le ciel. Puis je retombais rapidement et m’infiltrai dans l’Ecume de l’Aube. C’est d’ailleurs par ce seul moyen que je sais entrer en toi. »
-Ah bon.
-Aurore ! Arrête un peu Internet et viens manger !
-J’arrive ! Bon je dois te laisser tomber, à tout à l’heure.
« À tout à l’heure… »
Aurore laissa tomber la perle et se sentit soulagée comme d’un certain poids. Elle descendit les escaliers et commença à souper. Sa marraine alluma la télévision.
-Flash infos ! Demain, collision entre une météorite et une comète à seulement quelques millions de kilomètres de la Terre pile entre cette dernière et la Lune. Le spectacle sera impressionnant. Pour ceux qui seraient inquiets, les scientifiques vous assurent qu’il n’y aura aucun danger excepté peut-être des morceaux tombant sur terre mais ceux-ci ne représentent pas la fin du monde. De magnifiques pluies d’étoiles filantes pourront être admirées quelques minutes après la collision. Ce sera tout pour aujourd’hui, à vous les studios.
-Tu devrais aller voir, Aurore, ça te remettra les idées en place.
-Mouais…on verra…
Le bruit de la porte qui s’ouvre et se referme attira l’attention d’Aurore juste au moment où elle finissait son repas.
-Bonjour tout le monde !
-Maman ! Parrain !
Le parrain d’Aurore ressemblait beaucoup à sa femme : yeux bleus, cheveux châtains. Mme Stella, elle, était plutôt jeune. Ses cheveux blonds bouclés lui donnaient un aspect de femme modèle.
-J’ai pu venir ici ce soir, mon poussin. Je voulais te dire que je ne serais pas à l’Atomium dans les prochains jours car je dois donner une conférence à Paris sur la tour Eiffel et il sera donc fermé. Je te laisse la clé si jamais tu veux aller voir la collision au sommet de la dernière sphère.
-Merci Maman !
-Et moi ? Je compte pour du beurre ? demanda son parrain. C’est quand même moi qui ai convaincu ta mère de te laisser la clé.
-Merci Parrain !
Elle lui sauta au cou tellement vite que celui-ci tomba en arrière.
-Bon va te coucher, Aurore ! intervint sa mère. Il est tard et si tu veux être en plein forme il faut se coucher.
-Déjà ?
-Oui et tout de suite il est quand même 21h30.
-Bon ça va !
Aurore monta agacée. Elle prit l’Ecume de l’Aube et sentit la présence de la personne qui était en elle.
« Des ennuis Aurore ? »
-Bah ! Pourquoi je dois toujours me coucher tôt même quand le lendemain il n’y a pas école ?
« Ne t’en fais pas, je suis sûr que dans quelques jours ça va changer, j’en suis même presque certain. »
-Si tu le dis… Bonne nuit !
« Bonne nuit »

Prochain chapitre : Quand des astres se rapprochent…


Dernière édition par le Lun 28 Jan - 2:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Dim 27 Mai - 13:42

II : Quand des astres se rapprochent…


Mardi 4 décembre 2063, Maison d’Aurore, 10h30

Aurore se réveilla de bonne humeur et regarda son réveil
-Déjà 10 heures et demi ? Faut que je file, j’ai rendez-vous avec Quentin et Nathalie !
Après un rapide déjeuner et une douche express elle fila dans les rues de Bruxelles.

Bruxelles, mardi 4 décembre 2063, Gare centrale, 11h00 BELGIQUE

-Enfin te voilà, Aurore ! s’écria Quentin. Le train part dans 2 minutes et si tu étais arrivée quelques secondes plus tard, on aurait été forcés de partir sans toi.
-Ca va ! grommela Aurore. Bon on le prend ce train ? J’ai réservé mon ticket avant-hier.

Anvers, mardi 4 décembre 2063, Gare centrale, 12h00 BELGIQUE

-J’ai toujours voulu visiter le zoo d’Anvers ! dit Nathalie. Il y aura quoi comme animaux ?
Quentin lui répondit :
-Des singes, des lions, des tigres, des chameaux, des reptiles, des insectes (en comptant bien sûr les araignées), des girafes, des oiseaux de toutes sortes, des éléphants, des hippopotames, des zèbres, des kangourous, des pélicans, des otaries, des phoques, des pingouins et des manchots, des ours, des suricates, des poissons ou encore …
-Euh… merci, j’ai compris ! lança-t-elle.
Les trois ados entrèrent dans le zoo et après avoir payé l’entrée, leur visite commença.
Les singes semblaient sympathiques mais l’interdiction de les regarder droit dans les yeux était un peu ridicule.
-C’est pour éviter de rentrer en contact avec eux, expliqua Quentin.
- Ne nous donne pas d’explications s’il te plaît, je sens que ma tête va exploser ! hurla Aurore.
-Tu préfères que j’explique la relativité restreinte ?
-Grands dieux, surtout pas ! Continue tes explications alors mais n’en donne pas dix mille.
-J’aime entendre ça… mais j’ai faim…
-T’as raison, faut manger quelque chose… où sont les restos ? demanda Aurore
-Il y en a 3 d’après la carte, le flamant rose, la girafe et le suricate. répondit Nathalie.
- Pourquoi ces noms ? demanda encore Aurore à Quentin.
-Bah tout simplement parce que les restos se trouvent en face des animaux correspondant.
Après un bon repas (NDLA : hamburger et frites, bien entendu ^^) les ados se dirigèrent vers le planétarium.
-Mesdames, mesdemoiselles, messieurs. Je vous présente le planétarium du système solaire. Il y a 55 ans, il n’était bien sûr pas comme ça, expliqua le guide.
Ce planétarium était en fait une projection en 3D de vidéos prises par des satellites et ce en direct (NDLA : vivement le futur). Tout était en mouvement partant des éruptions solaires et des vents violent de Jupiter jusqu’au plus petit astéroïde. Séparément, il y avait des écrans correspondant chacun à ce que filmait un satellite. Aurore se précipita vers un écran filmant les deux astres. Elle zooma au max sur la météorite et vu… quelque chose d’impossible… Elle sortit la figurine qu’elle avait acheté la veille et remarqua que cette figurine correspondait en tout points avec la créature se trouvant sur l’astre céleste.
-Monsieur ! appela-t-elle. Venez voir !
Le guide arriva tout de suite et n’en cru pas ses yeux.
-Moi qui suis né en l’an 1994, j’ai été très fan des Pokémon mais voir un Déoxys réellement, je ne pensais pas ça possible.
-Vous avez vraiment 69 ans ?
-Eh oui… je suis né le jour de la fête nationale des Pays-Bas aux alentours de 11h20 (NDLA : devinez qui c’est ^^). Mais je suis inquiet… si ce qui était écrit sur les sites il y a 20 ans est vrai….Nous ne tarderons pas à subir un vrai chaos…
L’homme aperçut la marque sur le front d’Aurore.
-Oh non…Ta marque lunaire sur le front… tu la possède depuis quand ?
-Euh… depuis ma naissance.
-C’est pas vrai… euh excusez-moi messieurs, dames mais il est bientôt l’heure de fermer le planétarium.
Les visiteurs sortirent

Mardi 4 décembre 2063, ligne Bruxelles/Anvers 17h00 BELGIQUE

-Magnifique journée ! s’extasia Quentin.
-Oui... affirma Nathalie. Tu parais soucieuse Aurore.
-C’est parce que cette histoire de Pokémon … j’ai l’impression d’avoir rêvé…
-De quoi parles-tu ?
-Rien…

Bruxelles, Mardi 4 décembre 2063, Atomium, 23h50 BELGIQUE

La pleine lune était en plein milieu du ciel. De chaque côté d’elle, un astre céleste brillait : à sa gauche se trouvait la météorite, à sa droite se trouvait la comète. Aurore, Quentin et Nathalie admiraient le spectacle en attendant les dix minutes restantes avant la collision.

Mardi 4 décembre 2063, planétarium du zoo d’Anvers 23h50 BELGIQUE

Le guide envoya un super message sur Internet à tous les sites et forums parlant de Pokémon. Celui-ci disait que la prophétie d’il y a 20 ans allait se réaliser en envoyant quelques photos du Pokémon ADN. Il observa ensuite Déoxys à partir de la caméra-satellite la plus proche de la météorite qui filmait aussi en même temps la comète et la Terre.

Atomium, 23h55

Les deux astres se rapprochaient rapidement.
-Et si on faisait chacun un vœu ? demanda Quentin
-Pourquoi pas ? répondirent les deux filles.
Tout trois s’agenouillèrent et firent un vœu :
« Je souhaite qu’on aie la possibilité de se voir encore plus souvent »
« Je souhaite ne plus m’évanouir quand j’utilise ma télékinésie »
« Je souhaite qu’un nouvel ami rejoigne notre équipe »

Planétarium, 23h55

Le guide observa les nuages de la Terre et remarqua qu’un grand serpent vert en sortait.
-Ray… Ray… Rayquaza…

Atomium, 23h59

Juste une minute avant la collision la comète brilla de mille feux. Quelque chose descendit on pu distinguer une boule jaune surmontée d’un tête avec une forme un peu bizarre. La boule en dessous de la tête s’ouvrit et les rubans laissèrent place au corps, un petit corps avec une fente le traversant mais qui ne semblait pas être une cicatrice

Planétarium 23h59

Quelque chose descendait de la comète qui s’était illuminée un peu auparavant. Le guide zooma et distingua…
-Non… c’est le troisième en une journée…

Atomium 23h59

« Vos vœux…vont être exaucés »
La fente sur le ventre de la créature s’ouvrit laissant percevoir un œil duquel sortit une lumière intense bleue. La créature disparut ensuite.

Prochain chapitre : Le résultat de la collision
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 2 Juin - 13:50

III : Le résultat de la collision

Une trentaine de secondes avant la collision, espace

Déoxys et Rayquaza se tenaient face à face, La créature ayant exaucé les vœux apparut à côté d’eux.
-Jirachi… Nous n’attendions plus que toi…dit le serpent vert.
-Tu as bien exaucé le vœu des filles et du garçon comme dans la prophétie ? demanda le Pokémon ADN.
-C’est fait ! répondit le dénommé Jirachi.
-Parfait ! fit le dragon. Engagez la collision, je diviserai les morceaux trop gros.
Les trois derniers Pokémon du Pokédex d’Hoenn se placèrent aux endroits désignés.

En même temps, au planétarium

-Mais bon sang, que disent-ils ? Ah, pourquoi n’ont-ils toujours pas terminé ce traducteur qui traduit n’importe quelle langue, même les inventées. Enfin plutôt qui capte les ondes du cerveau et les retransmet en une langue demandée.
Le gardien enregistra la conversation puis zooma vers l’endroit où Jirachi était allé.
-Aurore… Evidement.
-Aurore ? questionna une voix féminine. La fille de la prophétie ?
-Oui mes amies, Oui…
-Espérons que notre compagnon nous rejoindra, dit une deuxième voix féminine plus aigue.

Bruxelles, mercredi 5 décembre 2063, Sommet de l’Atomium, minuit BELGIQUE

La pleine lune paraissait encore plus grosse au moment de la collision des deux astres. Aurore aperçut des morceaux plus gros que d’autres qui se séparèrent après qu’une rapide ligne légèrement verte soit passée devant. Aurore remarqua seulement à cet instant qu’elle tenait quelque chose d’ovoïde. Elle regarda et remarqua un œuf vert entre ses mains. Puis, dans le ciel, elle vit des milliers de morceaux d’astres célestes descendre sur terre. Elle se pencha en avant au dessus de la barrière puis encore un peu, puis encore un peu jusqu’à ce qu’elle tombe. On pourrait croire que tout est fini mais seulement trois chapitres en plus du prologue, c’est court. Aurore senti soudain sa chute ralentir puis elle stoppa complètement avant de remonter.
-Que s’est-il passé ? bredouilla Aurore
-Sans Nathalie, tu serais aplatie comme une crêpe au sol, lui dit Quentin.
-Mais, elle n’est pas évanouie, c’est normal ?
-C’est grâce à mon vœu ! répondit-elle.

Liège, mercredi 5 décembre 2063, Centre d’équitation de la famille Stella, 9h00 BELGIQUE

Aurore arriva en compagnie de son père qui était passée la voir dans le centre d’équitation de la famille seuls trois chevaux restait le sien et ceux de ses parents, les autres avaient été emmenés autre part et pour cause, il leur arrivait d’étranges choses : ils devenaient tous blancs, blanc comme neige. Tout ça en une petite nuit. Même Lucy, sa petite ponette (NDLA : féminin de poney pour ceux qui ne le savaient pas) de 3 ans couleur caramel pâlissait à vue d’œil.

Même endroit, 3 heures plus tard

Après que Lucy soit devenue toute blanche de la tête aux pattes, c’est alors que sa queue et se crinière prirent feu. Aurore ne le remarqua que quelques secondes après mais trouva étrange que Lucy ne souffre pas. Elle se connecta sur son ordinateur aux sites où elle s’était inscrite l’avant-veille et consulta le Pokédex. Elle remarqua alors qu’un Pokémon du nom de Ponyta ressemblait exactement à Lucy transformée. Elle alluma la petite télévision et le bulletin d’information commença justement.
-De mystérieuses mutations ont lieu depuis la collision d’hier soir. Ces mutants ressemblent fort aux Pokémon des sites pirates…
Le journal ne montra ensuite que des images de « mutants ».
-Aurore ? l’appela son père. J’aimerais te donner ceci. Je l’ai achetée à des membres des sites pirates.
Mr Stella dévoila une balle bicolore : rouge au dessus et blanche en dessous.
-Une Pokéball ? Et c’est quoi cette histoire de sites pirates ?
-Depuis longtemps, les sites Pokémon ont été considérés comme pirates car comme les nouveaux jeux ne paraissaient plus, ils en ont créés et transmit entre membres mais par transmission pirate c’est pour ça qu’on a décidé de les supprimer mais une personne surnommée « le sauveteur » a réussi à empêcher le gouvernement de faire des suppression et de localiser les membres. Moi je pense que les sites ne le seront bientôt plus car cette réapparition soudaine va heu…
-Tu ne veux pas tout me dire Papa.
-D’accord je vais tout dire. Ton grand-père travaillait au gouvernement. En 2012, ce gouvernement de l’époque trouvait que Pokémon prenait trop de succès. Alors il l’interdit et décida d’enlever leur créateur après que celui-ci, sachant ce qui se passerait, envoya les plans des inventions de son jeu sur les sites du monde entier. Peu de personnes savaient ce qu’il s’était réellement passé car le gouvernement avait laissé croire à une disparition. Mais c’est ce qui se passa. On avait enfermé Satoshi Tajiri à l’extérieur du système solaire dans une cage de plexiglas super amélioré que même la plus puissante des bombes nucléaires ne saurait détruire et gardé 24h/24h. Mais on avait retrouvé la cage vide avec un grand trou où le plexiglas était brûlé et les gardiens qui étaient là avaient dit que c’était un grand dragon de 7 mètres vert ayant lancé un jet de flammes dorées qui l’avait libéré mais personne ne les cru. Les fans par contre travaillaient et construirent les inventions qui furent envoyées. C’est comme ça que j’ai acheté cette Pokéball.
Aurore la prit et demanda à son « Pokémon » :
-Tu veux rentrer dedans ?
Le cheval affirma d’un signe de tête et il rentra dans la balle qui s’immobilisa après avoir bougé trois fois.

Prochain chapitre : Début du voyage

Fin du livre 1 : les créatures mystérieuses

Prochainement : Livre 2 : Une nouvelle ère


Voilà, pour m’excuser du chapitre assez court je vais mettre les localisations des Pokémon. Je devrais normalement en présenter 25 par chapitre mais cette fois-ci, ce sera le double :

Bulbizarre et évolutions : principalement à la campagne
Salamèche et évolutions : Himalaya, Cordillère des Andes
Carapuce et évolutions : mers tropicales
Chenipan et évolutions : forêts d’Europe
Aspicot et évolutions : forêts d’Amérique du nord
Roucool et Roucoups : un peu partout
Roucarnage : hautes forêts
Rattata et Rattatac : égouts, forêts
Piafabec et Rapasdepic : falaises, montagnes,…
Abo : Europe, Amérique du Nord
Arbok : Afrique, Amérique du sud (migrations des Abo)
Pikachu et Raichu : villes, forêts
Sabelette et Sablaireau : déserts, grottes,…
Nidoran (mâles et femelles) et évolutions : prairies, hautes forêts
Mélo et évolutions : espace, montagnes
Goupix et Feunard : forêts sur volcans
Toudoudou et évolutions : partout
Nosférapti et évolutions : grottes, forêts sombres, partout la nuit
Mystherbe et Ortide : forêts
Rafflésia : Insulinde
Paras, Parasect, Mimitoss, Aéromite : où il y a de l’herbe et à manger
Taupiqueur et évolution : sous terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Mer 20 Juin - 20:06

Livre 2 : Une nouvelle ère

IV : Début du voyage

(NDLA : j’intègre maintenant différents narrateurs vous remarquerez la présence de la 1ère personne)

Mont Everest, Mercredi 30 avril 2064, Sommet, 11h20, Frontière NEPAL-TIBET

Narrateur : guide


Je m’approche du sommet… plus que quelques mètres… Ca y est ! Je m’assois ensuite et j’attends…j’ai maintenant 70 ans mais je on me dit souvent que je n’en fait que 40… Soudain, le ciel nuageux s’ouvre et un arc-en-ciel passe au travers. Un phénix descend sur ce dernier. Un peu plus de 20 ans que j’attends ce moment…
-Ho-oh… enfin…
« Je t’attendais …Olivier… »

Huy, Vendredi 9 mai 2064, Fort, 12h00, BELGIQUE

Narratrice : Aurore


6 mois… 6 mois qu’il a fallu pour que l’on puisse enfin commencer notre aventure ! Pour des raisons que j’ignore, on a du venir ici à Huy sur le Fort qui paraissait primitif par rapport au reste de la ville qui avait fortement évolué afin que ceux qui le voulaient puissent recevoir des Pokéball que le gouvernement avait acheté aux sites désormais à nouveau normaux. Ah ! Je me souviens d’il y a quelques mois où j’ai capturé ma ponette, Lucy, qui avait muté en Ponyta. Aussi que quelques jours plus tard, Nathalie avait recueilli un petit oisillon qui avait muté le lendemain en Natu et que Quentin était venu nous trouver en disant que son ordinateur s’était transformé en Porygon.
-Aurore Stella !
Je m’avance devant le bourgmestre de Huy (NDLA : Non, ce n’est pas Anne-Marie Lizin).
-Voici vos Pokéball et votre Pokédex ainsi que ce ticket qui vous permettra de prendre les avions, les trains et les bateaux gratuitement. Bonne aventure ! Ah oui j’oubliais, vous pourrez vous rendre en bas du fort où des Pokémon sont offerts.
Je descends alors du fort rejoindre Quentin et Nathalie mais en chemin, un chaton rose me saute dessus
-Skitty ! Skitty !
-Skitty le Pokémon chaton. On sait que Skitty court souvent après sa queue. A l'état sauvage, ce Pokémon vit dans les cavités des arbres de la forêt. Il est tellement adorable qu'il a grand succès comme animal de compagnie.
-Toi, t’es trop mignon je te capture.
J’envoie tout de suite ma Pokéball sur Skitty qui se laisse faire. En bas, Quentin et Nathalie m’attendaient devant un stand. Ce dernier offrait des Pokémon aux dresseurs débutants. Avant que j’aie pu dire un mot il m’offrit un Tylton. J’observait alors Nathalie à qui on avait offert un Tarsal jouer avec un Spoink.
-Où l’as-tu eu ? lui demandai-je.
-Un élevage de cochons l’a rejeté et je l’ai recueilli, me répondit-elle.
-Et moi on m’a offert un Abra et mon oncle m’a envoyé un Terhal, fruit de ses expériences ! intervint Quentin.
-Nous voilà tous trois maintenant avec trois Pokémon. Alors, en route pour l’aventure !
5 h30 plus tôt
Tokyo, Vendredi 9 mai 2064, Dans une des nombreuses rues, 15h30(heure locale), JAPON


Narrateur : auteur


Comme chaque jour à Tokyo, tout était agité. Mais parmi les passants pressés, une fille aux yeux verts semblait chercher quelque chose. Cette dernière demanda à un passant :
-Gomen, nan ji desu ka ? (Pardon, quelle heure est-il ?)
La passant répondit rapidement :
-15h30 (Faut-il vraiment une traduction ?)
-Arigatô ! (Merci !)
« Mais que fait-elle ? Cela fait bientôt 20 minutes qu’elle est en retard »
-Noctali, go ! Repère Isuzu s’il te plaît.
« Bien sûr Elena »
Elena était une jeune fille de 20 ans assez petite. Elle avait de longs cheveux noirs et, comme dit un peu plus haut, les yeux verts. Un peu renfermée aux premiers abords, elle est plutôt sympathique et joyeuse. Son Noctali tomba nez à nez avec un Pokémon qui avait l’ait plutôt de la même famille de Pokémon.
« Salut Noctali ! »
« Salut Mentali ! Tu sais où se trouve Isuzu ? »
« Juste derrière »
Derrière Mentali surgit une fille aux cheveux et aux yeux lavande violet du même âge qu’Elena.
-Isuzu ! Enfin !
Isuzu était une très bonne amie, elle aimait fortement la vie, toujours joyeuse et boute-en-train elle fait la fête à n’importe quelle occasion malgré le fait qu’elle n’est pas très ponctuelle. Elle donne aussi de bons conseils. Ses cheveux détachés en dégradé long et ses airs de petite fille sage prétendaient plutôt le contraire.
-En retard comme d’habitude !
-Bah ! C’est pas ma faute s’il y a plein de monde dans les rues, j’ai eu du mal à trouver celle-ci.
-Bon, rejoignons Damien et Olivier aux pistes de Nazca et n’en parlons plus.
-Bien ! Dracolosse, emmène-nous !

Une demi-heure plus tard
Nazca, Vendredi 9 mai 2064, Pistes de Nazca, 2h00(heure locale), PEROU


Olivier et Damien attendaient sur les pistes de Nazca.
-Dis-moi Olivier, d’où viennent ces signes bizarres ?
-De l’espace sans aucun doute comme pour les crop circles (NDLA : j’ai peut-être un peu trop regardé Mystère « nous ne sommes pas seuls… » ). Ces lignes sont étrangement droites et les aztèques de l’époque ne peuvent avoir fait ça c’est quasi impossible. Ho-oh m’a raconté que les Pokémon légendaires ont du s’enfuir de leur planète d’origine qui s’appelait la Terre comme nous. Ils ont laissé les humains et les Pokémon là se faire détruire par les milliers de comètes et météorites qu’ils ne pouvaient pas détruire. Ils se sont donc installés ici ce qui prouve qu’il pourrait très bien y avoir encore d’autres civilisations. Celles-ci ont laissé un message
Damien avait des cheveux châtains et des yeux bleu océan. Il était très calme loyal et réfléchi et avait beaucoup d’expérience grâce à ses 30 années… de vie. Olivier du haut de ses 70 ans lui ressemblait fortement. Il ne faisait pas son âge, on lui en attribuait plutôt 40 comme il l’a dit lui-même.
Ils aperçurent alors quelque chose qui bougeait, cela venait de l’ouest…
-Elena et Isuzu arrivent, constata Damien. Je leur envoie le signal. Voltali, Flash !
________________________

-J’aperçois le signal ! annonça Isuzu. Je le leur renvoie. Raichu, Flash !
Au loin, on pouvait voir deux lueurs qui semblaient communiquer.
Dracolosse déposa les deux filles et retourna dans sa Pokéball.
-Heureuse de vous revoir les garçons, sourit Elena.
-Je suis très heureux de vous voir aussi, leur dit Olivier mais nous n’avons pas le temps. Les signes ici présent sont des messages. Ho-oh va pouvoir nous aider à les identifier.
Il sortit Ho-oh d’une Pokéball assez étrange. La partie du bas était en argent avec des signes assez bizarres représentant une sorte d’astéroïde se faisant aspirer par un vortex multidimensionnel. La partie supérieure était en or et représentait le caillou qui s’était écrasé sur Terre et des hommes vêtus comme des Aztèques le vénéraient.
-Voilà Ho-oh, tu peux à présent identifier ce message.
Ho-oh survola les pistes utilisant son Zénith pour créer un soleil artificiel afin de mieux voir. Après 5 bonnes minutes, Ho-oh atterrit.
« Ces signes représentent bien un message mais incomplet. La première partie est tout de même intéressante : « Quand une pluie d’étoile s’abattra sur Terre et qu’ensuite les animaux changeront de forme, le chaos des mondes risque de se produire entre le géant des mers et le titan des continents. Même le grand dragon céleste ne pourra faire face à cette guerre. Le soleil et la lune devront chercher seuls les six destinés : le chaton, la papillon, les jumelles, la sœur du garçon qui voyage dans le temps et l’étudiante. » C’est tout ce qu’il y avait »
-Dites, cela ne vous rappelle pas quelque chose ? interrogea Olivier.
Les autres affirmèrent par un signe de tête.
-Si, moi ça me rappelle un certain site, dit Damien.
-Idem, ajouta Elena.
-Pareil, le bon vieux temps… se prélassa Isuzu.
Soudain un bruit se fit entendre, des indiens incas arrivèrent de partout en criant :
-Inti, le soleil, est là ! Gloire à lui et à ses envoyés !
-On ferait mieux de s’éclipser rapidement, je n’ai pas trop envie d’être traité en Dieu, ça ôte toute la liberté ! s’écria Isuzu.
-Nous réfléchirons à cela plus tard, partons ! hurla Damien.
Tous montèrent sur Ho-oh qui partit… quelque part…

Prochain chapitre : Les Evoli-tions

Miaouss et évolution : dans les villes (rarement dans les forêt)
Psykokwak et évolution : Dans les mares, les rivières,…
Férosinge et évolution : Forêts d’Afrique
Caninos et évolution : domestiques ou sauvages dans les forêts
Ptitard et évolutions : Mares (rares : rivières)
Abra et évolutions : résultat d’expériences scientifiques
Machoc et évolutions : Idem qu’au dessus
Chétiflor et évolutions : Amazonie
Tentacool et Tentacruel : Océan Atlantique
Racaillou et évolutions : Montagnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Mer 18 Juil - 23:59

V : Les Evoli-tions

Eurotunnel, Vendredi 9 mai 2064, Train spécial, 17h04(HL=heure locale), MANCHE

Narratrice : Aurore


Nous nous étions rendus dans l'Eurotunnel pour passer en Angleterre pour... Je ne sais plus quoi. Je le redemande à Quentin.
-Aurore c'est la quinzième fois que tu me le demande. Nous partons pour certains pays afin de remporter des défis et que l'on nous remette enfin des badges qui nous permettrons d'aller à l'ultime défi : la ligue Pokémon spatiale (NDLA : je sais c'est pas trop original mais c'est pour qu'il ne restent pas là à ne rien faire).
Nous nous dirigions vers la sortie. Les routes étaient très peu bondées en ce moment. Nous nous baladions tranquillement quand je me fait sauter dessus par...je ne sais quoi. Une sorte de petit renardeau était sur moi
-Evoli !

Nord de l'Atacama, Vendredi 9 mai 2064, localisation des géoglyphes, 13h04(HL), CHILI

Narrateur : Damien


Nous avions une partie du message. Celle-ci nous demandera beaucoup plus de temps. Les géoglyphes sont éparpillés dans le Chili mais la majorité se trouve au nord. Nous avions recensé tout les géoglyphes et identifié ceux qui faisaient partie du message. Maintenant, Nous nous rendions sur place pour le décrypter grâce à Ho-oh mais comme la surface est grande, il nous faudra beaucoup de temps.

Plaine, Vendredi 9 mai 2064, Sortie de l'Eurotunnel, 17h08(HL), ANGLETERRE

Narratrice : Nathalie


Aurore s'est fait sauter dessus par un Evoli. Elle a tout de suite décidé de le capturer. Les Evoli d'habitude ne sont pas très puissants. Cela lui fera déjà son 3ème Pokémon en moins d'une journée.
-Allez ! Lucy go !
Son Ponyta apparut.
-Utilise Charge !
Le Ponyta fonça sur Evoli. Aurore se débrouillait plutôt bien dans un combat contre Pokémon sauvage. Mais il faut dire qu'elle s'était entraînée pendant 6 mois. Evoli se fit toucher mais poussa un cri très puissant.
-Que... que fait-il ? demanda Aurore à Quentin.
-Le cri, j'ignore ce que c'était mais cette lueur c'est une évolution.
Evoli se transforma en Aquali et terrassa Lucy avec un jet d'eau très puissant.
-Bizarre, je n'ai vu aucune pierre eau pour lui permettre d'évoluer.
-Peu importe Tylton, go ! Picpic !
Tylton frappa Aquali avec son bec. Ce dernier redevint Evoli.
-Com...Comment a-t-il fait ça ? demanda Aurore
-C'est impossible...répondit Quentin. Une fois un Pokémon évolué, il ne peut redevenir comme avant.
L'Evoli refit son cri de tout à l'heure et se transforma cette fois-ci en Givrali.
-Mais par quel pouvoir peut-il faire ça ?
-Je crois que c'est un Evoli vraiment très rarissime qui a la capacité de se transformer en n'importe laquelle de ses évolution à volonté et de redevenir un Evoli ensuite.
-Intéressant !
Le Givrali utilisa Vent glacé. Tylton eut du mal à se déplacer. Mais ce dernier réussit à toucher Givrali avec Etonnement. L'Evoli glace s'immobilisa. Il avait peur.
-Berceuse !
Le Givrali s'endormit et reprit sa forme de petit renardeau.
-Pokéball, go !
La Pokéball bougea 3 fois puis un bruit retentit signalant la capture.
-Hourra !

Narratrice : Aurore


Je fis sortir immédiatement Evoli qui gambada autour de moi. Soudain ma boîte à messages portable retentit. Il m'annonça un colis avec un message qui disait « Ceci pourra t'être utile. Signé : Quelqu'un que tu connais. » J'activai alors le bouton « Matérialisation » qui fit apparaître le colis. Je l'ouvris et cela sortit un drôle d'appareil de la dimension d'un harmonica. Il y avait juste un bouton « marche » et « arrêt » et deux lumière comme sur une Nintendo DS. Deux trous pour mettre le casque et le chargeur de la batterie et s'il y avait un casque, c'est que ça produisait du son. Je l'enclenche et aucun bruit ne sort. Je le mets dans ma poche en attendant et je reprends la route avec mes deux amis.
« Je me demande ce qu'était ce truc. »
Je suis surprise.
-C'est toi ? dis-je m'adressant à mon double.
Je me rappelle que l'Ecume de l'Aube est au fond de mon sac. Je n'avais pourtant pas reconnu la voix de Nathalie et Quentin.
« Ca ne servait à rien ! »
Je me tourne vers l'endroit d'où ça vient mais j'hésite j'ai l'impression qu'elle vient de ma poche et du sol. Au sol, il y avait Evoli et dans ma poche, c'était l'objet. C'est alors que tout devint clair. Ceci était un traducteur et j'entendais Evoli.
-Dis Evoli, tu peux me dire comment tu fais pour te transformer.
« Tu me comprendras pas. »
-Bien sûr que si.
Evoli était bluffé tout comme je l'étais quand je l'ai vu évoluer.
« Euh... Eh bien en criant j'invoque un élément que ce soit le feu, la foudre, l'eau, le soleil, la lune, la flore ou la glace. Pour les combats, tu n'auras qu'à me dire en quoi je dois évoluer. »
-Je préférerais que je te dise autre chose pour surprendre l'adversaire.
« Pas de problèmes. »

Nord de l'Atacama, Vendredi 9 mai 2064, localisation des géoglyphes, 13h36(HL), CHILI

Narrateur : Damien


Nous étions mal barrés, là. Seul Ho-oh pourrait nous sauver de ça mais il était trop occupé à décrypter les glyphes. Des centaines de Pokémon du désert nous attaquaient. On ne pouvait pas les contenir : le Luxray d'Olivier, mon Voltali et le Raichu de Isuzu ne firent pas long feu. Pour Olivier : Morphéo n'était pas résistant, Kaorine était exténué, Milobellus et Torterra arrivaient à les repousser mais furent pris en surnombre. Pour Elena : Héricendre, Medhyena, Embrylex et Malosse ne firent pas le poids, Noctali et Absol étaient seuls, ils réussirent à envoyer au tapis un bon nombre mais retournèrent dans leurs Pokéball rapidement. Pour Isuzu : Dracolosse alla affronter le seul Libégon du groupe, Mentali et Arcanin étaient rapides et agiles mais Arcanin fut KO à cause de son désavantage type et Mentali n'avait pas une très bonne défense. Méganium et Lamantine tinrent bon mais eux aussi passèrent au statut KO. C'était mon tour : j'envoie Démolosse qui revient rapidement Dracaufeu était très énervé mais des Onix lancèrent des attaques roches qui le renvoyèrent illico dans sa balle. Aligatueur et Jungko avaient un bon avantage mais ils se firent attaquer par un Carchacrok. Le Pokémon était très grand et il les envoya eu tapis en moins de deux. Carchacrok regarda le Libégon puis essaya de nous dire quelque chose. J'allume mon traducteur.
« Si vous nous battez, moi et Libégon, nous vous laisserons partir. »
J'envoie Drackhaus pendant que Dracolosse combat toujours Libégon.
-Dracosouffle !
Les flammes vertes partent sur le requin dragon. Il riposte avec la même attaque mais plus puissante. Il Griffa mon Pokémon ensuite avec Dracogriffe. Drackhaus était mal en point mais il brilla. Son corps sortit de la coquille, des ailes poussèrent. Il était devenu un magnifique Drattak. Il terrassa Carchacrok avec une attaque Vol bien placée. Pendant ce temps, Dracolosse était venu à bout de Libégon. Les Pokémon désertiques s'en allèrent et Ho-oh revint pour nous emporter encore vers un autre endroit pour un autre code.


Prochain chapitre : Comment gagner son premier badge ?

Ponyta et évolution : plaines
Ramoloss et évolutions : Lacs, grottes sous-marines
Magnéti et évolutions : centrales, laboratoires
Canarticho : prairies, mares
Doduo et évolution : grandes plaines
Otaria et évolution : banquise
Tadmorv et Grotadmorv : poubelles
Kokiyas et évolution : plages
Fantôminus et évolutions : cimetières, maisons hantées
Onix et Steelix : Himalaya
Soporifik et évolution : résultat d'expériences
Krabby et Krabboss : plages
Voltorbe et Electrode : centrales, laboratoires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerea
Esprit
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 25
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Jeu 19 Juil - 19:28

C'est vraiment très bien fait ! Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 29 Sep - 10:16

VI : Comment gagner son premier badge ?


Londres, Samedi 10 mai 2064, Entrée de la ville, 9h02, ANGLETERRE

Narrateur : Quentin


Nous arrivions à Londres après une nuit de sommeil dans un hôtel tout proche. Nous dirigions vers le combat pour notre premier badge. « Un par un » était une des règles. Nathalie y allait en premier, nous n’avions aucune idée du défi qui nous attendait.
-Quentin, à quoi ressemblent les badges ? me demanda Aurore alors que Nathalie était déjà loin.
-Aucune idée. Apparemment, seules 4 personnes ont déjà remporté les 8 badges. Et il paraît aussi que l’épreuve est différente pour chaque personne.
Je sortis Porygon de sa Pokéball puis fit sortir un écran de son dos. Le clavier apparaît alors se déployant par une fente en bas de l’écran. Je tape : « champion de Londres ». La recherche finit en laissant une unique phrase : « Au-delà du temps… »

Narratrice : Aurore


« Au-delà du temps… » était-il marqué sur l’ordinateur de Quentin. Qu’est-ce que cela pouvait bien dire ? Je regarde Quentin qui n’en sait pas plus que moi. Je sors mes jumelles en me chassant cette phrase de l’esprit. Je regarde à travers et aperçois Nathalie tout près de Big Ben. Il faut dire que de là où on était, on avait une vue d’ensemble sur la ville et les jumelles étaient puissantes.
« Pourquoi regardes-tu ? »
Je reconnus immédiatement mon double.
-Pour voir comment Nathalie se débrouille.
Soudain, j’eus l’intuition de retirer mes yeux des jumelles. Et c’en fut une bonne d’intuition car une seconde après, les lentilles de verre éclatèrent en poussière à l’exception de quelques éclats assez gros pour crever l’œil d’un humain... et c’aurait pu être moi cet humain.

Entrée de Londres, 9h31

J’aperçois Nathalie qui revient. Elle arrive tout près de nous silencieuse mais heureuse. Elle nous montra une montre assez fine dont les aiguilles ne bougeaient pas mais il y avait une quatrième aiguille (NDLA : j’ai compté la trotteuse) qui dépassait le cercle passant par le trois. Je relève la tête et Quentin s’en est déjà allé.

Narratrice : Nathalie


Je montrais bien que j’avais l’air heureuse mais en vérité j’étais sidérée. Ce que m’avait appris le champion… Et ce que j’avais vu… ou du moins réussi à voir…C’était incroyable mais le conseil qu’il m’avait donné ne me plaisait pas vraiment… Je serais séparé d’eux si je le suivais, ce conseil…

Entrée de Londres, 10h07

Narratrice : Aurore


J’avais la vague impression que Nathalie me cachait quelque chose. Quentin revenait en courant montrant son badge. La montre était bien là mais il n’y avait que les aiguilles heures et minutes qui tournaient à une vitesse folle. C’était mon tour…. J’avançai vers la ville en soufflant un bon coup. Je ne connaissais même pas le type en spécialité du champion, je pourrai avoir du mal si il avait des doubles types qui me désavantageraient. Je me rassurai en sachant que j’avais mon Evoli et que nous avions peaufiné notre stratégie.

Base équipe sauvetage mondial, 10h11

Narratrice : Isuzu


Au-delà du temps… C’était une phrase que nous avait expliquée Mickaël… Mais c’était aussi une phrase du code quand nous étions allés dans l’Atacama identifier les géoglyphes. En fait, Ho-oh n’avait pas tout de suite identifié les signes qui pour lui ne voulaient rien dire… à l’exception d’un seul qui lui dit de monter en altitude. Il remarqua enfin que les signes vu d’en haut représentaient une phrase dans une langue inconnue que le phénix savait justement lire. Nous nous étions rassemblés dans notre base secrète. Notre équipe était appelée sauvetage mondial car nous en étions sûrs : la Terre était en danger et peut-être même tout le système solaire. Nous cherchions un autre endroit ou nous pourrions analyser pour en savoir plus du code mais nous ne trouvions rien ! Nous avions donc décidé de nous relayer pour surveiller Aurore. Mais c’était Mickaël qui s’en occupait pour l’instant vu qu’Aurore allait l’affronter… et elle ne risquait pas de s’attendre à ça.

Londres, Samedi 10 mai 2064, Big Ben, 10h17, ANGLETERRE

Narratrice : Aurore


La tour de Big Ben était très grande, énorme même. Je regarde sur mon mini-guide, c’est bien ici qu’à lieu le combat pour le badge. Je vois une aire de combat et un homme assis au milieu.
-Tu peux repartir Aurore, tu ne gagneras pas !
Je fus surprise qu’il sache mon nom mais je me dis qu’il avait du l’apprendre par un de mes deux amis.
-La curiosité est un vilain défaut.
Je fus encore plus étonnée que la première fois, Quentin m’avait promis de ne rien dire.
-Tes jumelles seront réparées demain, la prochaine fois pense à ne pas regarder le combat des autres, nous les champions nous sommes au courant de tout.
-Bon qu’attendez-vous pour le combat, monsieur ?
-Je m’appelle Mickaël. Tu vas perdre, je le sais.
-Ah oui prouvez-le.
-Tu as vu les badges de tes deux amis non ? Eh bien tu auras compris que je contrôle le temps. Regarde, j’ai l’air d’avoir quel âge ?
-Heu… 45 ans ?
-Eh bien j’en ai 77 !
-Sans blagues… Comme quelqu’un que j’ai connu il y a quelques mois à Anvers.
Je fus soudain frappée d’un doute. Je regarde ma messagerie portable et relis le message : « Quelqu’un que tu connais…. ». Serai-ce lui ? Je me sors ça de la tête et me reconcentre sur le combat.
-Je vois de qui tu veux parler. Mais maintenant tu peux partir.
-Pas question ! Pourquoi ne pas faire un combat à l’ancienne et non pas le défi ?
-Je le savais… Tu l’auras voulu ! Envoie ton Pokémon !
-Bien ! Evoli, go !
Mon petit renard apparu sur le terrain.
-Fais place au gardien de la 4ème dimension !
Le champion sortit une Pokéball assez bizarre en or au dessus et en argent en dessous avec des dessins bizarres. Il la lança, elle s’ouvrit et juste une petite lumière partit. Celle-ci s’arrêta plus ou moins à 5 mètres du sol. Une ombre apparut alors à la place de cette lumière. Elle grandit alors jusqu’à faire une vraie brèche… une brèche dans le temps ! Un dragon bleu avec un diamant sur la poitrine.
-Diiiiiaaaaaaaaaaa !!! hurla le dragon.
Je sors mon Pokédex.
-Dialga le Pokémon Temps. Il peut contrôler le temps à sa guise. Il est retourné dans sa dimension après son combat contre Palkia. Les mythes de Sinnoh en parlent comme d’une divinité ancienne.
-Un Pokémon légendaire ? Mais comment ?
-Je suis le maître du temps, il est donc logique que je possède un Pokémon le contrôlant. J’aurais pu prendre Célébi, le Pokémon temporel, mais il est destiné à quelqu’un d’autre.
-Bien, moi aussi je possède un Pokémon spécial, Evoli go ! répétai-je.
-Que veux-tu que cet Evoli me fasse ?
-Vous êtes le maître du temps pas vrai ? Alors devinez…
-Mmmmmh… Tu as vidé tes pensées. J’ai besoin de pensées pour lire le futur.
-Heu j’ai rien compris…
-Quand je veux regarder l’avenir de quelqu’un, il faut que cette personne pense à quelque chose.
-C’est plus clair comme ça.
-Mmmmmh, montre de quoi Evoli est capable.
-Evoli ! Force polaire !
Evoli poussa son cri… Il prit son apparence de Givrali.
-Je vois…De quoi il est capable…
-Vent Glacé !
Dialga se prit le vent froid qui le ralentit un peu et l’affaiblit.
-Blizzard !
-Ton Givrali connaît déjà Blizzard ? Tu viens à peine de l’avoir…
-Peut-être mais il connaît toutes les capacités… le problème c’est qu’il ne les maîtrise pas bien.
Givrali envoya son vent puissant mais de manière maladroite ce fait qu’il l’envoya sur la tour de Big Ben. Celle-ci fut complètement gelée. Dialga s’immobilisa alors.
-Que lui arrive-t-il ?
-Tu lui as détruit sa source de temps de proximité, il ne sait donc pas vivre ici.
Je compris alors qu’il fallait à Dialga quelque chose qui puisse indiquer le temps, c’est pour ça que Mickaël s’était installé ici. Car Big Ben représentait une source de temps énorme qui permettait d’accroître fortement ses pouvoirs. Par contre quelque chose me chiffonnait, Dialga était immobilisé et Mickaël ne semblait pas pour le moins du monde inquiet. Evoli, épuisé reprit sa forme originelle (NDLA : j’ai tout inventé, désolé si ce n’est pas clair).
-Bien travaillé Evoli, te sens-tu capable de faire une force enflammée ?
Il me fit un signe de la tête. Il cria ensuite et se transforma en Pyroli. Dialga est également type acier donc le feu sera assez efficace. Evidemment son type dragon rendra cela moins puissant.
-Danseflamme !
Le dragon du temps ne bougea pas quand il fut pris dans le tourbillon de feu. Mickaël s’attendait parfaitement à cela.
-Au fait tout à l’heure, tu m’a dis que tu savais que j’allais perdre. Or, plus tard, tu m’as dis ne pas savoir les capacités d’Evoli.
-Savoir lire dans le temps est une chose complexe. Tu sais ce qui va se passer seulement au moment où tu lis l’avenir mais trois minutes plus tard, tu ne te souviens même pas de la dernière image de ta lecture. J’ai eu beau essayé pendant de nombreuses années à empêcher cela mais rien n’y fit.
-C’est intéressant ça…Pyroli continue ton attaque !
Le tourbillon se fit de plus en plus puissant et la chaleur de plus en plus intense. Je sentis une goutte d’eau tomber sur ma tête… Une goutte d’eau ? Je lève la tête et vois que la couche de glace entourant Big Ben était moins épaisse. Voilà ce que Mickaël avait prédit ! Il savait qu’Evoli se transformerait en Pyroli et ferait fondre la glace. Celle-ci se liquéfiait de plus en plus vite. Et Pyroli s’affaiblissait avec toute cette eau. Les yeux de Dialga reluisirent de leur lumière rouge. La tour était maintenant toute mouillée et il n’y avait plus du tout de glace.
-Dialga, Hurle-Temps !
Le dragon hurla et une onde de choc terrassa mon Pokémon.
-Aurore, reviens dans quelques mois, tu auras à ce moment un Pokémon capable de venir à bout du mien.
Je regardais Mickaël. Je me dis qu’il avait raison, ce Pokémon était sans doute celui qui était dans mon œuf si précieux. Je rejoins Nathalie et Quentin annonçant ma défaite mais le sourire aux lèvres. Ce combat resterait gravé dans ma mémoire toute ma vie. Nous nous en allions alors pour une autre destination connue seulement de Quentin qui n’était pas prêt de me la lâcher avant un moment.


Prochain chapitre : La prophétie

Noeunoeuf et évolution : jungles
Osselait et évolution : Montagnes
Débugant et évolutions : Hauts-plateaux
Exelangue et évolution : Forêt, prairie
Smogo et évolution : usines désaffectées
Rhinocorne et évolutions : Savane
Ptiravi et évolutions : peuvent se trouver un peu partout mais sont très rares
Saquedeneu et évolution : forêts tropicales
Kangourex : Australie
Hypotrempe et évolutions : Océan Pacifique
Poissirène et évolution : rivières, mers
Stari et évolution : plages, océans
Mime Junior et évolution : souvent dans des forêts mais aussi quelques fois dans les villes
Insecateur et Cizayox : Forêts tropicales principalement
Lippouti et évolution : Antarctique
Elekid et évolutions : centrales


Dernière édition par le Lun 28 Jan - 2:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 24 Nov - 1:48

Merci à Night Dragoon pour la prophétie

VII : La prophétie

Tchernobyl, Lundi 12 mai 2063, hôtel, 18h46, UKRAINE

Narrateur : Quentin


-Nous allons voir QUOI ?
Je détestais quand Aurore et Nathalie me criaient comme ça dans les oreilles.
-La centrale de Tchernobyl ! leur répondis-je.
-Mais pourquoi faut-il aller là-bas ? demanda Aurore. Ce n’est plus qu’une ruine et je déteste les trucs de ce genre.
-Je te rappelle Aurore que nous n’aurons pas notre majorité avant 18 ans. On ne pouvait donc normalement pas partir sauf si nous poursuivons notre éducation durant le voyage.
Elle soupira puis se résigna. Nous quittions l’hôtel puis nous dirigions vers la centrale désaffectée.

Centrale, 18h52

Nous arrivions à la centrale. Elle était totalement en ruines et seuls quelques murs et bâtiments subsistaient. Il y avait écrit sur un mur : « Prenez garde à la prophétie ! ». Sans doute des tagueurs qui voulaient comme toujours se rendre intéressant. Mais apparemment, Aurore était assez terrifiée.
-Enfin, Aurore ! C’est ridicule ! Une prophétie et puis quoi encore.
-Quentin, on ne parle que de prophéties, ça en devient inquiétant. Dès qu’on rentre je lance une recherche.
-C’est toi qui voit.
Nous nous promenions dans les ruines en observant les alentours.
-Attends une minute Quentin, me demanda Nathalie, si mes souvenirs sont exacts, la centrale a été recouverte d’une couche de béton non ?
-T’as séché les cours d’histoire ? On a enlevé la couche car finalement c’était plutôt intéressant de voir ce qu’il y avait en dessous. Maintenant, tout le monde peut la visiter sans danger.
Elle n’avait pas l’air convaincue mais ne dit plus rien. Je sentis soudain une décharge d’électricité me traverser le corps. Je me retournai et vit mes deux amies regarder une boule volante entourée de deux aimants. Un Magnéti… Il pourrait m’être utile…j’envoie Terhal immédiatement.
-Bélier !
Terhal charge la boule électrique. Le problème, c’est que je ne peux utiliser que cette attaque et qu’il se blesse chaque fois qu’il l’utilise. Mais je dois absolument l’entraîner. Magnéti riposte avec son attaque éclair. Terhal utilise Bélier. Magnéti utilise Sonicboom. Un combat classique et énervant comme dans les jeux Pokémon quoi…Il était temps de changer de stratégie.
-Terhal, tourne autour de lui en spirale avec ton Bélier !
Terhal s’exécute et forme une spirale puis frappe le Magnéti qui recule d’une bonne dizaine de mètres mais riposte avec une étincelle surpuissante. Terhal riposte lui aussi avec la même stratégie que tout à l’heure. Mais là, Magnéti utilise Cage-éclair. J’aimerais rappeler mon Pokémon mais sa capacité spéciale Magnépiège m’en empêche. Je suis dans de beaux draps, je ne peux pas attaquer, changer de Pokémon et Terhal est presque KO. La boule aimantée s’apprête à donner le coup de grâce quand soudain Terhal se met à luire. Des bras poussent, son corps s’aplatit. Il devient un magnifique Métang. Magnéti, un peu inquiet, recula mais il se prit quand même le Choc Mental de mon nouveau Pokémon. J’envoie une Pokéball et le Magnéti reste à l’intérieur. Je me retourne et là, stupeur… Aurore est couchée à terre et Nathalie tente de la réveiller. J’entends soudain un bruit. Je regarde dans la direction d’où il venait mais il n’y avait rien. J’emporte alors Aurore avec Nathalie vers l’hôtel.

Narrateur : Damien


Ouf, j’ai bien failli me faire repérer par Quentin. Nous avions bien mis une journée pour repérer Aurore et les autres. J’ai été désigné comme le premier à aller la surveiller. Je venais juste de voir Aurore s’évanouir. J’ignore complètement ce qui s’est passé mais cela avait sans doute rapport avec la prophétie « Tel sera le rôle de la Lune et du Soleil » ou bien le message des Pistes de Nazca : « Le soleil et la lune devront chercher les 6 destinés ». La Lune, c’était elle, pas de problèmes. Mais qui était le Soleil ? J’arrête mes réflexions et voit Quentin et Nathalie emporter Aurore.

Hôtel, 20h06

Narrateur : Quentin


Aurore se réveille enfin après une bonne heure.
-J’espère que tu es fière de toi ! Qu’as-tu donc fait pour t’évanouir ainsi ? lui demandai-je.
-Tu vas rire si je te le dis… me répondit-elle.
-On va voir…
-Eh bien les raisons de mon évanouissement, je l’ignore mais j’ai fait comme un drôle de rêve, ça ressemblait à un hôpital et je voyais un animal parler.
-Un hôpital ?
-Oui et j’ai eu l’impression de voir mes parents mais plus jeunes.
Je réfléchis un instant puis dit :
-Ta naissance….
-Ma naissance ?
-Ca correspond… Un hôpital, tes parents plus jeunes…
-Peut-être… Qu’en penses-tu Nathalie ?
Aucune réponse de la part de mon amie.
-Nathalie, on te parle !
-Hein ? Heu… oui, c’est très bien, continuez !
Mais c’est pas vrai ça…elle était comme ça depuis Londres ! Elle participe très peu aux conversations, ça en devient inquiétant !
-Nathalie ! Qu’est-ce qu’il y a à la fin ?
-Mais rien voyons, rien ! répondit-elle d’un air indifférent.
Je grognai un bon coup puis me retournai vers Aurore.
-Le seul moyen de voir si ton « rêve » s’est véritablement déroulé, c’est de le vérifier. Porygon, go !
Mon « ordinateur » portable apparu.
-Montre vidéo surveillance de la salle d’accouchement de l’Hôpital Saint-Jean, la nuit du 21 au 22 juin 2050 à de 23h55 à 0h05 ! ordonnai-je.
Les yeux de Porygon s’illuminèrent puis diffusa la vidéo sur le mur de la chambre. J’éteignis les lumières. La vidéo remontra l’accouchement, la naissance d’Aurore jusqu’à un point assez étrange. Un animal assez étrange fit son apparition dans le fond de la pièce en lévitant. Il ressemblait à un chat, il était tout rose et possédait une longue queue et des grands pieds. Il parla d’une voix claire et distincte :

« Alors que le monde touche à sa fin
Qu'un tout devient un rien
Les règles du temps seront défiées
Afin que la destinée soit modifiée
Lorsqu'un œuf éclora
La vie de l’Elue changera
A ses risques et périls
Elle voyagera dans des milieux hostiles
Mais la vie et comme un claquement de doigt
Comparée à la Terre qui a vu devant soi
Les millénaires se succéder
Et sa face a changé
Mais l'Elue n'y survivra peut-être pas
Seule la Terre en décidera
Pour se venger de l'égoïsme des hommes
Car ceux-ci ont changé sa forme
Tel sera le rôle de la Lune et du Soleil
Pour la cérémonie de l’éveil »


Puis il disparut.
-Quentin, s’il te plaît…
-Oui ?
-Va sur n’importe quel site Pokémon et regarde les archives de 2043…
Je m’exécutai puis, stupeur : ce que la créature avait dit était retranscrit sans une faute.
-Toi qui ne croyais pas à la prophétie, je crois que tu vas être contraint de changer d’avis.


Prochain chapitre : Kiev

Magby et évolutions : Volcans
Scarabrute : grandes forêts (tropicales)
Tauros : Espagne, ….. Partout où l’on trouve des taureaux
Magicarpe : lacs, rivières
Léviator : au plus profond des océans
Lokhlass : Loch Ness
Métamorph : résultat d’expériences
Evoli : plaines
Aquali : lacs, mers, océans
Voltali : centrales
Pyroli : volcans
Porygon : résultats d’expériences, ordinateurs
Amonita et évolution : à partir de fossiles d’ammonites
Kabuto et évolution : à partir de fossiles d’une espèce préhistorique inconnue
Ptéra : à partir de fossiles de ptérodactyle
Goinfrex et évolution : grandes forêts
Artikodin : sommet du Mont Vinson
Electhor : sommet du Mont Ventoux
Sulfura : sommet du Kilimandjaro
Minidraco et Draco : dans les abysses
Dracolosse : dans les cieux
Mewtwo : piégé dans la glace de l’Antarctique
Mew : en vadrouille sur Terre, avoir une grande chance pour le rencontrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 23
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 24 Nov - 9:36

Très bien le nouveau chapitre^^ Et de rien pour le coup de main!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère Noire
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 263
Age : 24
Localisation : Dans une grotte obscure, attendant la nuit pour chasser...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 24 Nov - 20:12

Mewtwo dans les glaces de l'Antarctique... Me demande bien qui a fait cette demande! %) Chapitre excellent!

_________________
La chimère noire de l'ombre a encore frappé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 29 Déc - 3:11

Arron : Night Dragoon

VIII : Kiev (1)

Kiev, Mardi 13 mai 2064, arène de la ville, 12h33, UKRAINE

Narratrice : Aurore


Mais ce n’est pas vrai ! Nous nous étions fait éliminer presque tous nos Pokémon en moins de deux minutes. Le champion était très fort.

Quelques heures auparavant

Nous arrivions à Kiev, magnifique capitale de l’Ukraine. Kiev possède une toute aussi magnifique Arène à l’extérieur de la ville. Nous décidions donc de visiter la ville avant de combattre le champion. La ville était assez grande et les bâtiments étaient magnifiques avec de l’art ancien. Il y avait aussi un Aéroport appelé le Zhulyany et une sorte de grand parc appelé le Kurenevka. Nous arrivions au Square Sofiivska avec le monument à Bogdan Khmelnitsky et une église très bien décorée (NDLA : voir le tout ici). Nous nous assîmes un instant quand un léger vent se leva. Ce qui était inquiétant, c’est que le vent devenait de plus en plus puissant. Nous tournâmes chacun la tête et une ombre volante plutôt grande nous fonça dessus.
-C’est quoi ce truc ? hurlai-je.
-Un Pokémon Vol, tiens ! me cria Quentin en commençant à courir.
-C’est aussi un Pokémon Psy, je ressens sa fréquence mentale ! s’exclama Nathalie en courant elle aussi.
Nous prîmes nos jambes à notre cou espérant atteindre l’église pour nous abriter.
-Pokémon Vol et Psy ! répétai-je. A part Natu et Xatu je ne vois que…
Nous nous regardions.
-LUGIA ?
C’était effectivement le maître des abysses qui venait de se poser. Un adolescent d’environ 16 ans curieusement habillé en descendit.
-Lugia, la prochaine fois je te demanderai de ne pas faire peur aux gens comme ça !
Je sortis mon traducteur.
« On peut plus rigoler ici ! »
-Ca n’a pas du être très marrant pour eux !
Stupéfaction : je n’avais ni vu ni entendu aucun traducteur a part le mien. Même si le jeune homme avait des écouteurs, je les aurais vus. De plus, il n’avait pas pu entendre le mien vu que j’avais branché mes écouteurs à moi sur le traducteur et mis un des deux dans mon oreille et je tenais fermement l’autre dans ma main.
-Excusez-moi, nous dit-il, Lugia est assez joueur, il ne vous voulait pas de mal.
-On avait cru comprendre, répondîmes-nous.
Son attention se porta sur moi.
-Excuse-moi, tu ne serais pas…Aurore ?
-Oui, mais…Comment le savez-vous ?
-Je te préviens tout de suite, je n’aime pas trop les questions, alors si ça ne te dérange pas, je ne répondrai pas à la tienne. Bon je ne peux pas rester, on m’attend.
Sans un mot de plus il s’envola sur Lugia et partit.
-Pas très sympathique ce type, dis-je. Il est plutôt froid et distant.
-T’as vu sa tenue ? me demanda Quentin.
-Oui elle est bizarre…
-Ce n’est pas n’importe quelle tenue, c’est celle du type qui a un Lucario dans le film Pokémon 8 : Lucario et le mystère de Mew. C’est quoi son nom déjà…Ah oui, Arron. Le pire c’est qu’en plus il a les cheveux noirs en bataille et les yeux bleu acier c’est aussi les physique de ce même héros.
-C’est lui le champion ! annonça soudain Nathalie.
Quentin était stupéfait. Moi pas. Mickaël avait bien un Dialga, pourquoi le champion suivant n’aurait-il pas un Légendaire ?
-Mais comment le sais-tu ? demanda Quentin.
-Je l’ai lu dans les pensées de Lugia, répondit Nathalie.
-Chacun sa méthode, dis-je.

Kiev, Mardi 13 mai 2064, arène de la ville, 12h30, UKRAINE

Nous arrivions à l’arène.
-Arron montre-toi on sait bien que c’est toi le champion ! dis-je soudain.
-Aurore ! Mais t’es dingue ? Me demanda Quentin. Ca ne se fait pas.
-T’es toujours aussi rabat-joie Quentin.
-Vous m’avez demandé ? dit une voix dans le fond de la pièce. Eh bien me voici !
La lumière se fit et éclaira ainsi l’arène. Le type qu’on avait vu était là.
-Je suis le champion….Arron !
Nous demandâmes tous les trois :
-C’est vraiment ton nom ?
-Ben….oui il me semble que vous l’aviez deviné non ? Et puis qui vous a autorisés à me tutoyer ?
-D’abord, répondis-je, c’était juste parce qu’on voulait se moquer car tu as la même tenue qu’Arron dans le film Pokémon 8 et deuxièmement tu as presque notre âge alors on n’allait pas te vouvoyer.
Il grogna.
-Nous allons faire un 3 contre 3. Regardez bien l’horloge au dessus de moi. Il est 12h31 et vous allez voir à quelle vitesse vous allez vous faire virer d’ici même si, avec 6 Pokémon contre 11, je suis désavantagé.

Base équipe sauvetage mondial, 12h31

Narrateur : Damien


Nous n’avions toujours pas trouvé quelque chose qui pourrait servir de code et on commençait à s’impatienter. Aurore, Nathalie et Quentin devaient affronter Arron en ce moment.
-Damien ? me demanda Elena. Tu crois qu’Arron sera dur avec Aurore et les autres ?
-Tu connais son caractère. Il est tout le contraire de Sandra.

Kiev, Mardi 13 mai 2064, arène de la ville, 12h31, UKRAINE

Narratrice : Aurore


-Qui t’as dit qu’on avait 11 Pokémon à nous trois ?! criai-je.
-Je n’aime pas les questions ai-je dit tout à l’heure. Sea ! Fire ! Hellie ! A vous !
Un Draco, un Arcanin et un Heledelle apparurent.
-Skitty, go !
-Magnéti, fonce !
-Spoink, en avant !
Six Pokémon se firent face. J’avais réussi à apprendre à Skitty une attaque spéciale.
-Skitty ! Blizzard !
Le vent froid qu’avait déjà utilisé Evoli sous sa forme de glace sortit de la bouche du chaton. Il causa le plus de dégâts à Draco et Heledelle mais Arcanin tint facilement le coup.
-Magnéti, Eclair !
L’Heledelle se fait encore toucher.
-Spoink, Rafale Psy !
Arcanin se fait attaquer mais résiste une fois de plus facilement.
-Aéropiqué, Roue de Feu et Dracocharge.
Nos Pokémon sont balayés.
-Tylton, attaque !
-Natu, on y va !
-Abra, vas-y !
Je m’étonne. Abra ?
-Abra téléportation et frappe Fire !
Abra disparu et réapparut au dessus de l’Arcanin. Il le frappa avec son bras. Le chien ne sentit quasi rien mais Abra évolua. Kadabra envoya un puissant Choc Mental sur Hellie qui s’écroula.
-Hellie, reviens. Dark-Ice à toi !
Un Dimoret assez excité fit son apparition sur le terrain.
-Natu, Picpic, sur Sea !
Malgré le fait que l’attaque ne fut pas très puissante, Draco tomba KO à cause des attaques précédentes.
-Tylton Berceuse ! Endors Fire !
L’Arcanin s’endormit.
-Dark-Ice ! Vent Glacé puis Griffe Ombre sur Kadabra
Nos Pokémon furent une fois de plus balayés. Je regarde l’horloge : 12h33. Mais ce n’est pas vrai ! Nous nous étions fait éliminer presque tous nos Pokémon en moins de deux minutes. Le champion était très fort. (Vous l’aurez remarqué, nous sommes revenus au début du chapitre)
-With ! Je te fais confiance !
Cette fois ce fut un Persian qui apparut.
-Porygon ! C’est ton tour !
-Lucy, c’est parti !
-Tarsal ! Donne-toi à fond !
-Dark-Ice, Griffe-Ombre sur Tarsal !
-Lucy empêche d’approcher ! Lance-flamme !
Le Dimoret fut repoussé.
-With ! Combo-Griffe sur chacun.
Nos Pokémon furent un peu touchés mais le Persian n’arrivait pas à bien viser surtout car ils étaient assez écartés.
-Porygon, Rafale-Psy sur With !
-Tarsal Choc Mental sur Fire !
-Lucy encore une fois Lance-flamme sur Dark-Ice !
L’Arcanin déjà affaibli rapidement KO. Le Dimoret fut mis au tapis à cause du super efficace et Porygon chargea une assez grande puissance pour renvoyer le Persian dans sa Pokéball.
-Revenez-vous trois !
Arron rappela ses trois Pokémon.
- Tu n’as plus qu’un Pokémon et nous 5, Arron ! annonçais-je. Nous avons repris l’avantage.
Le champion sourit.
-Pas pour longtemps ! Anubis, montre-leur de quoi tu es capable !
Une fois de plus Arron respectait Pokémon 8 car ce fut un Lucario qui apparut. Mais… pas n’importe quel Lucario… C’était un shiney !

Prochain chapitre : Anubis et le mystère de Mew

Germignon et évolutions : plaines
Héricendre et évolutions : volcans
Kaïminus et évolutions : rivières, rapides, cascades
Fouinette et Fouinar : petites forêts
Hoothoot et évolution : grottes, forêts sombres, partout la nuit
Coxy et évolution : à peu près partout
Mimigal : à peu près partout
Migalos : Amazonie
Loupio et Lanturn : abysses
Togépi et évolutions : très rares, on en a localisé que très peu
Natu : très commun, à peu près partout
Xatu : plutôt rares, souvent sur le sommet d’une montagne
Wattouat et Lainergie : dans les élevages de moutons
Pharamp : phares
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 23
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 29 Déc - 12:18

Enfin apparut!^^ Maintenant tu va pouvoir faire le prochain chapitre^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Lun 28 Jan - 0:49

IX : Anubis et le mystère de Mew (2)

Kiev, Mardi 13 mai 2064, arène de la ville, 12h33, UKRAINE

Narrateur : Quentin


-Lucy, Lance-flamme ! Vite !
Le jet de flamme du Ponyta d’Aurore se dirigea vers le Lucario shiney.
-Tarsal, Choc mental !
-Porygon, Rafale Psy !
Bien que les attaques psy soient moins efficace sur Lucario car son type acier le protégeait un peu, cela l’affectait quand même assez. La tri-attaque allait atteindre le renard mais celui-ci ne fit que lever un bras et sans utiliser aucune attaque, arrêta celle de nos Pokémon.
-Que…. bredouilla Aurore.
-Il a une puissance extraordinaire…. murmurais-je.
Nathalie, comme à son habitude, ne plaça pas un mot mais même sans la regarder, on devinait qu’elle était tout aussi étonnée que nous deux.
-Anubis…commença le champion en interrompant sa phrase.
Le Lucario attaqua quelques secondes plus tard sans que l’ordre ne soit finit. Il frappa Porygon et Lucy d’une Forte-Paume qui les mit KO. Tarsal avait échappé à la sanction rien qu’en se baissant.
-Métang, tu es ma dernière chance!
-Evoli, je compte sur toi !
Métang était sans doute le Pokémon ayant le plus d’expérience. Un Pokémon comme lui et un Pokémon comme Lucario sont à peu près égaux. Les attaques Combat de Lucario sont super efficaces contre le type acier de Métang mais le type Psy de celui-ci les contrecarrera tandis que ce dernier type sera efficace contre le type Combat du Lucario mais c’est le type acier qui, comme déjà dit, rendra les attaques psychiques moins efficaces.
-Métang, Choc mental pour l’immobiliser et frappe-le de toutes tes forces avec Griffe-Acier, il est très résistant !
L’attaque ne fit reculer le Lucario que de quelques centimètres. Il lança Aurasphère et Métang se fit repousser contre Evoli. Aurore ne savait pas en quoi le faire évoluer. Puis finalement :
-Evoli, force enflammée !
Le cri perçant le fit évoluer en Pyroli. Celui-ci cracha une Déflagration étonnante qui projeta Anubis dans le mur. Il se releva néanmoins facilement et lança Charge-Os sur Pyroli qui chancela. Il fallait en finir rapidement !
-Métang, Psyko !
-Pyroli, Déflagration !
-Tarsal, Choc mental, puissance maximale !
Une nouvelle tri-attaque plus puissante se dirigeait vers Anubis. Il leva encore le bras et tenta d’arrêter l’attaque. Elle le poussait et il n’arrivait à rien faire. Pour en finir, il créa une Aurasphère dans sa main libre et l’envoya sur la tri-attaque. Celle-ci explosa et balaya le Lucario qui retomba quand même sur ses pattes, mais épuisé. Il envoya alors son attaque Close Combat sur Pyroli qui redevint Evoli.
-C’est tout de même incroyable ! annonça Aurore. Arron ne donne pas d’ordres et son Lucario attaque quand même !
-J’allais faire la même remarque, dit soudain Nathalie qui voulait bien enfin discuter. Ils entretiennent sans doute un lien mental vu que Lucario est un Pokémon pouvant facilement communiquer avec les humains. Il faudrait rompre le lien.
Aurore réagit aussitôt :
-Evoli ! Force lunaire !
Le renardeau se retourna intrigué.
« Tu es sûre de ce que tu fais ? »
-Certaine !
L’Evoli poussa à nouveau un cri perçant pour se transformer en Noctali. Arron semblait attiré par le Pokémon.
-C’est une manœuvre de distraction ? demandai-je.
-C’était pas prévu pour ça au début mais ça peut marcher ! répondit Aurore. Noctali, Tunnel !
L’Evoli des Ténèbres creusa un trou et en ressortit rapidement sous Anubis qui ne fit rien pour contrer n’ayant pas reçu d’ordre mental : la tactique avait marché. Noctali enchaîna une suite de coup que le Lucario n’esquiva pas. Arron reprit ses esprits et Anubis lança Griffe Acier juste pour le repousser.
-Voilà maintenant je vais pouvoir faire ma véritable tactique ! Noctali, Vibrobscur !
Une onde de choc noire attaqua le Lucario qui ne fut pas vraiment affecté.
-Qu’est-ce que t’as essayé de faire ? demanda Nathalie.
-Ben un lien mental c’est souvent psychique alors je pensais qu’une attaque Ténèbres…
-Ce lien mental n’est pas psychique mais naturel. Il apparaît quand le dresseur est très proche de son Pokémon.
-Mais alors comment rompre le lien ? questionnai-je.
-Ca je m’en occupe.
Elle se mit les deux index et les deux majeurs sur le front et se concentra.
-Noctali, Ball’Ombre !
-Métang, Psyko !
Le Lucario contra facilement. Il envoya Stratopercut et Noctali redevint Evoli une nouvelle fois.
-Bon je n’ai plus trop le choix. Evoli, Force solaire !
C’est là que Nathalie intervint :
-Tarsal, Choc mental maintenant !
Au même moment qu’Evoli poussait son cri strident, Tarsal attaquait le Lucario qui semblait un peu déboussolé. Une Rafale Psy venant de Mentali le toucha de plein fouet et il fut à nouveau envoyé sur le mur. Il se releva faiblement et ne bougea plus, il attendait sans doute des ordres qui ne venaient pas.
-Le lien mental est rompu ! annonça Nathalie.
-Parfait ! Mentali, Psyko !
-Métang, pareil !
-Tarsal, Choc Mental !
Une nouvelle tri-attaque fonçait sur Anubis mais cette fois-ci entièrement psychique. Le renard ne put l’arrêter et tomba à terre. Il se releva encore. Arron était en colère.
-Anubis ! Pied Brûleur !
Métang se fit mettre hors-jeu en moins de deux.
-Vibrobscur !
Mentali se prit toute l’attaque en protégeant Tarsal et redevint pour la troisième fois Evoli.
-Ouah ! s’étonna Aurore. Il est plus résistant qu’avant ! Bon euh… qu’est-ce qui pourrait m’aider, là ? la Foudre ? Non, l’acier la rend inefficace ! Les Plantes ? Pas avec l’attaque Pied Brûleur. La Glace ? Idem qu’avec les Plantes. Alors il ne me reste que l’Eau. Force abyssale !
A nouveau, Evoli cria pour se transformer en Aquali. Mais ce que je n’avais pas remarqué avant c’est que le cri différait à chaque fois.
-Surf !
Une vague gigantesque s’abattit sur Anubis. Celui-ci ressortit de la vague en sautant
-Dracochoc !
Une autre vague mais cette fois d’énergie fonça sur Aquali qui redevint à nouveau un Evoli.
-Force fulminante !
-Fulminante ? T’as rien trouvé de mieux ?
-Je cherchais original alors je me suis rabattue sur le latin.
Le Voltali présent sur le terrain fit crépiter des étincelles dans sa fourrure puis envoya Tonnerre. Anubis encaissa fortement puis envoya Charge-Os.
-Raah ! je l’avais oubliée cette attaque là !
Evoli revenait à sa forme originelle de plus en plus facilement. C’était étonnant qu’il ne soit pas encore KO.
-Force polaire !
Cette fois-ci ce fut Givrali mais il eut juste le temps d’envoyer un Laser glace avant de redevenir Evoli à cause d’un Pied Brûleur.
-Force végétale !
Phyllali eut juste le temps de charger son Lance-Soleil et de l’envoyer avant de redevenir pour la dernière fois Evoli à cause d’un nouveau Pied Brûleur.
-Tunnel !
Evoli creusa et ressortit comme la dernière fois très rapidement sous le Lucario qui le mit au tapis d’un Stratopercut. Arron était content. Il avait enfin battu ce renardeau qui résistait à tous ses assauts. Anubis s’approchait de Tarsal. Il allait mettre fin au combat. Il leva ses poings qui foncèrent sur le Pokémon grâce à Close Combat. Ils allèrent le toucher mais il disparut tout à coup. Nous étions tous étonnés. Téléportation ? Une Psyko toucha le Lucario qui s’écroula sur le ventre KO. Le responsable était évidemment Tars… hein ? Ce n’était pas une Tarsal qui se trouvait derrière le renard mais une Kirlia en pleine forme. Celle-ci sauta dans les bras de Nathalie. Quand elle lui dit quelque chose, Aurore voulut prendre son traducteur mais Arron l’arrêta.
-C’est une conversation entre-elles uniquement même si je comprends son Pokémon.
-Tu comprends Kirlia ?
-Oui je sais comprendre les Pokémon sans traducteur.
Cela faisait un moins un mystère de résolu. On savait pourquoi Arron avait compris Lugia sans télépathie (Nathalie avait assuré à Aurore qu’il n’y avait aucune conversation mentale). Il nous remis à chacun un badge Union. Voilà notre deuxième badge en poche sauf pour Aurore qui n’avait pas réussi à gagner le badge Temps. Nous allions quitter Kiev pour une destination inconnue de moi-même. Je savais juste qu’on allait quitter l’Europe en passant par le Portugal. Mais juste avant de partir…
-Euh, Arron tu sais c’est quoi cette créature ?
Aurore montra la photo reprise de la vidéo de sa naissance et montra la créature en question.
-C’est Mew…
-Mew ? Un Pokémon était déjà là en 2050 ?
-C’est bien possible…
Un nouveau mystère apparaissait encore une fois…Le mystère de Mew.

Prochain chapitre : Sur le Mont de la Lune

Azurill et évolutions : lacs
Manzaï et Simularbre : forêts denses
Granivol et évolutions : à peu près partout, se baladant au gré du vent
Capumain et Capidextre : forêts tropicales
Tournegrin et Héliatronc : prairies, forêts
Yanma et Yanméga : marais, forêts denses
Axoloto et Maraiste : lacs, marais
Mentali : forêts uniquement le jour
Noctali : forêts uniquement la nuit
Cornèbre et Corboss : forêts obscures, cimetières, en de nombreux endroits la nuit
Feuforêve et Magirêve : forêts obscures, cimetières principalement, en de nombreux endroits la nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 23
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Mer 30 Jan - 16:14

Géniale le nouveau chapitre!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Lun 3 Mar - 21:58

X : Sur le Mont de la Lune

Sintra, Mercredi 14 mai 2064, Rua das Padarias, 14h51, PORTUGAL

Narratrice : Aurore


-Quentin ! Qu’est-ce qu’on fout à Sintra ? criai-je.
-Mais j’en sais rien moi ! répondit-il. C’est ce … de guide. Il est marqué qu’il faut venir ici avant de partir vers l’Afrique !
-Y a pas un astérisque là ? annonça Nathalie qui recommençait enfin à parler un peu.
Elle disait vrai. A côté du mot Portugal, il y a avait un astérisque. En bas de page, on nous disait d’aller voir en 3ème page de couverture. Là, il était marqué la phrase suivante que nous lûmes tous les trois :
« Ce passage ayant été écrit un 1er avril, il ne faut pas en tenir compte. Pour toute contestation, veuillez prendre contact avec l’auteur à cette adresse suivante : … »
Un adresse était inscrite . Nous la notâmes puis nous regardions.
-On lui envoie un colis surprise ? questionnai-je.
-Bien sûr ! répondit Nathalie.
-Comme à chaque fois qu’on nous embêtait très fort ! ajouta Quentin.
Ils se mirent au travail pour faire quelque chose de mystérieux.
-On lui donne quelle forme ? me demandèrent-ils car c’était moi qui avait toujours les meilleures idées.
-Une torche Olympique ! Cette année est bissextile et il y a donc les JO.
-Okay ! Mais il va falloir lui envoyer sur son ordinateur. A l’époque où il vit, il n’a pas encore de récepteur de message portable, remarqua Quentin.
-Comment ça « A l’époque où il vit » ?
-Vous êtes sûres d’avoir bien lu ? Il est marqué en dessous : « Utiliser la fréquence Temporelle de Mickaël car l’auteur a écrit le guide en 2008. »
Nathalie et moi ne dîmes pas un mot. L’auteur de ce guide de voyage vivait en 2008 ? Il avait su ce qui se passerait 56 ans plus tard ? Et puis qu’importe ! J’appuyai sur le bouton « Envoyer ».
-Non ! Il ne fallait pas faire ça ! hurla Quentin. Je viens de me rendre compte qu’il ne peut pas matérialiser son colis !
-Et alors ?
-Et alors ? Et alors ? Tout simplement que son électronique va avoir des dégâts considérables ! Je te rappelle que ce n’est pas fait pour être ouvert dans les appareils mais à l’extérieur uniquement pour faire une frayeur. Là par exemple : il aurait trouvé une torche qui lui enverrait à la figure un jet de flammes inoffensif !
-Bon ! Alors on supprime l’envoi et hop !
J’appuyai sur un autre bouton mais j’avais fait encore une gaffe.
-Argh ! Tu n’as fait qu’empirer les choses. Il ne recevra pas le message, d’accord ! Mais en appuyant sur ce bouton tu as également multiplié le message et envoyé à plusieurs destinataires.
-Waah…c’est fou ce qu’on peut faire en 2064 en appuyant simplement sur un bête bouton… Bon heu…Oublions l’incident et visitons la ville. Le prochain bateau pour l’Afrique ne part que demain.
-Oublier l’incident, oublier l’incident… T’en as de bonnes toi ! Bon, allons sur le Mont de la Lune et essayons de ne plus en parler !
-Mont de la Lune ? C’est pas au Kenya ça ?
-Les « Légendaires » oui mais sinon des Monts de la Lune il en existe beaucoup. Celui-ci est appelé « Sierra de Sintra »

(NDLA : ce petit passage est un peu n’importe quoi, je l’accorde mais, c’est un gag que vous comprendrez à la fin du chapitre. Cela vous fera peut-être rire, peut-être pas.)

Sintra, Mercredi 14 mai 2064, Sierra de Sintra, 15h36, PORTUGAL

-Bon, finalement, l’auteur du guide a eu raison de nous envoyer ici ! C’est si beau ! m’extasiai-je.
Et c’était vrai ! Les paysages étaient magnifiques. Je regrettais presque d’avoir envoyé un cadeau-surprise à notre mystérieux auteur. Le cadeau-surprise était une sorte d’hologramme mais dont une partie était « solide » et l’autre « non-solide ». Nathalie, Quentin et moi faisions ça à chaque personne qui nous embêtait. Si la personne qui avait écrit le guide (j’en ai marre de l’appeler comme ça ! On a qu’à l’appeler l’anonyme…ou l’auteur tout simplement) avait correctement reçu le cadeau, il aurait eu une torche éteinte (la partie solide) qui se serait allumée dès que quelque chose passait au-dessus et ce dans un jet de flamme (la partie non-solide) ce qui lui aurait foutu la frousse de sa vie ! Mais comme l’auteur n’avait pas de récepteur de colis, la torche agirait vraiment dans son ordinateur et lui brûlerait le disque dur si bien que son ordinateur serait foutu (Comment ça je répète ce qu’à déjà dit Quentin ?). Par contre, une question me turlupine :
-Quentin ! C’est quoi la Fréquence Temporelle de Mickaël ?
-On a dit qu’on ne parlait plus de ça !
-Tant pis je veux savoir ce que c’est !
Il soupira.
-C’est moi qui l’ai créée pour mon badge Temps !
-Attends… Là, je comprends plus rien ! Le guide a quand même commencé à être vendu 6 mois avant que tu crées ta fréquence ! Comment ont-ils pu déposer réclamation alors ?
-Il ne l’ont pas fait, tout simplement ! Bon t’as fini avec tes questions (idiotes en plus) ? On part demain vers l’Afrique alors profite de cette dernière journée en Europe et admire le paysage et surtout : tu parles plus de l’incident de tout à l’heure !
C’est ce moment là que choisit un Méditikka pour pointer le bout de son nez. Nathalie réagit avec une rapidité inouïe en envoyant Natu.
-Picpic !
D’un coup de bec puissant, Natu fit valser Méditikka une dizaine de mètres plus loin.
-Ténèbres !
L’attaque qui porte très mal son nom (Une attaque qui s’appelle Ténèbres et qui est de type Spectre, faut quand même le faire !) toucha le Pokémon Méditation ce qui l’affaiblit considérablement mais il se releva quand même commençant à prendre part enfin au combat. Il utilisa Forte-Paume qui n’affecta pas trop l’oisillon mais le laissa paralysé. Il attaqua ensuite avec Poing-éclair pour en profiter. Natu réussit à un peu se relever et utilisa Bec Vrille mais fut repoussé par un Poing Glace. Il réussit à encore un peu bouger et ce de mieux en mieux. Il tenta une nouvelle attaque Bec Vrille mais le Pokémon Combat utilisa Détection pour se protéger et envoya quelques Poing-éclair pour à nouveau le paralyser. Il utilisa Pied Voltige car sa cible était dans l’axe mais l’oiseau se téléporta et Méditikka s’écrasa au sol.
-Pokéball, go !
Bien que le Pokémon Méditation était affaibli, la Pokéball manqua de s’ouvrir mais le signal sonore l’y empêcha. Nous capturions quand même assez facilement les Pokémon ce qui était étonnant car dans la série, c’était plutôt dur. Enfin, ça c’est juste par rapport...
-Le Soleil se couche, annonça Quentin. On ferait bien de prendre une navette et se diriger vers le port pour prendre le ferry de demain matin.
-Déjà ? C’est dingue ça !
Nous partions donc vers le port le plus proche.

Moha, Mercredi 20 février 2008, Rue…, 16h38, BELGIQUE
(NDLA : vais pas vous dire le nom de ma rue quand même !)

Narrateur : Auteur


Je me tenais devant son ordinateur à chercher un truc de neuf sur Internet.
-Pokébip ?… Rien… Pokémalsca ? Non plus… Pokétopia ? Pas mieux ! Peut-être que W&D ? Ah… Un nouveau message pour… « Livres » ! J’ai l’impression de déjà savoir que c’est pour… « La guerre de Clans » ! Je n’ai acheté encore aucun tome, ça vaut pas la peine ! Sur Smash Bros DOJO ? L’apparition de Falco ! Eh ! Son Landmaster vole ?
Comme d’hab. depuis quelques jours, je ne trouvais presque rien de neuf.
-Et sur TV Belgiek ? Le nouvel épisode s’appelle…. « La Pollution »
Et quelques minutes plus tard…
-Ah ! Là au moins, c’était un épisode drôle ! Pas comme certains où je comprends rien ! Et pour l’école, qu’est-ce que j’ai pour demain ? Sciences… Zut j’ai oublié ce que m’a dit Thomas sur un travail de groupe je crois… Bah c’est pas grave je lui demanderai demain ! Français… Bah…rien ! Latin non plus… ah nan ! Pas Gym ! J’aime pas le trampoline ! Géographie… je le ferai à l’heure d’étude ! Et EPT ? Vais sans doute devoir faire la saynète (Raah ! Ce mot a une orthographe vraiment bizarre !). Bon… je regarde si j’ai pas de nouveaux messages sur Windows Live Messenger puis je vais jouer à Super Mario Galaxy pour enfin tenter de gagner la Super Etoile de la Comète Violette du Coffre à Jouet. Et celle de la Flotte Armée et euh… je crois que j’ai gagné celles de la Forteresse Rocheuse, du Volcan de Glace et des Iles Sablonneuses (NDLA : à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai déjà débloqué Luigi et j’ai plus de 80 étoiles).
J’ouvre WLM et remarque que j’ai quelques nouveaux messages. Mouais… quelques-uns de ma mère sur des diaporamas et d’autres de mon père sur des fichiers d’Excel pour le coût des panneaux photovoltaïques et j’en passe des meilleures. Tiens… il y en a un dont le Sujet est « Invitation » avec quelqu’un que je connais pas… M’en fout j’ouvre pas et j’efface tout de suite car les invitations sur Internet c‘est toujours quelque chose d’idiot. Un de Christophe… C’est rare qu’il m’en envoie un mais, c’est un message qu’il a fait suivre ça se voit...Il a dû l’envoyer à tous ses contacts. Alors…
« Attention ! N’ouvre surtout pas le fichier appelé « Invitation » ! Il contient un virus que Microsoft a classé comme étant le plus dangereux de tous ! En effet, il contient une torche Olympique qui brûle le disque dur de l’intérieur. Si vous recevez ce message, effacez-le, fermez la fenêtre et éteignez votre ordinateur ! »
-…Ouah… je l’ai échappé belle ! C’aurait été ma fête si j’avais fichu l’ordinateur en l’air. Je me demande qui a créé ce virus… Enfin ! C’est sans doute un pirate du Net ! Ce serait quand même pas un personnage du futur ! Quoique…

(NDLA : Cette histoire qui sensée des dérouler ces dernières semaines est complètement fausse à l’exception de mes prouesses sur Super Mario Galaxy, de mes devoirs et de bien sûr : le virus. J’avais déjà reçu le message d’avertissement mais bien plus tôt et comme je l’ai effacé, que je ne me souvenais plus quand je l’ai reçu et que je n’ai jamais reçu ce message d'Invitation, j’ai mis une date récente et j’ai fait comme si je l’avais reçu. Mais suivez les recommandations déjà écrites ci-dessus si vous recevez ce message. Et même si c’était pas le virus, tant pis, c’était une manœuvre de sécurité)

Prochain chapitre : D’où vient le Relicanth ?

Fin du livre 2 : Une nouvelle ère

Prochainement : Livre 3 : A travers le monde entier


Zarbi : Pyramides d’Egypte
Okéoké et Qulbutoké : dans quelques forêts parfumée
Girafarig : Savane
Pomdepik et évolution : dans les arbres
Insolourdo : forêts
Scorplane et Scorvol : déserts
Snubbull et Granbull : villes, forêts
Qwiflish : Lacs
Caratroc : Montagnes
Scarhino : Forêts
Farfuret et Dimoret : Antarctique
Teddiursa et Ursaring : Montagnes, Forêts
Limagma et Volcaropod : Grottes chaudes, volcans
Marcacrin et évolutions : Antarctique
Corayon : barrières de corail
Remoraid et Octillery : lacs, mers
Cadoizo : Antarctique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 23
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Sam 8 Mar - 9:54

Bien le nouveau chapitre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Dim 9 Mar - 17:07

Livre 3 : A travers le monde entier

XI : D’où vient le Relicanth ?


Base équipe sauvetage mondial, Jeudi 15 mai 2064, 8h45

Narratrice : Elena


Nous savions enfin où trouver une phrase du nouveau code. C’était un Relicanth qui devait nous le dire mais il y avait un problème…Non pas le problème de paroles puisque nous avions le traducteur mais le problème était plutôt celui-ci : Où trouver le Relicanth ? Alors nous avions étudié tous les livres de vie aquatique que nous pouvions trouver. Pour finir, nous l’avions trouvé : un poisson crossoptérygien appelé cœlacanthe (prononcer sélacanthe). Il y en avait à quelques endroits mais le premier où on en avait trouvé était les Comores. Alors, nous allions utiliser nos deux avions privés dont les noms étaient Dracolosse et Drattak.

Anjouan, Jeudi 15 mai 2064, Sima, 9h12, COMORES

Après une arrivée assez remarquée à cause des deux dragons, nous foncions vers le port louer un bateau et une combinaison de plongée. Nous prenions assez de bonbonnes car nous en aurions pour quelques heures à chercher ce Pokémon rare. Damien passa le premier sur Aligatueur. Isuzu et Olivier suivirent sur Lamantine et Milobellus et moi… je ne les suivais pas car j’avais complètement oublié que je n’avais aucun Pokémon eau. Milobellus revint finalement à la surface me chercher. Les fonds marins étaient magnifiques ! Des bancs de Corayon sortaient des murs de corail qui nous entouraient pour aller chercher leur nourriture. On y voyait bien sûr d’autres Pokémon eau mais les citer aurait été trop long. Les fonds marins avaient des couleurs vives grâce aux Ecayon et Luminéon. Nous remontions une demi-heure plus tard, nos recherches n’ayant pas abouti.
-Il mérite bien son surnom de « Leveinard des eaux », le Relicanth, dis-je.
-On se repose quelques minutes et on replonge ! Il faut en avoir trouvé un avant le soir ! annonça Damien.
Les quelques minutes en question passées, nous replongions dans l’eau turquoise. Cette fois, je partis avec Lamantine et Isuzu. Je tournais la tête à gauche, à droite, en face et même derrière moi pour espérer apercevoir la silhouette que je connaissais depuis les jeux. Mais pas grand-chose n’était à l’horizon. Pour finir, j’admirais le paysage marin qui s’offrait à moi en oubliant l’objectif principal de notre venue ici. Le corail prenait plusieurs formes quelques fois étranges comme une sorte de cheminée d’autres ressemblant à un serpent et même en forme de fleur. Bref, les récifs coralliens étaient magnifiques. Il y avait aussi quelques poissons qui n’avaient pas muté en Pokémon car certaines radiations des deux astres n’avaient pas réussi à les atteindre. Une lumière attira mon regard. Je pontai du doigt la direction de la lumière en question pour la montrer à Isuzu. Elle me fit un signe de tête pour dire « Compris » et dirigea Lamantine vers l’endroit lumineux. Là se trouvait le Pokémon recherché… mais en shiney d’où la lumière. Etant très lent, il ne put esquiver le Laser Glace de Lamantine qui le gela. Je lançai une Pokéball qui le captura directement. Lamantine utilisa une Onde Boréale qui fit une lumière éblouissante pour ainsi prévenir Olivier et Damien.

Anjouan, Jeudi 15 mai 2064, Sima, 11h14, COMORES

-Alors Relicanth…Quelle est cette phrase du code ? demanda Olivier.
« Iter in tempore clavem successus erit »
-Pardon ?
« Iter in tempore clavem successus erit »
-Mais qu’est-ce qu’il raconte ? questionna Isuzu.
-C’est bizarre le traducteur devait nous dire en français ce qu’il dit mais au lieu de ça je crois qu’il le traduit en latin.
-En latin ? Mais c’est une langue morte ça ! m’exclamai-je.
-Relicanth est un Pokémon ancien… Peut-être qu’il ne sait parler que dans une langue ancienne, déclara Damien.
-Mais c’est pas logique du tout ! Le traducteur doit traduire tout dans une langue demandée !
-Peut-être que c’est un défaut que l’on n’a pas encore étudié… enfin ! Il faut la traduire par nous même, dit Damien.
-Je m’en occupe ! Alors le verbe est « erit ». Le sujet peut être « iter » ou « successus ». « Clavem » est le complément direct du verbe. « In » va avec « tempore ». C’est donc un complément circonstanciel de lieu et de situation. Maintenant dans le sens de la phrase, c’est plutôt « iter » qui doit être le sujet. Il est donc au nominatif neutre singulier, « tempore » à l’ablatif neutre singulier, « clavem » à l’accusatif féminin singulier et comme « successus » est un complément du nom, il est au génitif masculin singulier. Je traduis donc la phrase par « Le voyage dans le temps sera la clé du succès ».
Là ça n’a pas l’air du tout… Mais la traduction a duré une heure entière.
-Heu… Olivier…
-Quoi ?
-Pendant que tu traduisais la phrase, on a découvert ce qui n’allait pas sur le traducteur… Il était réglé sur Latin et pas sur Français…
-Quoi ! J’ai passé une heure à essayer de traduire cette pu**** de phrase et vous vous la savez depuis un moment ! Pourquoi vous m’avez pas prévenu ?
-Ben… On a essayé mais tu étais trop concentré…
-Tant pis… mais que fait-on du Relicanth maintenant…
-Je comptais le garder mais je peux pas avoir 7 Pokémon jusqu’à nouvel ordre alors j’en sais rien….
-T’as qu’à l’envoyer à Gauthier… Ca lui évitera d’utiliser tout le temps Suicune contre des jeunes dresseurs.

Base équipe sauvetage mondial, 15h58

-Bon ! récapitula Olivier. Nous avons quelques phrases du code recherché : « Quand une pluie d’étoile s’abattra sur Terre et qu’ensuite les animaux changeront de forme, le chaos des mondes risque de se produire entre le géant des mers et le titan des continents. Même le grand dragon céleste ne pourra faire face à cette guerre. Le soleil et la lune devront chercher seuls les six destinés : le chaton, le papillon, les jumelles, la sœur du garçon qui voyage dans le temps et l’étudiante. », « Au-delà du Temps » et « Le voyage dans le temps sera la clé du succès ». Il faudrait peut-être penser à les relier entre-elles et à les traduire.
-La pluie d’étoile s’est déroulée il y a 6 mois, les animaux ont bel et bien changé de forme, affirma Isuzu.
-Le géant des mer est Kyogre, le titan des continents est Groudon et le dragon céleste est Rayquaza, ajouta Damien. Le chaos des mondes est la bataille entre le monde terrestre et le monde aquatique et l’on peut rajouter le monde céleste qui doit les empêcher de s’affronter.
-On parle du Temps dans les trois phrases, renchéris-je. Nous savons aussi que la lune, c’est Aurore mais le soleil nous est inconnu pour l’instant.
Olivier avait fermé les yeux et réfléchissait.
-En revanche, nous ignorons qui sont les destinés, dit-il enfin. Mais notre but premier est de rechercher qui est le soleil. Nous allons former deux groupes… Les filles, vous vous chargez de retrouver le soleil, Damien et moi cherchons de nouvelles phrases du code.
Nous nous sortions de la base. Olivier et Damien partirent sur Drattak. Isuzu sortit Dracolosse. Elle me demanda :
-Où allons-nous en premier ?
-Direction : Maroc ! répondis-je. Tâchons de retrouver Aurore. Peut-être sait-elle qui est notre mystérieux inconnu.

Prochain chapitre : Où se trouve la prochaine arène ?

Babimanta et Demanta : océans
Airmure : Grand Canyon
Malosse et Démolosse : forêts pendant la nuit
Phanpy et Donphan : Grand Canyon
Cerfrousse : forêts, prairies
Queulorior : surtout sur des endroits inaccessibles des monts mais là où l’herbe pousse
Ecremeuh : élevages de vaches
Raïkou : en vadrouille en Amérique du Nord
Enteï : en vadrouille en Afrique
Suicune : en vadrouille dans la mer des Caraïbes
Embrylex et Ymphect : Bas-plateaux de l’Himalaya
Tyranocif : Hauts-plateaux de l’Himalaya
Lugia : au fond du « Blue Hole » (ou Trou Bleu)
Ho-oh : Au sommet de l’Everest
Célébi : au fins fonds de la forêt Amazonienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Mer 16 Juil - 22:55

XII : Où se trouve la prochaine arène ?

Tanger, Vendredi 16 mai 2064, Avenue de Belgique, 12h12, MAROC

Narrateur : Auteur


Note : Comme Google Earth est un fichu programme pas capable de me montrer des photos de Tanger (alors que de mon trou perdu de village, il en a bien), vous m’excuserez pour les descriptions de la ville qui seront un peu absentes.

Course poursuite entre un garçon brun qui tentait d’échapper à une fille aux cheveux roses sous les yeux médusés des passants.
-QUENTIN !!! éructa Aurore tellement fort qu’on pouvait l’entendre dans les rues voisines.
Celui-ci tentait vraiment de sauver sa peau mais Aurore le rattrapait facilement. Il trébucha malheureusement pour lui sur un fichu caillou.
-DEUX FOIS ! DEUX FOIS QUE TU AS FAIT LE COUP ! D’ABORD SINTRA, MAINTENANT TANGER ! ET QUOI APRES ? LE LOCH NESS ? ALORS, CET APREM’, TU LIS ENTIEREMENT CE FICHU GUIDE !
-Ok…ok… dit-il d’une voix minuscule.
Un gars qui passait par là :
-QULBUTOKE !
Aurore lui flanqua une telle gifle qu’il atteignit la LPS (Ligue Pokémon Spatiale) d’une manière autre que celle des badges. Faut admettre que le jeu de mots était douteux, comme le CD du même nom (ok je sors).
-Bon on peut aller manger ? Il est midi douze, et j’ai faim…
-Encore une citation des douze travaux d’Astérix et tu subis le même sort que lui ! Et en plus il est midi quart !
-D’accord, t’énerves pas… Elle était bonne !
-Raaaah !
Quentin prit à nouveau ses jambes à son cou. Vous l’aurez compris (ou pas) c’était aussi une citation de ce film (J’aurais même pu rajouter « la Bête » pour que vous puissiez comprendre mais la citation avant tout). Nathalie, sur un banc, les observait en soupirant. Elle ferma les yeux un instant comme si quelque chose apparaissait dans sa tête. Elle les rouvrit ensuite et sortit un livre rouge, et inscrit quelque chose. Elle rangea son bouquin dans son sac et les rejoignit plus loin car, comme elle n’entendait plus rien, c’est qu’Aurore devait s’être calmée.
________________________

-Aurore et les autres sont bien ici et pas à Rabat, annonça Isuzu. Bien vu Elena ! Comment t’as deviné ?
-Ben… chai pas vraiment… On va dire une intuition….
-C’était soit ici, soit la capitale pour l’inscription au défi Mirage de la troisième arène. Encore bravo !
-J’avais qu’une chance sur deux….
-Ouais mais les deux villes sont grandes, fallait encore les trouver.
-… J’ai rien d’autre à dire…

________________________

Tanger, Rue de San Francisco (Resto : La Tarentelle), 12h46, MAROC
(Nouvelle dédicace à un gars qui habite Provins pour le nom du resto avec celle du premier champion d’arène)

-Ca y est ! J’ai compris ! s’exclama Quentin qui venait de lire le reste du guide le plus rapidement possible. L’Arène se trouve en fait dans le Sahara mais apparait et disparait comme un mirage.
-QUOI ? Mais il va nous falloir cent mille ans ! s’écria Aurore qui manqua de s’étrangler avec son jus d’orange
-Bah pourquoi ? demanda le garçon.
-Je rêve ! s’écria-t-elle une nouvelle fois. Je suis aussi nulle que toi en Géographie mais je sais quand même des choses aussi évidentes.
Nathalie qui n’avait pour seule envie qu’Aurore arrête de crier, intervint :
-Je te rappelle, Quentin, que le Sahara est long de plusieurs milliers de kilomètres, que c’est un désert et qu’il y fait donc torride. Pour des recherches ce ne sera pas évident et enfin comme c’est un mirage et qu’il réapparait à des endroits différents, il est donc impossible de le trouver à moins d’avoir un gros coup de chance.
Quentin fut assez gêné car il croyait que Nathalie ne les écouterait pas et garderait le silence une nouvelle fois. Ou alors qu’elle lirait la supercherie dans ses pensées.
-…Bon d’accord… en fait je vous taquinais. Si nous sommes venus à Tanger, c’est pour nous inscrire à un défi… Le défi Mirage. C’est ce qui va permettre de trouver l’arène. On nous donne une zone limitée et il faut trouver l’arène. On a une limite de trois jours. Toutes les trois heures on reçoit un indice. On doit chercher de 7 heures du mat’ à 10 heures du soir.
-Il suffit d’attendre bêtement qu’on ait tous les indices et ce sera un jeu d’enfant.
-Nan c’est pas si simple Aurore. Au début on a un total de 7500 points. On en perd 500 pour chaque indice. Il faut la moitié soit 3750 points pour avoir le badge. Si on a pas assez de points, on affronte le champion pour tenter de gagner les points restants…Sinon, on doit attendre quinze jours avant de retenter le coup.
-Alors on y va !
-Quoi ? On part déjà ? Mais on vient à peine de finir les hors d’œuvre...
La jeune fille aux cheveux roses refit surgir sa colère.
-J’avais dit plus de citations de ce film !
-Mais j’ai pas cité ! La vraie citation c’est « Le cuisinier est parti ? Je venais à peine de finir les hors d’œuvre »
Dehors, Quentin se fait éjecter hors de l’arène à cause du Final Smash « Baffe Colérique» d’Aurore qui possède une Balle Smash à chaque fois qu’elle se met en colère. Nathalie, en mode Spectateur, a gagné 20000 Sols (monnaie du futur) car elle a misé tout sur Aurore.

(Ceux qui pensent que je joue trop à Super Smash Bros Brawl peuvent aller… crier sur tous les toits qu’ils ont raison)

Tanger, Rue de San Francisco (Local d’inscription du défi Mirage), 13h02, MAROC

-Bien ! Vos noms ? demanda le réceptionniste.
-Aurore Stella.
-Quentin Olletni
-Nathalie Etsisénik
L’homme encoda leurs noms puis passa à quelques explications.
-Bon, comme vous devez déjà le savoir, vous devez trouver l’arène le plus rapidement possible dans une zone donnée et dans un délai de trois jours. Vous avez 7500 points et vous en perdez 500 toutes les trois heures mais un indice vous est donné en même temps. Voici le GPS (Global Position System, à ne pas confondre avec GTS : Global Trade Station) qui limitera la zone. L’indice sera souvent un rétrécissement de cette zone ou bien une indication sur les « objets » se trouvant non loin de l’arène. Si vous n’avez pas la moitié des points en arrivant à l’arène, vous affronterez un certain nombre de Pokémon dans l’espoir de gagner les points manquants. Nous allons vous conduire dans la zone dans quelques minutes, soyez patients !
Les trois ados s’assirent sur le banc au fond de la pièce jusqu’à ce qu’une femme très silencieuse vienne les chercher. Elle les emmena dans une salle où en son centre trônait une drôle de machine. Elle leur fit comprendre d’un geste qu’il devaient y entrer, ce qu’il firent. Elle appuya ensuite sur plusieurs boutons et la machine qui s’avérait être un téléporteur, les transporta jusqu’à leur « zone de défi »

Zone du défi des ados, 13h14

Aurore, Quentin et Nathalie atterrirent dans un endroit désertique où seuls des dunes ou des rochers étaient visibles.
-Dis Nathalie, demanda Quentin. La femme qui nous a téléportés, elle faisait partie de ta famille pour être aussi silencieuse ?
Nouvelle éjection de Quentin en dehors de l’arène à cause du coup spécial bas de Nathalie « Scène de ménage ». C’est Aurore qui remporte le jackpot du mode Spectateur qui s’élève également à 20000 Sols. Bon, arrêtons un peu les délires et reprenons l’histoire.
-Alors, on y va ? demanda Aurore.
-Il faut attendre que le GPS soit allumé ! expliqua Quentin qui venait de se remettre de la baffe. Sans ça, on ne peut rien faire. Le défi précédent doit être terminé. Une fois commencé, c’est le désert qui rend fou… Bien qu’il fasse exprès moins chaud dans la zone, une progression de la technologie de ces derniers mois…
Une nouvelle baffe pour Quentin.
-Quoi ?
-Le désert qui rend fou c’est la même chose que la maison qui rend fou. Ni Citation, ni allusion.
Soudain, le GPS s’alluma. Le Défi était commencé.

Prochain chapitre : Loup-Garou

Arcko et évolutions : Forêt Amazonienne
Poussifeu et évolutions : Fermes, volcans, Afrique
Gobou et évolutions : Rivières, lacs
Medhyena et Grahyena : forêts profondes, plaines, déserts
Zigzaton et Linéon : plaines
Chenipotte et évolutions : forêts
Nenupiot et évolutions : mares, rivières
Grainipiot et évolutions : forêts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Lun 9 Fév - 22:05

XIII : Loup-Garou (1)

Zone du défi des ados, Vendredi 16 mai 2064, 22h00

Narrateur : Auteur


Aurore s’écroula au sol. Le GPS venait de s’éteindre signalant la fin des recherches de la journée.
-C’est plus… dur… que je… croyais…Il…nous reste….combien….de points ? souffla-t-elle.
-Aucune idée… je suis tellement crevé que j’ai plus la force de réfléchir à un simple calcul.
Nathalie ne dit rien, comme à son habitude. On aurait dit qu’elle n’était absolument pas fatiguée. Elle se concentra comme à midi et inscrit à nouveau quelque chose dans son livre rouge.
-Dis, chuchota Quentin à l’oreille d’Aurore, c’est quoi ce bouquin ?
-J’en sais rien… répliqua celle-ci au même ton que son ami. Je me suis posé la même question….
Ils ne s’attardèrent pas sur ces questions et sortirent les sacs de couchage pour dormir… quelques minutes car plusieurs hurlements se firent entendre. Medhyena et Grahyena hurlaient à la pleine lune.
Mais tous s’enfuirent alors… un Absol apparut, plus grand qu’un normal, et s’approcha d’eux, menaçant.
-Euh…. J’ai une proposition à faire, fit Nathalie.
-Dis toujours, répliqua Aurore assez étonnée qu’elle parle.
-SAUVE QUI PEUT !
Les trois ados mirent les voiles difficilement à cause du sable, poursuivis par le loup des ténèbres.

Gizeh, 22h03, Grande pyramide, EGYPTE

-C’est ça leur zone de défi ? Les alentours de Gizeh ?
-Elena ! Tu sais bien qu’elle est choisie au hasard !
-Mais c’est trop gros que ce soit pile ici !
La dernière des anciennes sept merveilles du monde surplombait les deux filles qui attendaient les 3 ados tout près de l’arène.
-Dis, tu es au courant que le Lycanthrope a été aperçu dans les parages ?
Elena frémit en entendant le nom.
-Tu es sûre ?
-Je l’ai juste entendu dire mais…
-Mais enfin ! T’as pensé aux enfants ?
Isuzu écarquilla les yeux à l’idée que LA personne la plus célèbre de l’année 2053 puisse les attaquer et ne répondit que :
-Non…
Elena sortit son Medhyena qui était le Pokémon qui pouvait retrouver les trois ados le plus rapidement. Elle envoya également son Malosse mais ne put envoyer son Absol resté au soin dans le Centre Pokémon de Gizeh suite à un récent combat très violent. Elle leur confia un objet puis ceux-ci filèrent rapidement.

A quelques kilomètres de là, 22h02

Aurore, Quentin et Nathalie fuyaient toujours l’Absol géant. Celui-ci avait l’air assez furieux pour une raison qui échappait aux ados. C’est surtout qu’ils ne pouvaient pas beaucoup réfléchir sur l’instant. Aurore s’essouffla un peu et, étant déjà en queue de peloton, trébucha sans que les deux autres ne la remarquent. Elle put juste sortir son Skitty qui utilisa Assistance. Celle-ci devint le Lance Flamme de Lucy mais le loup des ténèbres ne broncha pas. Le chaton s’élança alors dessus avec Torgnoles mais toujours sans succès. Aurore appela son Tylton en renfort qui utilisa son attaque Berceuse. Aurore a en effet la particularité de ne sous-estimer aucun de ses Pokémon même dans des situations désespérées ce pourquoi elle appelle Skitty et Tylton que l’on pourrait juger faibles au lieu d’appeler Evoli qui est sans doute son plus puissant Pokémon. Absol résista assez facilement au sommeil sans doute grâce à une grande endurance. Elle envoya ensuite Lucy qui ne put faire de meilleurs dégâts. Vint Evoli.
-Force Lunaire ! Vibrobscur !
Absol ne broncha même pas.



Gizeh, 22h09

Narratrice : Elena


Le Lycanthrope… Celui qui nous a fait trembler de terreur durant toute une année et qui court toujours… En 2053, un homme a fait des milliers de victimes en 12 fois… les 12 pleines lunes de chaque mois…C’était un homme au passé ordinaire qui avait pour une raison inconnue développé un cas exceptionnel de lycanthropie (NDLA : littéralement, lycanthrope = « qui se croit transformé en loup »). On l’avait gardé un moment en examen mais il s’est avéré qu’il se contrôlait parfaitement une fois transformé en loup… Il s’est échappé du laboratoire où on l’avait enfermé et tuait toutes les personnes qu’il rencontrait. Il possédait également toutes les capacités d’un véritable Loup-garou comme une force digne d’Hercule ou ses 5 sens tous plus aiguisés. Il était également capable de faire la distance Paris-Rome en une petite heure… Donc plus rapide que n’importe quel véhicule terrestre connu. Pour une raison encore plus obscure, lorsqu’est arrivé 2054, on a quasi plus entendu parler de lui et il s’isole dans des endroits comme ici, dans le Sahara. En tout cas, on n’a vu aucune personne qu’il ait mordu n’est devenir à son tour un Loup-Garou… mais la plupart sont mortes quelques jours plus tard et peut-être d’autres le sont devenues sans qu’on le sache... Et comme pour tous les loups-garous, le seul moyen de le tuer est de lui enfoncer un objet d’argent dans le cœur. En attendant, j’espère que mes deux Pokémon ne croiseront aucun Absol car ils ne s’entendent absolument pas avec eux…. Surtout avec le mien…

Désert, 22h25

Narratrice : Aurore


Cela faisait un bon moment que je lui tenais tête ! Et il avait l’air toujours aussi en forme ! Quentin et Nathalie n’avaient toujours pas remarqué ma disparition ce qui était étonnant de leur part… Quelque chose devait les retenir…. Le loup préparait son Coupe Vent. C’est alors que venant de nulle part, un Malosse et un Medhyena s’interposèrent. Ce dernier portait un objet autour du coup. En tout cas quand ils attaquèrent leur homologue de type, celui-ci fut fortement touché car il commença à trembler sur ses pattes alors que mes attaques ne faisaient absolument rien… le Medhyena m’envoya alors l’objet qu’il tenait. Une… petite cuillère ? Un mot l’accompagnait : « Pour te protéger du Lycanthrope ». Le Lycanthrope ? Non…. Ça ne pouvait pas… Le célèbre Lycanthrope était devant moi ? J’examinai alors de plus près la cuillère… De l’argent ! C’était de l’argent ! Une seule goutte d’argent liquide pouvait faire fondre la peau d’un loup garou ! Mais pour l’instant, je ne pouvais pas l’approcher…. Mes deux gardes du corps grognaient sur le loup ennemi… Je rappelai alors mes Pokémon exténués… Et pour me rassurer je pris L’Ecume de l’Aube. Et pour la première fois depuis plusieurs jours, j’eus une conversation avec mon double.
« Aurore ! Fiche le camp ! »
-Quoi mais…
« Tu n’as pas compris que les deux Pokémon faisaient diversion ? »
-Tu crois que j’ai eu le temps de réfléchir à ça ! J’étais morte de panique il y a quelques instants !
« N’empêche que… »
J’interrompis la conversation, je n’avais pas vraiment envie de me disputer avec quelqu’un en pareille situation…. Je commençai donc à m’enfuir mais l’Absol fit un grand bond pour atterrir devant moi et me mordre au bras. La panique m’envahit aussitôt et mes yeux se fermèrent… Je savais qu’aucune personne connue n’était devenue à son tour Loup-Garou… Mais je n’avais pas envie de voir si ce serait le cas avec moi…

800 mètres plus loin, 22h29

Narratrice : Nathalie


J’étais tombée… Fichu sable… mes Pokéball avaient roulé jusqu’en bas de la colline et Quentin était trop occupé pour aller les rechercher… Mon état n’était pas très grave mais Quentin n’avait pas eu de cours de secourisme pour le savoir. Le pire c’est que j’ai eu une vision lorsque je suis tombée… le genre de visions horribles que je détestais… Et dans quelques minutes je ne m’en souviendrais plus… C’était Aurore ayant à faire à l’Absol et se faisant mordre… Je ressentais une présence maléfique comme celle du Lycanthrope dans les parages je ne pouvais affirmer que c’était cet Absol… Mais cela en avait l’air car elle regarderait la lune dans quelques instants et changerait totalement de comportement… C’était là que s’arrêtait ma vision… Celle que je ne pourrais noter… Mais…Quelle vision déjà ?

Côté Aurore, 22h36

Narratrice : Aurore


Cela faisait quelques minutes que j’avais les yeux fermés… je ne faisais qu’entendre des bruits de bagarre sans savoir qui gagnait… Le temps me paraissait infini…

Aux alentours de Gizeh, 22h37

Narratrice : Elena


J’essayais d’aller le plus vite possible rejoindre les trois enfants en espérant qu’il ne soit pas trop tard… Je reçus un appel d’Isuzu partie me donner des nouvelles de mon Pokémon…
-Oui, je t’écoute… (…) QUOI ?!

Prochain chapitre : Eclipse

Nirondelle : grandes prairies, petites forêts
Heledelle : hauts arbres
Goélise : côtes, mers, embouchures de fleuves
Békipan : haute mer
Tarsal et Kirlia : lisières de bois
Gardevoir et Gallame : sous-bois
Arakdo et Maskadra : marais, rivières
Balignon et évolution : sous-bois, manoirs, milieux humides
Parecool et évolutions : forêts africaines et sud-américaines
Ningale et évolutions : lisières de bois
Chuchmur : pieds de montagnes
Ramboum et Brouhabam : hauts-plateaux
Makuhita et Hariyama : hauts-plateaux
Tarinor et Tarinorme : grottes, centrales, parfois dans des endroits assez magnétiques
Skitty : petites prairies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 23
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Lun 9 Fév - 22:29

Nyah, Loup-garou *-*
*sort*

Franchement, j'adore, il est bien ce chapitre !!! Vivement le prochain en tout cas ^^ *retourne écrire parce que sinon, elle va se faire taper*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier
Fée
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Localisation : en pleine méditation sur les Monts de la Lune
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   Jeu 23 Avr - 20:33

XIV : Eclipse (2)

Côté Quentin et Nathalie, Vendredi 16 mai 2064, 22h41

Narrateur : Quentin


Nathalie est tombée et moi je ne sais absolument pas quoi faire ! Je ne suis pas un secouriste bon sang ! Je ne peux même pas dire si elle est dans un état grave ou pas ! Je n’ose même pas aller rechercher une Pokéball en bas car si elle doit rester sous surveillance, elle pourrait avoir un problème pendant mon absence (surtout que remonter des dunes, ce n’est pas évident…) et je ne sais même pas ce qu’il se passe chez Aurore. J’enrage !

Narratrice : Nathalie


Dommage que je ne sache pas encore bien utiliser la télépathie. C’est justement le genre d’occasion dans laquelle j’aurais besoin de l’utiliser. Je peux encore capter les pensées mais je ne peux interférer. Quentin ! Va aider Aurore elle en a plus besoin que moi !

Côté Aurore, 22h46

Narratrice : Aurore


Je suis pour ainsi dire perdue…. Je ne peux même pas ouvrir les yeux et je ne saurais donc pas m’enfuir. Les trois Pokémon ténèbres étaient en train de se battre à deux contre un. J’ose ouvrir une œil ? Je l’ouvre ! Je relève légèrement la tête et aperçoit Un Démolosse et un Grahyena face à l’Absol. Ils ont évolué…. Mais l’Absol me voit me relever et avec une rapidité inouïe, me plaque au sol. Il est vite repoussé par les deux autres mais la Lune est désormais en face de moi…. Cette lune… Cette lune rouge…. Je la hais ! La colère s’empare de moi. Cette colère provenant d’un loup enragé. Oui…. Je suis transformée… Je suis un lycanthrope à mon tour… Je suis devenue un Absol…. Je dois attaquer… Ce territoire est désormais MON territoire ! Je suis peut-être une femelle mais il va voir qui est le chef !

Côté Elena et Isuzu, 22h57

Narrateur : Auteur


Les deux filles étaient sur Dracolosse. Elles allaient rejoindre Aurore.
-Mon Absol… échappé du centre….
-Il était véritablement enragé… Ils n’ont rien pu faire car il s’est enfui en dixième vitesse…
Elena leva les yeux au ciel. La lune était rouge…
-Il y a éclipse de Lune ce soir…
-Oui…
Isuzu sortit soudain son récepteur qui vibrait.
-Tiens ? Olivier et Damien ont trouvé un nouveau code. Ils en envoient la traduction.
Isuzu et Elena lurent les quelques mots avant de se regarder effarées…
-C’est…. Horrible ! commenta cette dernière.
-Absolument ! Je redoute le pire !
-Si jamais ça se produit ce soir…. Il ne faut pas qu’elle se fasse mordre…

Côté Quentin et Nathalie, 23h04

Narratrice : Nathalie


Je dois… tenter… Je dois tenter d’étendre mon esprit… Penser à Aurore… A un détail sur elle. La lune ! La lune qu’elle a sur le front. Je dois me concentrer là-dessus. Je vais savoir quelle est sa situation…

Côté Aurore, 23h05

Narratrice : Aurore


Je dois… attaquer… mon instinct d’Absol me pousse à attaquer ! A quatre pattes, je m’élance sur l’autre. Devant mes yeux passe une main commençant à se recouvrir de poils blancs. Des griffes poussent sur mes ongles. Je sens ma peau picoter sous l’effet de la pousse de poils et ensuite, une douce chaleur m’envahit. Je sens également une corne pousser sur ma tête ainsi qu’une queue. Cette situation est agréable… Je VEUX rester Absol ! Je ne veux plus de ma forme humaine. Forme… Mon corps change de forme…. Je lui porte le coup… L’autre recule devant moi effrayé. Je lui saute dessus et le mords dans le cou… Mes dents ont également changé de forme.
-Tu m’as attaqué, je t’attaque !
Ce n’est pas ma voix qui sort de ma bouche mais quelques grognements de colère. Cette situation me plaît de plus en plus. Je pousse alors un long hurlement de plaisir. Quelques mèches de cheveux roses passent devant mes yeux. Je perds mes cheveux… Je suis de moins en moins humaine…Je sens même mon anatomie changer. Je serai bientôt libre et ce à la seconde où je serai totalement bestiale ! Personne ne pourra me capturer !

Narratrice : Nathalie


Mon esprit est à la recherche de mon amie d’enfance. Lorsque je la trouve enfin…. Je ne la reconnais plus… Elle est presque devenue un Absol… Pourtant, je peux maintenant sentir que l’autre n’est pas le Lycanthrope… au contraire… sa présence s’éloigne… Mais comment peut-elle être comme ça alors ? Une créature hybride où je reconnais les traits de son visage. Il n’y a que ses mains et ses pieds qui sont restés humains pour l’instant… Enfin… façon de parler… ils étaient de la couleur blanche des poils et des griffes poussaient sur les ongles. Je peux aussi voir ses cheveux qui tombent par mèches. Aurore a maintenant des poils sur tout le corps sauf aux endroits où les Absol n’en ont pas à l’habitude. Une petite corne noire pousse sur sa tête et grandit presqu’à vue d’œil. Pareil pour la queue qui suit le prolongement de son coccyx. Aurore commence alors à passer à l’attaque face à l’autre Absol. Elle enchaîne coups de griffes, morsures et coups de cornes. Son visage n’a presque plus rien de familier. Il s’allonge pour devenir un vrai museau. Je regarde sur le côté ses vêtements déchirés en lambeaux aux côtés de sa ceinture à Pokéball. Ses mains et ses pieds commencent à devenir de véritables pattes. Déjà, des ergots y ont poussé. Ses cheveux sont totalement tombés. Les poils prennent forme de ceux d’un Absol. La corne et la queue ont cessé de pousser. C’EST un Absol désormais. La seule différence avec un loup des ténèbres normal c’est que c’est un croissant de lune qu’elle a sur le front et non un ovale. Aurore attaque à nouveau. Je tourne mon regard sur le Grahyena et le Démolosse qui semblaient ne pas savoir comment réagir. Je sens alors mon esprit revenir vers mon corps d’un seul coup. Quentin a sans doute réussi à me réveiller.

Narratrice : Aurore


Je suis un Pokémon… Je suis LIBRE ! Je dois juste me débarrasser de celui-là. Maintenant que je suis Absol à part entière, je peux utiliser leurs techniques. Je prépare un Coupe Vent. L’autre tente de s’enfuir. J’utilise Regard Noir. Je lui balance mon attaque puis je lui fonce dessus avec Tranche. Mais il disparaît… D’un seul coup, dans une lumière rouge, caractéristique d’un rappel par une Pokéball. Je me retourne et voit le Grahyena et le Démolosse disparaître de la même manière.
-Dracolosse, Ultralaser !
Le rayon part droit sur moi. Mon instinct me dit de sauter sur le côté. J’esquive l’attaque mais l’explosion produite par le rayon me fait perdre connaissance.

Narratrice : Elena


(NDLA : Vous avez peut-être remarqué que je change parfois de système de temps en changeant de narrateur, ne vous inquiétez pas, c’est fait exprès)

-Tu ne l’a pas tuée j’espère ! m’insurgeais-je.
-Mais non ! Je l’ai fait viser à côté, juste pour qu’elle s’évanouisse.
Je soufflai un bon coup et je repensai au message des deux garçons :

« Nous avons découvert un nouveau code dans un temple hindou de l’Himalaya. Ho-oh nous l’a traduit : « Lorsque le Soleil ou la Lune, après avoir été mordus dans l’heure et à la vue de leur homologue lors d’une disparition totale deviendra cette créature. ». Nous avons également trouvé des renseignements sur d’autres petites choses : par exemple que tant que la transformation n’est pas totalement terminée, on ne peut pas faire la transformation inverse et que cette transformation inverse ne peut se faire que lorsque la Lune ou le Soleil sont évanouis pendant la toute fin de l’Eclipse. Faites donc attention…. Il y a une éclipse de Lune ce soir… »

Côté Quentin et Nathalie, 23h36

Narrateur : Quentin


J’avais enfin réussi à réveiller Nathalie. Lorsqu’elle reprit ses esprits, elle m’agrippa le bras pour se relever puis m’entraîna au bas de la dune pour ramasser les Pokéball et les sacs. Puis elle continua de courir m’entraînant toujours avec elle.
-Mais enfin ? Que se passe-t-il ?
-T’occupe ! Il faut faire vite !
Nous courûmes encore deux minutes avant d’arriver à l’endroit où nous avions quitté Aurore. Il y avait là deux filles, l’une aux cheveux noirs et l’autre aux cheveux lavande. Elles étaient assises et attendaient face à un Absol couché sur le flanc et immobile. Ce n’était pas le même qui nous avait attaqué… celui-ci était moins grand que l’autre. Nathalie se précipita aux côtés sur Pokémon criant :
-Aurore !
J’en fus totalement décontenancé… Ca ne pouvait quand même pas être elle…. C’était pour me faire marcher… Oui c’était la seule explication… Ou alors… Cet Absol géant était le Lycanthrope et avait mordu mon amie ?
-Ne t’inquiète pas, Nathalie, prononça la fille aux cheveux noirs, elle reprendra sa forme d’ici une dizaine de secondes. Quentin, par contre tu ne devrais pas rester… tu sais très bien qu’elle est colérique et… assez pudique…
-Hein ? Mais pourquoi d’abord ? ripostai-je. Et comment vous savez toutes ces choses-là ?
Elle ne me répondit pas pointant le nez en l’air. La Lune était redevenue totalement blanche. Je tournai les yeux vers Aurore qui reprenait rapidement forme humaine. Les pattes redevenaient des mains et des pieds, les poils tombaient et les cheveux repoussaient. Ses rondeurs réapparaissaient. A peine sa transformation terminée que mon amie se réveilla en sursaut. Elle réalisa tout de suite qu’elle…était nue et quand elle me vit, hurla :
-QUENTIN ! DEGAGE TOUT DE SUITE !
Je fuis à grandes enjambées. Nathalie me rappela quelques minutes plus tard. Aurore avait mis des vêtements de rechange mais n’était pas pour autant calmée. Elle ne fit cependant pas un commentaire.
La fille aux cheveux lavande prit la parole :
-Reposez-vous durant le peu de temps qu’il reste avant la fin de la nuit, vous avez votre défi demain matin… Nous vous expliquerons tout après cela.
Elle sortit ensuite un Dracolosse et s’envola dessus avec sa camarade.
-Euh… Désolé pour tout à l’heure Aurore… balbutiai-je. Je pouvais pas savoir…
-« Elles » t’avaient quand même prévenu…intervint Nathalie.
-…
-C’est pas grave Quentin…J’aurais dû être plus prudente c’est tout… Suivons leur conseil et dormons… Une journée très difficile s’annonce demain…

Narratrice : Nathalie


Nous allions tous nous coucher. Les sacs de couchage sortis, nous nous glissions dedans.
-Zut.. j’allais oublier…
Je sortis mon carnet rouge et mon Bic et inscrivis soigneusement :

« Vendredi 16 mai 2064 vers 22h15, prémonition concernant Aurore. Elle s’est fait mordre puis change totalement de comportement après avoir regardé la pleine Lune.
Réalisée environ une demi-heure plus tard. Pour précision, Aurore a regardé la pleine Lune lors d’une éclipse et s’est transformé par la suite en Absol pour une raison encore inconnue. Deux filles sont arrivées et semblaient la connaître. Nous en saurons donc plus après notre défi qui recommence demain matin »

Je refermai mon carnet, le rangeai puis m’endormit rapidement.

A plusieurs kilomètres de là, 23h54

Narrateur : Auteur


Il y avait là un loup normal, qui ne semblait pas avoir muté, un loup énorme et robuste. Il observa l’immensité du Sahara puis hurla à la pleine lune, sa chère compagne qu’il observait tous les mois depuis onze ans…

Prochain chapitre : Livre secret

Delcatty : Sous-bois
Ténéfix : Endroits sombres
Mysdibule : montagnes, collines, grottes
Galekid et évolutions : grottes de minerai
Méditikka et Charmina : hauts-plateaux
Dynavolt, Elecsprint, Posipi et Négapi : plaines
Muciole et Lumivole : bosquets, petites forêts
Rozbouton et évolutions : forêts, hautes herbes, plaines
Gloupti et Avaltout : plaines, près d’usines de déchets toxiques
Carvanha et Sharpedo : rivières, fleuves, mers
Wailmer et Wailord : haute mer
Chamallot et évolution : plaines à température élevée, grottes volcaniques
Chartor : grottes volcaniques
Spoink et Groret : terrains accidentés, fermes,…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ère des Pokémon   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ère des Pokémon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sondage : le début de l'ère spatiale
» L'ère du verseau ?
» "Pokémon : L'invitation au voyage" - Usulmaster
» L'état d'esprit de l'ère du Verseau
» L'APOCALYPSE ou changement d'ère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf and Dragon :: Divers :: Fanfics générales-
Sauter vers: