Wolf and Dragon

Le pays du Fantasy!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Wolf's Heart

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 21 Avr - 15:46

Super chapitreuuuh, encore mieux que les précédents !
Et puis j'adore Spyder, elle me fera toujours autant marrer %D

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ai-lee
Esprit
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 26
Localisation : avec des chevaux dans les cieux
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Lun 21 Avr - 22:38

Moi j'ai envi de lire la suite !!! youpy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon des plaines
Co-admin
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 145
Age : 22
Localisation : Dans une plaine sauvage...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 1 Mai - 12:31

Trop bien! La révélation de Lorens était bien faite franchement. J'attends impatiemment la suite!^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 23 Mai - 19:43

Et voici le 12e chapitre, un peu court, mais qui sert surtout d'explications. Bonne lecture, le suivant ne tardera pas trop (en théorie).

*******


12. Organisation.



Lorens avait pris les choses en main. Avec la poignée de soldats qu'ils avaient retrouvée, ils avaient décidé de prendre la maison abandonnée et la grange comme quartier général. Tandis que les soldats sillonnaient villes et villages pour retrouver les rescapés de l'armée du roi, et qui étaient toujours fidèles à la famille royale, le prince établissait des plans. Il était satisfait de voir leurs rangs grossir chaque jour, cependant c'était encore trop peu face à l'armée du Tyran Noir, comme on l'appelait communément un peu partout.
Pour le bien des opérations, le jeune homme restait avec les hommes qui étaient désormais à son service. Cela faisait enrager Sienna, qui avait préféré rester avec les loups, insallés dans la forêt près de la maison. Elle avait l'impression que, contrairement à sa promesse, il les oubliait, en reprenant le rôle qui était le sien. Cela se faisait ressentir quand ils se voyaient. Elle était plus froide et distante.
Ce jour-là, les loups étaient en train de déguster une biche fraîchement chassée, et Sienna partageait leur repas. Lorens était juché sur son cheval, et la regardait avec un sourcil levé.
«Tu ne devrais pas faire ça...
-Pourquoi donc?
-Parce que ça fait bête sauvage. Viens plutôt manger avec nous et...
Elle lui lança un regard glacé qui ne lui était pas coutumier.
-Bête sauvage? Et depuis quand? Que je sache, ça ne t'avait jamais dérangé!
-Oui, mais c'était avant que...
-Que tu oublies où sont tes véritables amis!
Sienna lui tourna résolument le dos. Cobalt observait, tandis que les autres loups leur lançaient des regards furtifs. Le jeune homme mit pied à terre et prit sa monture par la bride.
-Sienna, je ne sais pas pourquoi tu es comme ça ces temps-ci...
-Devine! Ca ne changera rien, hein? Tu parles!
-Ecoute, je n'ai pas envie de me brouiller avec toi.
-Alors redeviens le Lorens d'avant.
Le prince se passa la main dans les cheveux, gêné.
-Tu sais que c'est pratiquement impossible. Je dois gérer toute l'organisation de nos forces...
-Et ça passe avant tout?
Son ami lui lança un regard sévère.
-Pour l'intérêt de mon peuple, oui. Avant mon propre intérêt ou celui de mes proches.
Elle se tut, et préféra reporter son attention sur les loups. Lorens n'insista pas. Il remonta en selle, tourna bride et s'en fut au trot.
Cobalt s'assit et regarda la jeune fille.
-Tu le juges bien sévèrement. Il se conduit comme un bon chef.
-Je sais mais...
Mononoke laissa son regard unique se promener du loup à l'humaine.
-Tu es mal placé pour dire ça, Cobalt.
-Pourquoi?
-C'est de sentiments qu'il s'agit.
Le loup blanc lui lança un regard agacé.

Quand ils eurent fini leur repas, il se décida à parler d'une chose importante.
-J'ai compris ce que voulait dire Akaha.
Les regards se tournèrent vers lui. Même Guehjone cessa de jouer avec Bakkara.
-Et alors?
-Pour combattre l'ennemi, les forces des hommes sont bien faibles face à ce qu'ils doivent affronter. Seuls, ils n'y arriveront jamais.
Perle regarda la mésange qui était perchée sur son épaule s'envoler et disparaître à travers les arbres. Sienna resta songeuse un moment.
-Que comptes-tu faire?
Serris, Akela et Spyder semblaient perplexes. Mononoke grommelait quelque chose à voix basse.
-Souvenez-vous de ce qu'a dit la déesse.
La jeune fille hocha la tête.
-Anciens alliés errants... C'est ce que Lorens rassemble!
-Exactement. A mon sens comme au sien visiblement, il s'agit des soldats. -La suite était?
-Proies apeurées divisées devant être ralliées, ajouta Serris.
-Justement. Ces proies, ça pourrait bien être les diverses meutes de loups.
Sa déclaration fut suivie d'un silence. Tous méditaient cette possibilité.
-Des proies? fit Spyder, perplexe. D'habitude, nous sommes plutôt les prédateurs.
-Les Traqueurs, signala Perle.
-Ce qui fait de nous des proies! compléta Akela.
-D'où mon raisonnement. Si tous les loups unissent leurs forces, et que nous venons en aide aux humains, nous avons une chance de l'emporter.
-Mais les Traqueurs nous massacrent, objecta Guehjone.
-Et nous réagissons comme des lapins traqués.
-Et la dernière partie de l'énigme? L'être mystique oublié de tous?
-J'ignore pour le moment de quoi il s'agit.
Cobalt regarda Mononoke et la questionna du regard. La vieille louve acquiesça, prouvant son accord du raisonnement et de la décision.
-Que comptes-tu faire?
Le loup blanc regarda Sienna.
-Les faire venir ici. Un grand conseil. Il faut utiliser un hurlement dans la nuit, qui portera loin. Ensuite, en discuter avec les diverses meutes réunies.
Ils exprimèrent leur assentiment. La solution semblait bonne et logique. Mononoke regarda Sienna.
-Tu devrais mettre Lorens au courant.
La jeune fille pinça les lèvres et ne dit rien, détournant la tête. Cependant, elle acquiesça, et finit par se lever et prendre son cheval.

Elle ne rentra pas la nuit venue. Les loups ne s'inquiétèrent pas. Cobalt s'éloigna. Il devait hurler. Il alla s'asseoir sur un rocher. Le museau levé vers le trou de la voûte des arbres, regardant le ciel noir piqueté d'étoiles, il commença à hurler. Un long message expressif, qui porta loin dans l'obscurité.

Cela dura presque une heure. Il entendit marcher derrière lui. Une silhouette se glissa à ses côtés, et s'assit. Akela.
-Tu m'as entendu...
La louve noire rit.
-Difficile de ne pas le faire. C'est le but après tout, non?
Le loup blanc hocha la tête. Elle sourit, se leva, se préparant à partir, et lui donna un tendre coup de langue sur le museau.
-Tu ferais un excellent chef de meute.»
Elle s'en fut, retournant dormir avec les autres. Dans son dos, le regard doré du mâle, qui en oubliait pendant quelques minutes de hurler.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 23 Mai - 19:54

Kyah, il roxxe aussi ce chapitre !
J'aime quand les persos s'engueulent, parce qu'a la fin ben ils s'engeulent plus et c'est cool \o/

*crève*

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 24
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mar 27 Mai - 21:39

Ca roxxe tout ça !!! Vivement le prochain chapitre !!! Avec Sienna et Lorens... J'espére qu'ils vont bientôt arrêter de s'engueuler (quoique... Ca peut continuer encore un moment... Les retrouvailles ne seront que meilleurs !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère Noire
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 263
Age : 24
Localisation : Dans une grotte obscure, attendant la nuit pour chasser...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mer 28 Mai - 15:20

KYA!!! J'adore!!! Vivement la suite!!!

_________________
La chimère noire de l'ombre a encore frappé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ai-lee
Esprit
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 26
Localisation : avec des chevaux dans les cieux
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mer 28 Mai - 15:25

Toujours aussi genialissime ...

Que dire a part que j'aime tellement (L) cheers
C'est plus qu'un plaisir de lire ta fic. C'est carrement un Bonheur.
Vivement la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mer 4 Juin - 19:28

Pour tenir parole, le début du prochain chapitre. Je mettrais la suite dès qu'elle sera écrite Content

***



13. La décision des meutes.



Les jours avaient passé. Cobalt avait répété ses appels nocturnes chaque soir, mais visiblement sans succès. Aucune réponse, ni aucun signe des autres loups.
Cela faisait pas loin d'une semaine. Lorens doutait du plan établi par les loups, et appuyé par Sienna. Au fond de lui, il doutait que des animaux puissent leur apporter une aide réelle. Sa relation avec Sienna était par ailleurs toujours aussi tendue.

«Les lâches... Ils préfèrent se terrer.
Le loup blanc gronda, après un énième appel. Il prenait des risques en faisant ça. Les Traqueurs pouvaient les repérer. Mononoke lui donna un coup de museau sur l'épaule, toujours très calme.
-Ils viendront.
-Tu as eu une vision?
-Non, j'ai l'expérience de l'âge.
Cobalt soupira.
-Allez viens, retournons voir les autres. Ce n'est pas pour ce soir.
-Si tu le dis...
La vieille louve lui emboîta le pas. Ils rejoignirent les autres, qui dormaient tous. Sienna était étendue entre Spyder et Bakkara, les autres autour d'eux. Mononoke se coucha près de Perle. Cobalt, lui, alla auprès d'Akela, un peu à l'écart. La louve noire se redressa.
-Toujours rien?
Le loup blanc se coucha.
-Rien de rien.
Akela se leva pour venir se coucher contre lui. Il lui adressa un regard un peu incrédule. Depuis un certain temps, elle se montrait bien plus douce avec lui qu'avec les autres.
-Ca viendra, tu verras.
-Et si ça ne vient pas...
-Ne sois pas si pessimiste.
Elle coucha sa tête à côté de celle du mâle. Ils finirent par somnoler tous deux, mais Cobalt se réveilla quelques heures plus tard avec une impression étrange. Il se leva et huma l'air. Des intrus. Il entreprit de réveiller les autres. Si c'étaient des Traqueurs, ils étaient perdus.
-Serris avec moi, les autres restez ici.
Les deux mâles s'enfoncèrent dans les bois, sens aux aguets.
-C'est proche de nous. Mais le vent a tourné.
Ils ne sentaient plus les ennemis, mais ils les entendaient toujours. Ils finirent par leur tomber dessus. Ils étaient une vingtaine. Des loups. La première meute à répondre à l'appel. Cobalt fut un peu pris au dépourvu.
-Nous avons entendu ton appel. Nous voici.
-Eh bien, soyez les bienvenus.

***


Dans les jours qui suivirent, les meutes arrivèrent les unes après les autres. Les loups étaient nombreux. Très nombreux. Plusieurs centaines. Cobalt contemplait tout ça depuis un rocher en hauteur, avec les loups qui l'avaient toujours accompagné, ainsi que Sienna. Il se tendit en voyant arriver un groupe.
-Bargho...
Spyder regarda dans la direction indiquée par son frère.
-Qu'est-ce que...
-Je ne pensais pas qu'il viendrait.
Le loup blanc souleva une babine sur ses crocs comme dans un rictus. La vengeance... Cela le tiraillait. Il se tourna vers Sienna.
-Tout le monde doit être là. Avant l'assemblée, je dois savoir quelque chose. Va parler à Lorens, et demande lui dans combien de temps ses troupes seront prêtes.
La jeune fille eut une moue boudeuse.
-Tu sais bien qu'on ne se parle pas et...
-Sienna... S'il-te-plaît...
Elle soupira.
-Bon d'accord, mais c'est bien parce que personne d'autre ne peut le faire à ma place.

***


L'après-midi touchait à sa fin. Cobalt guettait le retour de Sienna avec les autres loups. L'assemblée aurait lieu dans un terrain découvert, pour laisser la place à tous. La jeune fille arriva, et descendit de cheval.
-Alors?
-Pas avant le printemps prochain.
-C'est long... Nous serions prêts avant, mais on ne peut faire autrement.
Il croisa le regard de Mononoke. Il inspira un bon coup.
-Allez, c'est à nous... Restez près de moi, on se met au centre sur la pierre plate. Sienna, toujours à mes côtés.
Ils avancèrent au milieu des meutes qui attendaient. En voyant une humaine, la réaction de certains fut des plus vives. Poils hérissés, envies de fuite, crocs découverts ou grognements... Les loups étaient hostiles. Et ils avaient des raisons...
Ils prirent place à l'endroit dit. Cobalt s'éclaircit la gorge et balaya l'endroit du regard.
-Frères, je vous ai réunis ici pour que nous parlions du fléau qui nous persécute. Merci d'être venus.
Il repéra Bargho et son ancienne meute. Le gros mâle gris affichait clairement son désintérêt, ainsi que son déplaisir de revoir celui qu'il avait exilé.
-Que fait cette humaine ici?
-Oui, elle n'a rien à faire là, les humains n'apportent que des ennuis!
Cobalt promena un regard consterné sur ses congénères. Cela promettait d'être plus compliqué que prévu. Mononoke prit la parole.
-Les temps changent. Sans elle, nous sommes tous condamnés à mourir.
Cette intervention jeta un froid. Les loups se turent. Sienna enchaîna, achevant de semer le trouble dans leurs esprits.
-Je m'excuse du comportement des miens à votre égard. Mais je ne compte pas vous faire de mal. Je veux vous aider. Vous avez besoin de moi et moi de vous.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mer 4 Juin - 21:44

Owai Bargho, si il parle avec Spyder ça va gueuler !
(J'aime bien quand Spyder elle gueule \o/)

Bref très bon début de chap', important qui plus est =3

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 24
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 5 Juin - 21:01

Totalement d'accord avec Sasa ! (Allez Spyder, pique une gueulante !!!)

J'espére que la suite sera pour bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 5 Juin - 21:09

Et hop, suite et fin de chapitre, fraîchement pondu en perm', puis recopié. Have fun! Wink

***



Le silence dura et s'installa. Le fait que Sienna se soit exprimée de manière claire pour tous les loups et qu'elle ait compris leurs paroles en avait déstabilisé plus d'un.
Cobalt toussota et reprit la parole.
-Sienna ici présente n'est pas une menace. C'est notre salut. Elle seule pourra vaincre le Seigneur Noir. Comme vous l'avez remarqué, elle s'exprime en notre langue et nous comprend. Et ce n'est qu'un de ses pouvoirs.
Mononoke hocha la tête, satisfaite de l'attention totale de ses congénères. Akela toucha l'épaule du loup blanc du bout du museau.
-Pour le vaincre, nous aurons besoin de l'aide des Hommes. Leur chef légitime lève une armée. Mais cela ne suffira pas. Entre Sienna et le Seigneur Noir se dresse une armée de milliers d'hommes et d'une centaine de Traqueurs. Nous devons joindre nos forces à celles des humains.
Un murmure parcourut l'assemblée. Se battre contre ces créatures serait un suicide. Un éclat de rire glacé fusa, et un loup se détacha de sa meute pour s'approcher. Bargho.
-Beau discours Cobalt. Je vois que tu n'as pas changé. Tu voudrais qu'on coure droit à la mort en affrontant ceux qui nous causent nos plus lourdes pertes, et tout ça pour qui? Les humains qui nous persécutent et nous éliminent quand ils le peuvent!
Cette fois, on put remarquer de l'assentiment chez les loups. Bargho parut satisfait, mais Cobalt eut un rictus. Le gros mâle gris reprit:
-Tu as toujours été un fou. Je l'ai su à la seconde où ta mère t'as donné le jour. Le couple alpha était si fier... Comme s'il savait ce qu'il avait engendré! J'ai eu la clémence d'épargner ta vie, et tu continues à débiter des absurdités! Regarde un peu qui t'accompagne: des humains, des rejetés et des dégénérés de diverses meutes. Bel assemblage!
Spyder lâcha un grondement. Son frère, si calme d'habitude, avait les muscles tremblants de rage. Avant qu'on ait pu le retenir, il bondit jusqu'à son rival.
-Un mot de plus, et je te fais payer cet affront.
-Voyez-vous ça... Une défaite n'a pas suffi? Tu veux une humiliation publique? Je vais me faire un plaisir de te la donner...
Les deux mâles se faisaient face, crocs découverts et poils hérissés. Les autres loups observaient en silence. On ne pouvait pas les stopper.
Bargho attaqua le premier. Sa mâchoire claqua à quelques centimètres de la nuque de son rival, qui s'était esquivé. La contre-attaque du jeune mâle sur la patte du plus âgé échoua également, mais de peu.
L'un était plus jeune, vif et intelligent, mais l'autre avait pour lui l'expérience, la corpulence et la force brute.
Bargho parvint à coincer son adversaire et le fit rouler à terre d'un coup d'épaule. Cobalt sauva sa jugulaire en roulant sur le côté, puis il se releva, vif comme un serpent, et mordit son persécuteur à l'épaule. Le goût du sang lui parvint alors que le tiède liquide vital lui emplissait la gueule.
La riposte ne se fit pas attendre, et il subit une morsure dans le dos. Les crocs du gros mâle gris entrèrent profondément dans sa chair, et il entreprit de se dégager. Il bondit sur lui, usant de sa vitesse et de sa jeunesse pour l'épuiser. Bargho y laissa une oreille en lambeaux, mais il entailla le poitrail de son fougueux adversaire.
Autour d'eux, toujours pas de réaction. Seuls les proches de Cobalt s'inquiétaient. Sienna surtout.
-On doit arrêter ça! Ils vont s'entretuer!
Spyder fourra sa truffe dans sa paume.
-On ne peut rien faire. C'est son combat et sa vengeance. J'ai confiance en mon frère.
Les autres à rester calme étaient Mononoke et Serris. En revanche, Akela était aussi agitée que la jeune fille. La vieille louve lui jeta un regard entendu. La louve blanche regarda son amie.
-Du calme, ça va aller.
-L'autre est plus fort et expérimenté, gémit la louve au pelage de nuit en voyant le sang que perdait le meneur de leur petite troupe.
-Mais Cobalt mène, ça ne fait aucun doute, trancha Serris.
Il y eut un silence, pendant lequel Spyder observa sa congénère.
-Tu l'aimes, comprit-elle.
Elle n'obtint pas de réponse.
Cobalt roula sous son adversaire. Malgré ses blessures, il était plus en forme que Bargho. Il happa une de ses pattes entre ses mâchoires et le mit à terre. Dominant le gris de toute sa taille, il plongea vers sa jugulaire. Cette fois, l'autre replia les pattes et offrit son ventre en signe de soumission. Le loup blanc avait gagné.
-Tous ensemble, nous pouvons vaincre, clama-t-il. Sans réagir, nous serons massacrés. Ce n'est pas que la guerre des Hommes, c'est la nôtre aussi! En réagissant, nous sauverons de nombreuses vies. Akaha nous protège, et elle a élu cette humaine!
Le pendentif de la déesse se mit à luire au cou de Sienna, achevant de convaincre les loups. Ils exprimèrent leur accord les uns après les autres. Ils se battraient!
-Soyez prêts au prochain printemps, et revenez ici même. Nous passerons alors à l'action.
Cobalt revint vers les siens en claudiquant un peu, alors que Bargho s'éclipsait, couvert de honte. Akela se précipita vers le jeune mâle et lécha ses nombreuses blessures ensanglantées avec tendresse. Le loup blanc ferma les yeux et frotta doucement son museau dans la fourrure de son cou.
Les meutes se dispersaient lentement. Serris rit.
-On dirait que nous sommes une vraie meute à présent. Et on a trouvé notre couple alpha.
Un sourire se propagea chez tous, en regardant les deux loups tendrement serrés l'un contre l'autre. Perle proposa:
-On devrait se trouver un nom.
Guehjone bondit sur ses pattes.
-La Meute de l'Espoir, pardi! »

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.


Dernière édition par Silver Wolf le Jeu 5 Juin - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 24
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 5 Juin - 21:33

Ouais un nouveau chapitre !!! J'adore ! ET la magnifique vengeance de Cobalt, ainsi que la prise de conscience de ce qu'il y avait entre Akela et Cobalt... ^^ Par contre, juste une légére faute de frappe :

Spyder fourra sa truffe dans sa paume.
-On ne peut rien faire. C'est son combat et sa
vangeance.

C'était juste pour dire ça comme ça ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère Noire
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 263
Age : 24
Localisation : Dans une grotte obscure, attendant la nuit pour chasser...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Jeu 5 Juin - 22:15

Vraiment génial!! Comme d'habitude, tu me surprends encore une fois. ^^

_________________
La chimère noire de l'ombre a encore frappé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 6 Juin - 17:30

*lève le nez de sa DS et de ses oeufs de Goupix*

A croire que t'écris mieux en perm' que chez toi Laughing Franchement super fin de chapitre, j'ai bien accroché à la description de combat, que je saute d'habitude.
Sinon c'est super, Akela et Cobalt forme le couple Alpha =) Y'aurai p'tet des petits louvetaux !
A part ça, je trouve que Bakkara est vraiment très peu présent dans l'histoire. Mais je vais pas me plaindre, Spyder est quand même bien présente :3

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 6 Juin - 23:16

Inspiration quand tu nous tiens... x)
Début du 14e chapitre, tout frais pondu ;p Have fun! Laughing

***


14. Prêts.



Cobalt avait la truffe au vent. Un vent doux. Le printemps était là, apportant le moment de passer à l'action. Les dieux seuls savaient combien de fois ils avaient dû échapper aux sbires du Seigneur Noir, pour passer au travers des mailles du filet. Mais les résultats étaient là.
Il adressa un grognement léger à Bakkara. C'était une de ses premières chasses, et il ne devait pas faire de gaffe. Le louvard baissa la tête et se concentra. Serris, Spyder et Guehjone étaient déployés. Ils ne reviendraient pas bredouilles.

Effectivement, ils revinrent à la tanière avec un jeune daim. Mononoke et Perle les regardèrent arriver, étendues au soleil. Le mâle alpha prit une bonne ration de viande et entra dans la tanière.
Il y faisait bon, ni trop chaud, ni trop frais. Assez sombre aussi. Il déposa sa prise devant Akela, qui lui lécha tendrement le museau. Près de son flanc étaient pelotonnées deux boules de poils. Les premiers louveteaux de la meute.
Cependant, les deux petits mâles étaient malheureusement en bien piètre état. Deux mauvaises saisons dangereuses et marquées de privations avaient donné une portée réduite avec des petits relativement faibles. Ils s'accrochaient pour le moment, mais tous savaient que ça ne durerait pas, malgré le retour du beau temps. Même les parents étaient résignés.

***



Sienna sortit prendre l'air. Elle avait changé jusqu'à ce printemps. Bien plus mûre. Et également sur le plan physique. Elle devenait femme, peu à peu. Sa taille se dessinait, elle avait pris pas mal de poitrine, ses traits étaient plus fins. Elle était plus grande et élancée aussi. Comme si avoir quinze ans l'avait transformée.
Elle s'était beaucoup entraînée. Aussi bien en magie qu'aux armes. Elle baissa les yeux sur l'Ame de l'Ange à son cou, et caressa le pendentif du bout de l'index. Le temps était venu. Mais il manquait une pièce au puzzle. Comment vaincre les Traqueurs?
Elle entendit la porte de la maison abandonnée claquer. Quelqu'un sortait. Elle se retourna. Lorens. Lui aussi avait changé. Il avait appris à être un meneur d'hommes. Il avait à présent de l'autorité naturelle, était un bon stratège, et un meilleur combattant que jamais.
Du haut de ses dix-huit ans, il avait également changé physiquement. Plus musclé, un peu plus grand, le regard plus mûr. Il s'arrêta près de son amie.
«A quoi tu penses?
-Le moment approche, hein?
Le jeune homme entendit à sa voix qu'elle avait un peu peur. Il y avait de quoi. Il lui prit la main et l'étreignit affectueusement.
-Oui, il approche. Mais j'ai confiance.
-Lorens, on a à peine huit cent hommes, et environ quatre cent loups. En face, les ennemis sont bien plus nombreux. Et il nous reste la dernière partie de l'énigme d'Akaha.
Le prince fixa sur elle son regard d'émeraude. Il ne l'avait jamais vue aussi défaitiste.
-Qu'est-ce qu'il te prend tout d'un coup?
La jeune fille soupira.
-Je n'en sais rien...
Elle s'écarta un peu, et serra ses bras autour d'elle.
-Peut-être le moment qui approche. Je me sens prête et encore trop incompétente à la fois.
-C'est normal. Mais on est prêts.
-L'énigme, Lorens.
-J'y ai souvent pensé. Mais je ne sais pas ce qu'elle a voulu dire par là.
Le jeune homme resta songeur.
-Tu devrais demander à Mononoke.
Elle hocha la tête, puis alla chercher Soupir.
-Je vais le faire. Je ne serai pas longue.
Lorens la regarda s'éloigner au trot. Elle avait changé depuis qu'il l'avait connue. Beaucoup grandi, surtout mentalement. Et elle passait de petite fille à femme. Il soupira et passa une main dans ses cheveux en bataille. Décidément, certaines choses ne changeaient pas, malgré le temps.

***


Les loups dressèrent les oreilles en entendant arriver un cheval. C'était Sienna, donc pas d'inquiétude. Bakkara courut jusqu'à elle en frétillant de la queue comme un chiot. La jeune fille descendit de sa monture à peine cette dernière fut-elle arrêtée.
-Salut Sienna!
-Bonjour Bakkara. Ca va?
-On a tué un daim aujourd'hui!
-C'est bien, je suis fière de toi.
Elle lui gratta le crâne entre les oreilles, et s'approcha du reste de la petite meute. La plupart somnolaient au soleil. Spyder, Guehjone, Serris, Mononoke... Perle, elle, était à l'écart, comme souvent, et conversait avec les oiseaux.
-Cobalt n'est pas là?
-Dans la tanière avec Akela et les petits, tu sais bien.
Elle hocha la tête. Ce n'était pas le moment de les déranger.
-Mononoke?
La vieille louve releva la tête et la regarda.
-Je pourrais te parler, c'est important.
-Bien sûr.
Elle se leva avec difficultés, puis s'approcha de Sienna.
-C'est à propos de l'énigme d'Akaha. Il nous reste encore une partie à résoudre. La dernière.
-Et tu crois que je suis au courant?
-Je l'espère.


A suivre...

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 24
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Sam 7 Juin - 21:23

Mais !!! Faut pas t'arrêter alors que tu es si bien partit !!! En tout cas, j'ai hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mar 10 Juin - 15:30

Chapitre qui était assez court au final. Alors donc, voici la fin Wink

***



Mononoke s'étira, ses vieilles articulations craquant un peu.
-L'être mystique oublié de tous, c'est ça hein?
La jeune fille acquiesça.
-Je crois qu'il s'agit d'un être difficile à contacter, et à enrôler. L'Allié des Loups.
-Continue.
-Un dragon, serait un terme plus simple à comprendre.
Sienna ouvrit des yeux ronds.
-Un dragon?!
-Oui. Cependant, ce ne sera pas simple. Il est dans les terres sauvages du Nord, au delà des frontières du royaume. De plus, la légende dit qu'il est contre les humains, qu'il trouve impur. En revanche, il est le protecteur des loups. Si tu veux le trouver, tu vas devoir y aller seule, car il n'écoutera pas notre requête.
-Pourquoi cela?
-Persuadé de la pureté des loups, il lui faudra être convaincu de celle des humains. C'est pour cela que tu devras y aller seule.
-C'est loin?
-Très au Nord.
L'humaine se tut. La vieille louve l'observa avec un léger sourire en coin.
-Lorens pourra venir avec toi.
Elle n'obtint aucune réponse, mais Sienna détourna la tête.
-Je le ferai.
Elle se releva.
-Comment vont les petits?
-Pas faramineux. Ils sont faibles. On a peur qu'ils ne tiennent pas longtemps.
Sienna se mordit les lèvres.
-Je vais vous laisser tranquilles. Je dois parler de tout ça à Lorens.
Mononoke acquiesça.
-Peut-être qu'il sait lui aussi quelque chose.
La jeune fille alla se remettre en selle, puis elle talonna sa monture. La vieille sage alla rejoindre ses congénères.
-Je crois que nous sommes sur la bonne voie. Même moins nombreux, on a toutes les chances de notre côté.
Sans rien ajouter, elle s'étendit au soleil et s'endormit. Les autres se regardèrent d'un air interrogateur.
-De quoi parlait-elle?
-Aucune idée... »

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 24
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Mar 10 Juin - 19:48

Ouais !!! Vivement la suite !!! Et en plus, tu as réussi à inclure un Dragon (c'est fait exprés je suppose, t'allais pas nous sortir un Phénix hein ? %))
En tout cas, chapeau ! Franchement ! Et puis... bah je veux la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 8 Aoû - 0:33

Suite tant attendue, un chapitre absolument colossal. Voilà, et tome 2 en prévision ;p Have fun Razz

*******



15. En route.


Sienna avait parlé de son but à Lorens. Il lui avait donné une vieille carte qu'il avait dans ses affaires, et qui pouvait l'aider. Quand elle lui avait demandé s'il l'accompagnait, il était resté évasif.
Quelques semaines plus tard, leur armée était prête. Le plus difficile serait sans doute de faire traverser la moitié du pays à cette armée. Non pas qu'ils désiraient se cacher, au contraire. Mais ils risquaient fort d'être stoppés avant d'être assez près de la capitale.

C'étaient les derniers jours avant le départ. Lorens surveillait les derniers préparatifs. Les étendards à ses couleurs et celles de son père avant lui, commençaient à flotter un peu partout: licornes d'argent entourant une épée, sur fond bleu. Il y avait également quelques bannières aux couleurs de Sienna, l'Elue: loup blanc hurlant devant l'Ame de l'Ange, sur fond rouge. Sienna... Un sacré sujet d'inquiétude pour le jeune homme, et ce depuis un moment.
Depuis toute une année, ses hommes avaient été forts habiles à se fournir tout le nécessaire pour l'armée. Ils avaient même ramené avec eux un vieil homme qui se disait enchanteur, et qui confirma la destination de la jeune fille sur la carte avant de repartir mystérieusement. Malgré ces rassurantes précisions, le prince n'était pas tranquille. Il ne voulait pas la laisser partir seule. Aussi, il n'eut de cesse de la harceler jusqu'à ce qu'elle consente à emmener trois hommes avec elle. Parmi eux, elle souhaitait secrètement la présence de son ami.
Quelques jours plus tard, ce qui fut jadis une cachette était à présent le camp d'une armée. Près de mille cavaliers et leurs montures, sans compter les centaines de loups qui étaient tous arrivés à présent. Au milieu de la matinée, Lorens décida de faire lever le camp. Les étendards se mirent à claquer dans le vent, le soleil faisant miroiter leurs chatoyantes couleurs et l'éclat des armures. Rapidement, le roulement des sabots des chevaux fit trembler le sol. Le jeune prince chevauchait en tête, Sienna à côté de lui, et le capitaine Welian, désormais général, non loin derrière eux. Les loups, eux, suivaient dans l'ombre, sous le couvert des arbres, à l'écart.
Les colonnes étaient larges. Au moins six cavaliers de front. Ils ne cherchaient aucunement à se cacher ou à éviter les habitations ou les hameaux.

Le silence qui régnait entre les deux amis témoignait du malaise. Ce fut le jeune homme qui le rompit courageusement.
«Comment va faire...
-Akela? Malgré son instinct maternel, elle ne veut pas être mise à l'écart. Mononoke et Bakkara restent à la tanière pour veiller sur les petits. Une femelle d'une autre meute restée là bas et non pas sur leur territoire d'origine s'occupera de les nourrir.
-Ah, d'accord...
Nouveau silence. Lorens se trouvait passablement stupide.
-Lorens...
-Tu partiras de nuit dans les prochains jours quand nous remonterons vers le Nord. Trois de mes soldats t'accompagneront.
-Très bien...
Un noeud douloureux venait de se faire dans le ventre de l'adolescente. Le sens caché des paroles de son ami lui déplaisait.
-Tu ne viens pas avec moi?
Elle avait dit ça timidement, sans le regarder, tête basse et joues rosissantes. Lorens comprit son malaise.
-Non, ça m'est impossible. Je dois mener ces hommes. Mes hommes. Et nous devons te donner du temps. Assez pour que tu réussisses.
La jeune fille eut un petit rire amer.
-Je m'en doutais.
Le prince la regarda, un peu interloqué. Elle avait dit ça d'une voix tremblante. En l'observant mieux, le soleil l'aida à voir ce qu'elle tentait de lui cacher: des larmes. Sans un mot, il tendit le bras vers elle et lui prit la main.
-Sienna... Ce n'est que pour quelques temps. On se reverra. Pour le moment, nos chemins divergent, mais c'est provisoire.
Elle acquiesça sans le regarder, se mordant furieusement la lèvre pour retenir un sanglot.
-Mais imagines que tu...
Cette hypothèse lui paraissait atroce rien qu'à formuler. Mais si elle ne ramenait pas le dragon à temps...
-Ca n'arrivera pas. Je ne peux pas me le permettre. J'ai un royaume à sauver.
Elle hocha à nouveau la tête sans parler. Son regard tomba sur le pendentif à son cou. Elle avait appris à l'utiliser durant cette année, sachant que les limites de son pouvoir étaient sa propre force mentale et physique. Ce qu'elle réalisait l'affaiblissait en conséquence. Le jeune homme la tira de sa rêverie en lui pressant affectueusement la main.
-Eh, c'est une promesse. Ce qui veut dire que je la tiendrai. Je n'ai qu'une parole.
Cette fois, elle le regarda et sourit timidement en s'essuyant les yeux.
-Je te fais confiance.
Il sourit à son tour et lâcha sa main.
-Ca ira.
Il l'espérait sincèrement.

L'armée allait bientôt traverser un village. Le prince donna l'ordre de sonner de la trompe afin de prévenir de leur arrivée. Ils furent accueillis en sauveurs par les villageois. Ces derniers paraissaient ébahis de voir leur prince de retour. Au milieu des acclamations, l'armée traversa le hameau au petit trot, Lorens bien droit sur sa selle et saluant son peuple. Sienna songea qu'il avait bien l'étoffe d'un souverain.
On vint leur rapporter que des hommes du peuple s'étaient joints à leurs rangs. Le général en sourit. Ils auraient des fantassins pour soutenir leur cavalerie polyvalente. De ce côté, ils avaient bon espoir: les cavaliers maniaient aussi bien l'épée que la lance ou l'arc. C'était un maigre réconfort cependant, comparé à leur infériorité numérique. Ils traversèrent encore plusieurs villages durant la journée, avec toujours les mêmes réactions de la part des habitants.
La nuit venue, ils décidèrent de monter le camp dans une vaste plaine. Ils étaient loin des principales grandes villes, et leur itinéraire se rapprochait d'un large pont pour traverser le fleuve Garss. Les officiers prirent rapidement les choses en main. Les chevaux furent rassemblés et parqués, des tours de garde instaurés, des feux allumés, des repas préparés et des tentes dressées. Lorens regardait d'un air distrait ses soldats monter son pavillon, quand il remarqua que son amie s'éclipsait discrètement, à pied. Haussant les sourcils, il la suivit.
Elle le conduisit jusqu'au milieu de l'armée des loups. Le jeune homme resta en retrait, méfiant tout de même à l'égard des nombreuses bêtes qu'il ne connaissait pas. Comme on pouvait s'y attendre, elle avait rejoint Cobalt et les autres, et s'était pelotonnée entre les deux loups du couple alpha. En l'observant de loin, le prince remarqua à quel point elle avait changé et grandi, devenant de plus en plus femme.
Sienna passa ses bras autour du cou du loup blanc et enfouit son visage dans ses poils. Akela avait les yeux clos et semblait rêvasser.
-Vous ne chassez pas?
Un peu plus loin, Serris eut un sourire amusé.
-Nous avons eu largement le temps de le faire tout en suivant votre armée. Maintenant, on a le ventre plein, et on se repose.
La jeune fille hocha la tête, yeux clos. Puis, elle resserra son étreinte sur l'encolure de Cobalt et soupira, le coeur gros.
-Je ne veux pas partir sans vous tous. C'est ma faute, je ne devrai pas vous entraîner là dedans. S'il vous arrivait quelque chose, je...
Elle crispa les poings, ayant à nouveau envie de pleurer. La louve noire redressa la tête, pressa doucement la main de la jeune humaine du bout du museau, et lui donna un petit coup de langue.
-Tout ira bien. Tu es la seule à pouvoir le faire.
-Tu nous manqueras aussi. Mais on se reverra, tous.
Sienna ravala ses sanglots. Le poids de son destin lui semblait plus lourd que jamais. Elle resta encore longuement lovée entre les deux loups jusqu'à ce que le mâle lui effleure le bras de la truffe.
-Je crois que tu devrais songer à y aller. Je me doute que tu voulais passer la nuit avec nous, mais il fait froid.
-Je n'ai pas froid entre vous, protesta-t-elle.
Cobalt eut un air amusé.
-Peut-être, mais vous vous retrouverez avec un prince congelé demain matin.
Il lui désigna du museau la silhouette immobile de Lorens. Elle se redressa, puis regarda les deux animaux, hésitante. Ils lui firent un léger signe de tête, et elle se leva avant de rejoindre son ami à pas mesurés. Derrière elle, le couple s'était mis à parler de leurs petits.
Elle s'arrêta à quelques pas du jeune homme, un peu gênée.
-Tu... tu attends depuis longtemps?
-Pas trop. Mais un moment quand même.
Il l'observa, laissant planer un léger silence.
-Tu comptais dormir là?
Elle acquiesça timidement, se doutant que ce n'était pas du goût de Lorens.
-Allez, viens avec moi. Il fait meilleur sous ma tente.
Elle lui jeta un regard incrédule, et eut droit en réponse à un sourire, et un signe pour l'inviter à le suivre. Elle s'empressa de le rejoindre, et ils s'éloignèrent tous deux.

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
Silver Wolf
Admin
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 868
Age : 26
Localisation : Dans une forêt profonde, régnant en maître sur mon territoire.
Avertissements : Je ne peux pas en avoir, moi! :P
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 8 Aoû - 0:33


***


Les cinq jours qui suivirent ressemblèrent en tous points au premier. A chaque village traversé, on leur offrait des vivres, et des fantassins paysans se joignaient à eux. L'armée des loups progressait à l'écart de celle des humains, qui filait à un bon train. Ils traversèrent le Garss à la fin du deuxième jour, et allaient à présent remonter vers la Bourri, un second fleuve plus court, qui coulait à proximité de Guallian, la capitale. Ils attaqueraient par le Sud, mais ils devaient faire un léger détour au Nord pour ne pas rencontrer de potentielles patrouilles qui pouvaient alerter l'ennemi trop tôt. Et cela permettrait à Sienna d'être plus proche de son but.
La routine se poursuivait dans l'armée. Le soir venu, on montait le camp. La jeune fille passait un moment avec ses amis à poils, puis elle revenait au campement manger et dormir sous la tente du prince.
Ainsi, ils se retrouvaient la veille du départ de l'adolescente. Les deux amis étaient seuls sous la tente royale, et mangeaient dans un silence tendu et teinté de la douleur d'une séparation prochaine.
-Tu te souviens bien de tout ce que je t'ai appris sur le maniement des armes?
Elle leva les yeux de son repas, et posa son regard d'azur sur le jeune homme face à elle.
-Je pense assez bien pour me défendre.
Lorens hocha la tête, puis eut un petit rire.
-Désolé pour les rations militaires. Nous n'avons guère mieux.
Sienna eut un léger sourire amusé. Il était si tendu depuis quelques jours... Elle le sentait bien. Et là, la veille de son départ, il lui parlait des rations militaires!
-On fait avec.
Leur repas achevé, ils ne traînèrent pas pour se coucher. Le prince fit décroître un peu le feu, et se glissa dans ses couvertures, sous quelques peaux de bêtes, torse nu. Son regard ne dévia pas de son amie, couchée à côté de lui, distante de la longueur d'un bras. Les deux lits de fortune avaient été montés relativement proches.
Le petit feu à moitié mourant dans le poêle jetait des ombres dansantes sur le visage de l'Elue. Son destin l'avait rapidement fait mentalement mûrir.
-Tu sais, ça me désole de ne pas pouvoir t'accompagner.
Sous ses couvertures, la jeune fille eut un haussement d'épaules résigné.
-N'en parlons plus. Je sais que tu n'as pas le choix.
Lorens se redressa sur un coude avec une légère grimace.
-Si je l'avais, mon choix serait vite fait. Ca me paraît cruel de te quitter.
Ces paroles prirent un peu Sienna au dépourvu. Il y a quelques jours, il lui avait tenu un tout autre discours.
-Tu as dit toi-même que c'est provisoire. J'ai du mal à croire que c'est toi qui dit ça. Tu caches toujours si bien ce que tu ressens...
Le jeune homme s'assit sur sa couche sans cesser de la fixer.
-Ce n'est pas parce qu'on cache ses sentiments qu'on n'en a pas...
Cette fois, ce fut au tour de son amie de se lever. Elle vint jusqu'à lui et s'assit à son côté.
-Bien sûr. J'ai été sotte de m'étonner ainsi.
Le regard d'émeraude du prince vint se river dans le sien.
-Sotte?
Un sourire se dessina sur ses lèvres alors que sa main effleurait légèrement la joue de Sienna, repoussant derrière son oreille une mèche brune et légèrement ondulée.
-Tu es loin d'être sotte.
Ce geste n'était rien en soi, mais empreint d'une tendresse qui fit frémir l'adolescente. Les battements de son coeur s'affolèrent instantanément.
-Qu'est-ce que tu fais? le questionna-t-elle dans un souffle.
-Ce que j'aurais dû faire il y a bien longtemps...
Sa main libre se posa sur la hanche de Sienna, et l'attira contre lui. Bien loin de se débattre, elle posa ses mains sur son torse et se laissa faire. Y compris quand les lèvres du prince cherchèrent les siennes. Au moment où elles se trouvèrent, la jeune fille ferma les yeux. Ils s'abandonnèrent à un tendre baiser prolongé. Quand il s'interrompit, ils se regardèrent, tous deux enivrés de la présence de l'autre.
-Espèce d'idiot... Est-ce que tu sais depuis combien de temps je t'aime?
Le jeune homme eut un petit rire et lui caressa les lèvres du bout du pouce.
-J'ai été un peu maladroit de choisir la veille de notre séparation.
-Un peu. Mais c'est pardonnable. Et puis ça me donne une raison de plus pour faire vite. Vous n'avez pas intérêt à mourir, votre Majesté.
Lorens sourit une fois de plus et l'entraîna avec lui sous les couvertures. Il lui offrit sa première et dernière nuit d'amour avant un bon moment. Enfin, épuisés par leurs ébats, ils finirent par s'endormir l'un contre l'autre dans le lit du prince.
Sienna fut la première à ouvrir les yeux le matin venu. Elle eut d'abord peur d'avoir rêvé la nuit passée. Mais elle sentit le corps de son amant contre son dos, ce qui lui tira un sourire. Elle tourna légèrement la tête pour observer le jeune homme encore endormi. Elle était blottie contre son torse, et il avait passé son bras droit autour de sa taille dans son sommeil. Ils étaient tous deux étendus sur le côté gauche.
Doucement, elle caressa la joue de son compagnon, songeant qu'il avait l'air bien paisible en dormant. Eveillé, de nombreux soucis parasitaient son esprit. Lui, tout comme elle, avait aussi un lourd fardeau à porter pour son âge.
Il ouvrit lentement les yeux, et un sourire vint immédiatement étirer ses lèvres quand son regard se posa sur sa belle.
-Bien dormi?
Sienna eut un sourire espiègle.
-A merveille, surtout après cette nuit de rêve.
Elle lui déroba un baiser du bout des lèves, se refusant à penser qu'ils seraient séparés la nuit venue. Il s'étira avec enteur et volupté, avant de se décider à s'extirper des couvertures.
-Encore une rude journée de chevauchée en vue...
La jeune fille acquiesça tout en observant à loisir le corps finement musclé du prince. Tous deux avaient en eux l'angoisse de la séparation, mais la taisaient. Pour détendre l'atmosphère, Lorens tenta une boutade.
-Quand tout cela sera fini, fais-moi penser à ce que je fasse changer le modèle des selles. Je ne sens plus mes fesses.
Sienna sourit.
-Qu'est-ce qui te dit que c'est à cause de la chevauchée?
Ils éclatèrent de rire. Le jeune homme alla se débarbouiller à la cuvette d'eau avant de se vêtir.
-Je vais envoyer des éclaireurs en avant aujourd'hui. Je suis étonné que le Seigneur Noir n'ait pas encore dépêché ses troupes sur nous. Mais ça ne saurait tarder. Il doit nous attendre plus au Nord.
L'adolescente garda le silence. Elle n'était pas une stratège. Lorens alla prendre une pomme dans une corbeille de fruits destinée au petit déjeuner, de même qu'un des deux bols de gruau et une cruche d'eau claire. Il s'en servit un verre et alla s'asseoir à table pour jeter un oeil à la carte du royaume. Sienna se leva à son tour et vint se coller à son dos, toujours nue, les bras passés autour de son cou.
-Tu ne voudrais pas t'habiller?
-Pourquoi, ça te gêne?
Le prince haussa les épaules.
-Moi pas. Mais si un de mes hommes entre...
Sa compagne eut un petit rire.
-Ils te demandent la permission avant d'entrer, je le sais bien. Mais si tu insistes...
Elle s'éloigna de lui pour faire un brin de toilette et se vêtir.
-C'est bon, satisfait?
Le jeune homme lui lança un regard amusé, puis sourit.
-Satisfait.

***


La journée passa, semblable à celles qui l'avaient précédée. Les deux amoureux évitaient cependant toute démonstration de tendresse en public. Quand le moment de monter le camp approcha, Sienna fila rejoindre les loups. Son départ tout proche lui pesait. De son côté, Lorens repéra leur position sur la carte. Ils étaient idéalement placés pour le périple de l'Elue. Les trois éclaireurs envoyés dans la journée n'étaient pas reparus, ce qui ne présageait rien de bon.
Ce soir-là, tout se déroula comme de routine, à un ou deux détails près. Trois hommes prenaient leur repos en avance, et cinq chevaux avaient droit à des soins particuliers.
Le prince était installé près du poêle et étudiait diverses cartes, soucieux, quand l'adolescente se glissa sous la tente. Elle semblait étouffer sous une puissante vague d'émotions, et avait l'air d'être au bord de la nausée. Sans un mot, elle vint se pelotonner contre le jeune homme, assise sur ses genoux, et ferma les yeux. Elle tremblait. Son amant referma ses bras sur elle et déposa un furtif baiser dans sa chevelure.
-Le moment approche...
La voix de Sienna était étranglée. Lorens lui caressa doucement le dos pour l'apaiser.
-C'est vrai, mais il n'est pas encore tout à fait temps. Vous partirez au coeur de la nuit...
-J'aurais préféré que tu t'inclues en disant nous.
Elle se serra davantage contre lui, dans un besoin désespéré de tendresse.
-Quand bien même je le voudrais...
-Je sais.
Le jeune homme ne chercha pas à reprendre la parole. Il se contenta de la garder contre lui.
-Tu sais, quand enfin ce que je souhaitais de tout mon coeur se réalise, la séparation est immédiate. A peine notre amour dévoilé que nos chemins se séparent.
-C'est ma faute. J'ai été si idiot...
-Passons ces derniers instants en toute sérénité, tu veux?
Le prince eut un tendre sourire.
-Entendu.
Ils restèrent longuement enlacés en silence, se câlinant avec tendresse. L'Ame de l'Ange brillait d'un léger éclat bleuté au cou de la jeune fille. Au bout d'un moment, Lorens rompit le silence.
-Tu as mangé?
Plongée dans un demi-sommeil, Sienna finit par secouer la tête.
-J'ai la gorge trop serrée pour avaler quoi que ce soit.
Le prince la garda contre lui, mais se leva avec douceur.
-Allez, tu dois prendre des forces. Fais un effort.
La jeune fille obéit docilement et se força à manger quelque chose. Mais on voyait nettement qu'elle n'en avait pas envie, et qu'elle avait le coeur au bord des lèvres.
L'heure arriva bien trop vite au goût des deux jeunes gens. Lorens conduisit sa compagne auprès du reste de son groupe. Matériellement, elle était fin prête. Trois soldats attendaient, déjà en selle. L'un d'eux portait l'étendard de l'Elue. Un second avait les guides d'un cheval de bât. La monture de l'adolescente était également prête.
Cependant, elle ne se mit pas en selle pendant que son amant donnait les derniers ordres et recommandations aux trois soldats. Elle croisa le regard du jeune homme et ils s'éloignèrent un instant.
Dès qu'ils furent hors de vue, elle se jeta à son cou. Il la prit dans ses bras, la gorge nouée de la voir sangloter.
-Tu vas atrocement me manquer.
-Toi aussi. Mais ça passera vite. Fais attention à toi.
Sienna s'essuya les yeux.
-Et toi, tu as intérêt à être sauf à mon retour. Tu m'entends?
En guise de réponse, le prince cueillit un baiser sur ses lèvres, puis il lui en fit un sur le front.
-Allez. Il faut te hâter. Bonne chance Sienna.
Elle se détacha lentement de lui. Leurs mains jointes finirent par se délier et elle s'en fut rejoindre ses compagnons de route.
Le jeune homme regarda les cinq chevaux s'éloigner au galop dans la nuit. Enfin, le coeur lourd, il s'en retourna vers sa tente pour trouver un sommeil sans soucis. Cependant, avant d'avoir pu franchir le seuil, deux chevaux le rejoignirent. L'un d'eux était monté par deux cavaliers. Les éclaireurs. En voyant les blessures de l'un d'eux, inanimé, grâce à l'éclat de la lune, il n'eut pas besoin d'un rapport.
-Ils sont là...
Les deux rescapés acquiescèrent et lui dirent qu'ils trouveraient l'armée ennemie dans les jours suivants. Lorens leva les yeux vers la lune, une main tenant une tenture de son pavillon.
-Sois prudente, Sienna. »

_________________


Lame dans l'ombre,
Souffle de vent,
Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfanddragon.1fr1.net
Vadnika
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 104
Age : 28
Localisation : Dans la prairie des songes...
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Ven 8 Aoû - 2:06

Bon ben après avoir dévoré l'intégrale je n'ai qu'un mot : GENIAL. =D Vite, le Dragoooon. *bave*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laciteheltadel.4umer.net
sasa0808
Modératrice
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 396
Age : 23
Localisation : Retourne-toi ...
Avertissements : Kroooooh !
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Dim 10 Aoû - 13:31

Kyaaah =D
J'attendais ça que Sienna et Lorens se déclarent mutuellement leur amour ... super X3
Et puis j'ai hâte d'avoir les chapitres sur le périple de Sienna XD
Toujours aussi bien quoi ^^

_________________

"Ou es-tu ? Ne t'inquiète pas, je finirai par te trouver !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Night Dragoon
Fée
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 24
Localisation : En pleine contemplation des astres sur une montagne.
Avertissements : 0/3
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Dim 10 Aoû - 19:19

Ah enfin ils se déclarent ! Ca faisait un moment que j'attendais ça !! Tu nous as fait languir ! Mais nous avons enfin pu lire ce moment, aussi bien décrit que le reste !!! J'adore tout simplement et vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akela Myusuran
Loup-garou
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 26
Localisation : foret obscure .... au fin fond des tenebre
Avertissements : le premier qui me met un averto je l'egorge %) voila comme sa c'est dit u_u
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Wolf's Heart   Sam 23 Aoû - 11:44

eh bien , tu a ce qu'on appelle la fievre de l'ecrivain Razz

c'est supeeeeeer *w*

mais j'ai quelque question a te poser pour un dessin X) , le dragon ressemblerat plus precisement a quoi et les ailes d'akaha on quelle forme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wolf's Heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolf's Heart
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Révélations du Dr Michael Wolf (1/5)
» Révélations du Dr Michael Wolf (5/5)
» Révélations du Dr Michael Wolf (2/5)
» Révélations du Dr Michael Wolf (3/5)
» MY HEART IS NOT FOR SALE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf and Dragon :: Créations :: Fanfics-
Sauter vers: